A la uneFaits DiversFaits divers.

UZÈS : A 25 ans, elle aborde un octogénaire, déjeune avec lui et lui pique sa carte bleue !

Photo illustration DR Int

Avoir le cœur sur la main joue parfois de mauvais tours. C'est la leçon que retiendra un homme de 84 ans habitant à Uzès.

Dimanche, à l'heure du déjeuner, le paisible vieillard est abordé par une jeune femme de 25 ans. Pimpante, mince, 1,65m, vêtue d'une mini-jupe noire, de collants de la même couleur, et d'une longue veste sombre, la jeune femme s'approche de son aîné et lui demande un immense service. Elle doit téléphoner mais la cabine téléphonique la plus proche refuse de lui prendre son argent. Une cabine discriminante parce qu'en revanche, à écouter la jeune femme, elle serait prête à accepter l'argent de l'octogénaire !

Avec leurs soixantes années d'écart, les deux nouveaux amis déambulent dans les rues d'Uzès et se dirigent vers une cabine téléphonique de la ville. Seulement, pour une raison inconnue, la carte bleue ne fonctionne pas non plus et l'entreprise échoue.

Qu'à cela ne tienne ! Généreux, l'homme propose à la jeune fille en détresse de venir téléphoner de chez lui. Ce qu'elle accepte. Elle ne refuse pas non plus l'invitation à déjeuner du vieil homme. A la fin du repas, rassasiée, la demoiselle quitte, tour à tour, la table et l'octogénaire. Probablement dans le but de le remercier de son accueil, de sa générosité et du repas, elle lui soutire sa carte bancaire. Une attitude qui a fait dire à Audiard que "les cons osent tout et c'est à ça qu'on les reconnait".

Quelques instants plus tard, le vieillard reçoit un coup de téléphone à son domicile. Sans détour, une voix féminine lui demande le code de sa carte bancaire... L'audace de trop. Il ne faut pas pousser pépé dans les orties. Prudent, l'octogénaire n'a rien donné excepté, aux gendarmes d'Uzès, le signalement de la voleuse qui est désormais recherchée pour vol et abus de faiblesse.

L'inélégance et le respect des anciens ne sont hélas pas sanctionnés par la loi. Et c'est bien dommage.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité