Actualité générale.Actualités

NÎMES : Des peintures pour aider Haïti

Jusqu'à demain une exposition-vente, organisée par l'APAM, propose des tableaux et sculptures d'artistes haïtiens. Les bénéfices serviront à la poursuite de projets humanitaires pour aider les millions de personnes qui subissent toujours les conséquences de l'effroyable séisme de janvier 2010. 

Les Nîmoises et Nîmois n'oublient pas la "Perle des Antilles"… Hier, ils étaient venus en nombre pour assister au vernissage de l'exposition-vente d'une soixantaine de peintures haïtiennes, à Jules Salles. A l'origine de l'initiative, l'association APAM (Association pour la Promotion des Arts du Monde) qui "rachète ces oeuvres à des artistes haïtiens et les revend en France (...) L'argent récolté sert à la construction et l'entretien d'écoles à Port-au-Prince et Jacmel", précise Henri Saint-Croix, membre de l'APAM.

Après l'effroyable tremblement de terre de janvier 2010, qui causa ma mort de 240.000 personnes, l'émotion est au rendez-vous. De la tristesse, de la compassion… En somme, tout ce que l'on ne voit pas dans ces oeuvres ! "Les haïtiens ne peignent pas leur malheur", rajoute Henri Saint-Croix. 

"300 ans d'histoire" commune avec la France!

A première vue, ces tableaux semblent simplement retranscrire des paysages haïtiens aux couleurs chatoyantes, des scènes de la vie quotidienne, des portraits… Mais lorsque l'on regarde de plus près, certaines oeuvres témoignent des réalités sociales et aspirations nouvelles, ne dérogeant en rien à la volonté commune de ne pas manifester l'infortune.

Les peintures du renommé Riché attirent les visiteurs… On y voit des musiciens rondouillards sur l'une, un couple bien nourri dansant le Kompa sur l'autre… "C'est une caricature des riches, des bourgeois". Un tableau de Jean-Emanuel dévoile le président américain Barack Obama ainsi que des religieux. " Vous savez, en Haïti toutes les religions et confréries sont représentées et ils refusent que les femmes avortent", se désole, Henri Saint-Croix, qui voit une prolifération de la natalité.

"Le peuple haïtien est un peuple de peintres", disait Malraux. Un peuple qui, on l'oublie parfois, partage"300 ans d'histoire et une langue commune avec nous", explique Marie-Françoise Matouc, présidente de l'APAM. Ce qui était autrefois appelé la "Perle des Antilles", a traversé une série d'interminables malheurs depuis le séisme de 2010, avec le passage de différents cyclones, la prolifération des épidémies de Choléra et du SIDA... Et la situation est toujours catastrophique.

Tableau de Jean Emmanuel

Il faut donc "être actif", lance Daniel-Jean Valade, adjoint au maire en charge de la culture qui rajoute : "il faut prendre son chéquier et son stylo et faire les bons signes là où il faut". Personne ne sait si l'adjoint au maire, à lui, fait ces "bons signes"…

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité