Faits Divers

A9 Un automobiliste contrôlé à plus de 220km/h sur un tronçon limité à 110km/h

DR
Hier, soit le mardi 25 septembre, vers 23 heures la Brigade rapide d'Intervention (BRI) de Nîmes a intercepté un automobiliste qui, visiblement, avait le pied coincé sur sa pédale d'accélération. Sur l'autoroute A9 à hauteur de Fournès dans le sens Remoulins-Nîmes, l'homme, un gérant d'une société marseillaise âgé de 27 ans, au volant d'une Audi A3,  a été contrôlé à plus de 220km/h sur un tronçon limité à 110 km/h pour cause de travaux.

Intercepté très rapidement avec la mégane RS, l'automobiliste s'est vu retiré sur le champ son permis de conduire. Une suspension administrative de 6 mois sera prise par le préfet du Gard. Le conducteur sera convoqué devant le tribunal de police où il encourt une amende de 1500 euros, un retrait de 6 points ainsi qu'une suspension judiciaire de 3 ans du permis de conduire voire une interdiction de solliciter ainsi qu' une obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Depuis le début de l'année, sur 135 permis de conduire retirés par la BRI, 82 concernaient des jeunes conducteurs soit 61 %. Face à cette situation délicate, les contrôles ciblant plus particulièrement les détenteurs de permis probatoires seront intensifiés. En effet, il convient d'encadrer cette population, sur-représentée dans les accidents de la route.

S.Ma

 

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité