Actualité générale.Actualités

GRAU-DU-ROI : Un réveil avec les « Monsieur Propre » de l’Espiguette

Kamel est plutôt satisfait de son cadre de travail...

Il est 6h30, sur la plage de l’Espiguette au Grau-du-Roi. Le jour se lève à peine. A bord d’un 4x4 blanc, deux jeunes hommes arrivent, pinces et sacs poubelles à la main. Mathieu, 21 ans, et Kamel, 27 ans, deux étudiants, sont chargés de nettoyer l’immense plage de l’Espiguette pendant l’été. Ainsi, tous les matins depuis le début du mois de juillet, les compères se lèvent à l’aurore pour ramasser les déchets laissés par les touristes.  « L’essentiel du travail, explique Mathieu, ce sont les mégots de cigarette. Une fois je me suis amusé à les compter. J’en ai ramassé 127 en un quart d’heure sur même pas 200 mètres. » Pendant des heures, avant que le soleil ne tape trop, Mathieu et Kamel traquent le sable, à l’affut du moindre déchet. « On trouve de tout ici, ajoute Mathieu. Il y a des jouets pour enfants, une tongue, jamais les deux ensemble, des bouteilles, des préservatifs, du poppers… »  A côté, Kamel sourit : « Moi c’est à peu près pareil. J’ai trouvé du liquide vaisselle ou des morceaux d’amphore ramenés par la mer. La grande nouveauté cette année, c’est que les touristes laissent leurs parasols dans les poubelles. Ils ne veulent pas s’encombrer. C’est ce que j’appelle le parasol à usage unique. »

Tous les matins, les deux hommes zigzaguent sur le sable et parcourent environ 3 kilomètres à pied, remplissant une dizaine de sacs poubelles. Fraichement diplômé d’un Master en gestion, Kamel qui travaille pour la mairie du Grau-du-Roi tous les étés depuis 4 ans, est plutôt satisfait de ce travail saisonnier : « Je reviens tous les ans, c’est donc qu’il y a quelque chose qui me plaît. Et puis, regardez ce cadre magnifique. Le seul bruit qu’on entend, c’est celui de la mer ».

En plus de son travail, Christophe prend le temps de remorquer un pêcheur en difficulté

Sur les coups de huit heures, on distingue un autre bruit, celui d’un moteur. Un tracteur ralentit au niveau des deux jeunes. C’est Christophe et Loïc, deux hommes qui, eux, travaillent pour la municipalité tout au long de l’année. A bord de leur engin, ils ont la charge de vider toutes les poubelles de la plage et de remettre de nouveaux sacs plastiques pour la journée qui s’annonce. Mais, ce matin, fait exceptionnel, Christophe et Loïc ont une autre mission à remplir : « On part aider un pêcheur qui s’est pris un rocher avec sa voiture », explique Christophe, également garde du conservatoire du littoral. Quelques minutes plus tard, on revoit passer le tracteur dans le sens inverse en train de tirer la voiture du pêcheur bien content d’avoir été dépanné. Des agents municipaux multifonctions !

Un peu plus tard dans la matinée, Christophe Rosso, le chef de tout ce petit monde, passe quelques instants sur la plage. Il en profite pour expliquer en quoi ce système de collecte des ordures est récent : « Les années précédentes, il y avait plus de tracteurs qui ramassaient directement une grande partie des mégots et des ordures. Cette année, la mairie en partenariat avec le syndicat mixte de la Camargue gardoise tente une expérimentation qui se veut plus écologique. Le nettoyage est raisonné et ne dégrade plus le penchant de la mer qui va vers les dunes. Enfin, on laisse tous les bouts de bois, tout ce qui est naturel.» Remplacé les machines par les hommes, cela permet aussi de faire des économies sur la location des tracteurs, sur l’essence… A la fin de la saison, la mairie du Grau-du-Roi fera un bilan des coûts et des bienfaits ou non de cette nouvelle forme de ramassage. Si l’expérience s’avère positive, elle sera renouvelée l’année prochaine. Avec Mathieu et Kamel aux manettes ? On verra bien…

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité