Actualité générale.ActualitésEcologie.Economie

MAURESSARGUES : Quand une poignée d’habitants se lance dans un projet immobilier écologique

Toutes les parties prenantes de l'habitat écologique réunies

Vendredi 12 octobre, la mairie de Mauressargues, une commune de 160 habitants proche de Lédignan, a accueilli les futurs habitants d’un projet immobilier d’un nouveau genre ainsi que le représentant de Batecoop, l’entreprise qui réalisera les travaux.

A l’heure actuelle, ils sont six. Six foyers prêts à investir dans des maisons écologiques. Ce groupe d’habitants, regroupé sous l’association Ecohabiter en Gardonnenque, a eu l’idée de se réunir pour élaborer ensemble un projet d’habitat écologique sur la commune de Mauressargues. Après avoir trouvé, non sans mal, un terrain de 5 500 m2, les membres de l’association ont défini les grandes lignes de leur projet. Les maisons, individuelles, seront regroupées au sein d’une parcelle qui, elle, sera commune à tous. Dans cette partie commune, on trouvera un parking de 15 places, une buanderie, un potager, des jeux pour les enfants…

Chaque maison disposera de son propre jardin. Sur les dix habitations proposées, six logements devraient avoir une superficie de 80 à 100 m2, contre 50 m2 pour les quatre dernières. Et pour le moment, six maisons sont déjà retenues. Il ne reste donc que quatre places à prendre. Dépêchez-vous ! Pour ce qui est du coût, là aussi, l’affaire est intéressante. A l’achat, une maison de 100 m2 avoisinerait les 230 000 euros. Un peu plus cher que les prix du marché dans ce coin du département mais pas tant que ça quand on se lance dans le calcul des économies réalisées. Car le grand atout des maisons proviendra de sa faible consommation en énergie. Construites par Batecoop, une coopérative de bâtisseurs gardois, ces maisons faites d’isolants végétaux, au bilan carbone plus qu’intéressant, devraient faire économiser aux futurs acquéreurs plusieurs centaines, voire milliers d’euros chaque année.

Concrètement, les maisons devraient sortir de terre pour mi 2014. D’ici là, il faut réserver sa place. Si vous aussi vous voulez intégrer ce groupe d’écohabitants, contactez Paul Fourtune de l’association Ecohabiter en Gardonnenque au 06 76 64 48 91 ou en cliquant sur ce lien.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “MAURESSARGUES : Quand une poignée d’habitants se lance dans un projet immobilier écologique”

  1. Bonjour,
    Quand une poignée d’habitant lance un projet immobilier écologique ça donne un bel exemple à suivre! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité