Actualité générale.Actualités

GRÈVE Moins de moyens, plus de missions, les agents du Parc National des Cévennes se mobilisent

Ce jeudi 15 novembre, au matin, le conseil d'administration du Parc National des Cévennes s'est réuni à Florac pour engager une nouvelle discussion sur la modification de sa charte qui à terme donnerait lieu à une réorganisation des missions de ses 90 agents. Des agents qui ce même jour ont planté le piquet de grève.

Car cette réorganisation est loin de faire l'unanimité : "Nous avons de plus en plus de missions mais moins en moins de moyens. Avant 2006, les agents avaient trois missions sur le Parc National des Cévennes : Protéger, connaître et faire connaître. Aujourd'hui, on ajoute le développement durable avec le tourisme (entre 8 et 9 millions de visiteurs par an sur les neuf Parcs Nationaux en France)  et l'urbanisme" explique Etienne Farand, co-secrétaire national de la branche espèces protégées du Syndicat National de l'Environnement-FSU. Mais le problème, c'est que les effectifs chutent d'année en année : "De 2011 à 2015, on perd un salarié sur 10 et le budget enregistre une baisse de l'ordre de 7% annuel. Nous demandons à ce qu'un vrai dialogue social avec le directeur de l'établissement Jacques Merlin soit engagé."

Une délégation du syndicat se rendra en début d'après-midi en Ardèche où elle devait rencontrer la ministre de l'Environnement, Delphine Batho. "Mais d'après nos informations, elle ne sera pas là. Nous tenterons néanmoins de voir les représentants du cabinet de la ministre pour faire part de nos revendications."

 S.Ma

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité