A la uneActualité générale.Actualités

CHEMIN BAS D’AVIGNON Parents et professeurs manifestent demain devant l’Inspection Académique

Le collège Romain Rolland, à nouveau bloqué ce matin… Voilà le constat qu'ont pu faire les parents d'élèves, venus amener leurs minots à l'établissement du Chemin Bas D'Avignon.

Banderoles, tracts et drapeaux… La colère est palpable. Depuis vendredi, une dizaine de parents bloque l'accès aux locaux. Le motif de leur grogne : "le nombre de classes de 6ème, insuffisant par rapport au nombre d'élèves qui ont afflué ces dernières années dans le collège", explique Evelyne Félix, présidente de l'association des parents d'élèves.

"Après 3 jours de lutte dans le collège, le Directeur Académique des Services de l'Education Nationale (Dasen) refuse de s'engager à doter le collège Romain Rolland d'une classe de sixième supplémentaire pour l'année 2013/2014. Notre établissement passerait donc d'une dotation de 14 divisions en 2012/2013 à 12 divisions en 2013/2014 alors que le gouvernement nous rebat les oreilles avec ses moyens supplémentaires pour l'école", lance Boris Thubert, professeur d'anglais en classe de 5ème et 6ème et délégué snes-fsu.

"Il faut savoir que pendant des années, avec l'ouverture de la carte scolaire, nous avons connu une baisse des effectifs", explique Boris Thubert. Le professeur d'anglais, ce dernier affirme que "c'était confortable d'étudier dans de telles conditions. Il y avait 17 élèves par classe. D'ailleurs, on a pu constater que l'environnement était plus favorable aux enfants pour étudier : le taux de réussite est passé de 49% au brevet à 80%".

Si les deux militants étaient conscients du "luxe" de leur situation, aujourd'hui, cette dernière est devenue carrément "invivable". "Dans la classe de 6ème de mon fils l'année dernière, ils étaient 17. Aujourd'hui, il est en 5ème et ils sont 27 dans la classe !", s'indigne Evelyne Félix. Avant de rajouter : "il n'arrive plus à étudier convenablement. Les professeurs n'ont pas les moyens de consacrer du temps aux élèves en difficultés, alors ces derniers font du chahut, ce qui perturbe toute la classe et empêche les autres d'avancer".

"La mobilisation continue" pour les parents d'élèves et professeurs qui manifesteront demain devant l'Inspection académique du Gard.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité