Actualité générale.Actualités

NÎMES : Livres, magnets, dés à coudre… Les succès de l’été

Des touristes consultent les cartes postales devant La Cigale. Photo Objectif Gard
Des touristes consultent les cartes postales devant La Cigale. Photo Objectif Gard

À la Cigale, une boutique de souvenirs située en face de l’Esplanade, Laurence et Yves-Jean ont un sourire mitigé. Les propriétaires de l’établissement voient, chaque jour, défiler de nombreux touristes. Malheureusement pour les commerçants, ceux-ci dépensent de moins en moins. « Cet été est moyen à cause de la conjoncture, explique Laurence. Je vois bien que par rapport aux années précédentes, le panier moyen a diminué. Vous savez, ça fait 30 ans que je suis là et, aujourd’hui, la Cigale ne nous fait plus vivre. On est une boutique en voie d’extinction« . Malgré ce triste constat, quelques produits sortent encore du lot comme les cartes postales : »C’est plus de 50% des ventes du magasin« , se réjouit la patronne. D’autres objets comme les magnets, ces objets magnétiques que l’on colle sur le frigo, par exemple, connaissent un grand succès. Celui qui représente les arènes de Nîmes s’arrache. « On a aussi les dés à coudre aux couleurs de Nîmes ou les médailles, ça marche très fort« .

Les meilleures ventes de livre de cet été. Photo Objectif Gard

A côté de la Maison Carrée, la librairie « Aux lettres de mon moulin ». Lydie Baillie, la responsable, rentre juste de vacances : »Je suis partie deux semaines en Lozère avec mon mari. On a lu une quinzaine de livres chacun. Mais c’est une passion« . Parmi ses coups de cœur et les grosses ventes de l’été, elle cite : »Le livre que j’adore, c’est ‘L’amant de Patagonie’ d’Isabelle Autissier. Et, au vu des ventes réalisées, le public est d’accord avec moi. C’est vraiment une superbe conteuse. » Parmi ses meilleures ventes, la libraire parle aussi de « Le grand cœur » de Jean-Christophe Rufin, « Et puis Paulette » de Barbara Constantine ou, plus local, « Noces de sel » de Maxence Fermine, un récit sur un raseteur d’Aigues-Mortes. Lydie Baillie en profite pour inviter les amoureux de la littérature à deux rendez-vous : »Le 21 septembre, on reçoit Céline Curiol pour son livre ‘L’ardeur des pierres’ qui sort le 22 août. Et le 19 octobre, ce sera au tour de Véronique Olmi de venir échanger avec les lecteurs pour son livre ‘Nous étions fait pour être heureux’ chez Albin Michel. Celui-là sort 23 août. »

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Un commentaire

  1. derniere escapade à nimes pour clôturer les vacances d’été. apres la visite et comme bon touriste je me decide d’aller faire un peu de shopping. je m’arrête à cette boutique joliment décorée (orange) et repere quelques jolis t shirt entre autre.

    entrée, un monsieur d’un certain age les cheveux blancs qui a à peine lever le nez de son bouquin. clairement impoli, antipathique et désagréable. il soufflait, quand il a fallu aller chercher les produits. pas un mot. il était évident qu’on le dérangeait. j’ai rarement vu cela. ce monsieur n’est pas un commercant c’est un figurant. il devrait changer de métier.

    ne sait pas dire bonjour ni au revoir (ou sert les dents).

    à fuir, c est un mauvais plan sur toute la ligne.
    tarifs élévés pas pour toutes les bourses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité