A la une

NÎMES Ces courageux qui se sont mis sur leur 31 !

Infirmières du service Urgence du CHU de Nîmes Carémeau.

Pompiers, officiers de police, infirmières… Ensemble, ces "anges gardiens" du 31 décembre, nous ont permis de passer, autant que faire se peut, une nuit de la Saint-Sylvestre en toute sécurité... Mobilisés toute la nuit, ils sont intervenus lors d'incendies de voitures, de braquages, et ont aussi secouru les blessés de la route. La nuit du 31 décembre reste une  période "sensible" pour les autorités locales. Focus.

Dans le Gard, 192 sapeurs pompiers et 32 pompiers étaient mobilisés pour cette soirée du 31 décembre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Isabelle Arnaud, du service de santé est sur le qui-vive...

 

Morgan, Vanessa, Gaëlle, Nadège, Michel et Sonia... Le soir de la Saint-Sylvestre, les urgences se composent de 7 infirmiers, à raison de deux roulement un plus tard, au CHU de Nîmes pour accueillir les éventuels blessés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les officiers de police de Nîmes ont utilisé la vidéosurveillance pour sécuriser le périmètre lors des interventions...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gil Andreau, le directeur départemental de la sécurité publique a veillé cette nuit jusqu'à 2h du matin. "Le capitaine du navire se doit d'être à la tête du navire", a-t-il lancé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Près de 27 patrouilles et 17 points de contrôle ont été mis en place dans la Gard.

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité