Sports Gard

NÎMES : Avant les Nymphes d’or ce soir, le 38ème Grand Prix de la ville se tenait au Parnasse

Une gymnaste au 38eme Grand Prix de la ville de Nîmes
Une gymnaste au 38eme Grand Prix de la ville de Nîmes

Près de 300 athlètes, essentiellement des jeunes filles, ont répondu à l’invitation de l’Entente Gymnique de Nîmes qui organisait son 38eme Grand Prix de la ville de Nîmes. Toute la journée, de 9 à 17 heures, les spectateurs présents dans les gradins du Parnasse ont assisté à des compétitions de Gymnastique Artistique Féminine (GAF) et de Gymnastique Rythmique (GR). Les différentes catégories (poussines, benjamines, minimes cadettes, juniors et seniors) ont participé à des épreuves de saut, de barres, de poutre et de gymnastique au sol. Des épreuves qui ont opposé des équipes de tous les coins de la France et même de Belgique puisqu’une délégation est venue spécialement de Dinant. Autour de 18 heures, les meilleures sportives de GAF et de GR ont été récompensées de plusieurs trophées.

Le deuxième événement de cette journée consacrée à la gymnastique est le feu d’artifice final, le show que tout le monde attend et qui réunit chaque année plusieurs centaines de personnes : le spectacle féérique international des Nymphes d’or. Pendant près de trois heures, les spectateurs se régaleront des performances des gymnastes. Pleins d'autres surprises (musiciens, modélisme...) sont également prévues. Enfin, sept prix seront encore décernés dans deux catégories : les moins et plus de 16 ans.

Les 19emes Nymphes d’Or à partir de 20h30 au Parnasse !

TD

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité