A la uneActualité générale.Actualités

GARD Opération anti délinquance routière : Cent gendarmes sur le terrain et dans les airs

Julie Bouaziz, directrice de cabinet du préfet du Gard accompagné du Lieutenant-Colonel Baillargeat, chef de l'opération ont survolé le territoire à bord de l'hélicoptère EC135. Photo DR/S.Ma
Julie Bouaziz, directrice de cabinet du préfet du Gard accompagnée du Lieutenant-Colonel Baillargeat, chef de l'opération ont survolé le territoire à bord de l'hélicoptère EC135. Photo DR/S.Ma

Ce samedi 23 mars, les automobilistes qui circulaient sur les routes gardoises ont été les témoins d’une invasion de gendarmes. 90 militaires et dix motocyclistes CRS venus en renfort de Marseille, ont occupé le territoire, de Bagnols-sur-Cèze au Vigan en passant Nîmes et Alès, de 15 heures à 17 heures, à l’affût de la moindre infraction avec une attention toute particulière à l’égard des excès de vitesse, première cause de mortalité sur les routes en 2012 et des deux roues (1/3 morts sur la route). Un dispositif renforcé par des rondes dans les airs de l’hélicoptère EC 135  venu de Montpellier. « À ce jour, cinq personnes sont mortes sur nos routes. Ce qui est moins que les années précédentes à la même période, mais la machine peut s’inverser vite » a commenté Julie Bouaziz, la directrice de cabinet du préfet du Gard. La vigilance est donc de mise notamment sur les routes départementales et les nationales.

Huit excès de vitesse sur la RN 106

La Renault Mégane RS postée le long de la RN 106 entre Nîmes et Alès. Photo DR/S.Ma

Entre Nîmes et Alès, la RN 106 était particulièrement dans le viseur des gendarmes et il faudra bien que les automobilistes s’y habituent car elle sera, tout comme le bassin alésien, leur zone priorité dans les semaines à venir (Lire notre article ici). Ainsi la désormais très célèbre Renault Mégane RS avec deux militaires à son bord, était postée ce samedi le long de la nationale dans le sens Nîmes-Alès, tandis que des collègues de la brigade motorisée d’Alès se trouvaient de l’autre côté de la glissière de sécurité. Pistolet-radar dans une main, l’un des deux gendarmes traquait les excès de vitesse, tandis que le deuxième, mains sur le volant, attendait le top départ pour appuyer sur le champignon afin d’intercepter un éventuel conducteur en infraction. Mais en ce début de week-end, les automobilistes ont été prudents, « à peine » huit infractions ont été constatées.

Bilan de cette opération anti délinquance routière

204, c’est le nombre d’infractions relevées dans tout le département, exceptée la compagnie de Bagnols-sur-Cèze qui, occupée sur l’incendie de Pont-Saint-Esprit (lire ici), n’a pu rendre ses chiffres. Ces 204 infractions comprennent 130 excès de vitesse, trois alcoolémies, deux conduites sous l’emprise de stupéfiant, six franchissements de lignes continues, neuf refus de marquer un stop, quatre usages de téléphone portable au volant et deux conduites sans port de la ceinture de sécurité.

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@obejctifgard.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité