ActualitésPolémique.PolitiquePolitique.

ROMS. Passe d’armes entre le Front National et la Ligue des Droits de l’Homme

A Caissargues, route de Saint-Gilles, le campement de Roms ne finit pas de passionner les débats. Vendredi dernier, le FN est monté au créneau en demandant "l'évacuation" de la quarantaine de citoyens roumains installés sur le terrain appartenant à RFF (Réseau Ferré de France). Appelant à la fermeté de l'Etat, Julien Sanchez, conseiller régional FN a déclaré : "Ces Roumains se sont installés illégalement, les maires alentour se plaignent des nuisances (chapardages, insalubrité, prostitution, travail des enfants…) sans que la situation n’évolue d’un pouce, alors qu’ils sont expulsables depuis le 16 mars dernier. Et, en plus, ces Roms sont soutenus par des associations subventionnées par les pouvoirs publics et les parlementaires". 

800x565A travers un communiqué, la Ligue des droits de l'homme dénonce une "opération de provocation et de désinformation, fondée sur amalgames et approximations". Et d'appeler "au respect et non à la haine (...) Les valeurs de fraternité de la France, les moyens dont notre pays dispose et le respect des droits qu’ont les Roms, notamment en tant que citoyens européens, appellent le règlement en urgence de cette situation".

En outre, la Ligue des Droits de l’Homme "souligne que, conformément à la circulaire ministérielle du 26 août 2012, le départ de ces personnes doit être précédé de réponses concrètes et rapides en matière de logement, de protection de la santé, de scolarisation et d’accès au travail (...) Attiser la haine, pousser aux discriminations, comme le F.N. s’y emploie, montre une fois de plus, à l’évidence, comment ce parti politique ne respecte pas les fondements de la République".

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

10 réactions sur “ROMS. Passe d’armes entre le Front National et la Ligue des Droits de l’Homme”

    1. « Taper » sur le FN ? Oui, mais sans les poings (y compris américains) jusqu’à ce que disparition de ses verbiages incitant à la discrimination, à la haine et à la violence, disparaissent. C’est un BIEN indispensable et nécessaire.

  1. Voici ce que Thierry Procida déclarait dans Midi LIbre et sur Facebook après le coup médiatique du député Cavard et avant le coup médiatique du FN et de ses thèses toujours contre productives :

    Si Christophe Cavard dénonce la malheureuse détresse des Roms en promettant des solutions, je déplore qu’en parallèle il ne trouve pas, avec ses amis du gouvernement, des solutions pour ces nombreux Français qui souffrent de plus en plus. Quelles solutions préconise Monsieur Cavard par exemple à ces travailleurs qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts, à ces retraités qui ne peuvent plus manger à leur faim, à ces femmes seules qui n’arrivent plus à élever leurs enfants, à ces chefs d’entreprises qui mettent la clé sous la porte, à cette jeunesse qui n’a plus d’espoir ? Au lieu de mener une action de médiatisation surfant sur la misère des Roms, il devrait aussi se consacrer à améliorer le quotidien de cette France qui se dégrade. La misère Monsieur Cavard est désormais à chaque coin de rue et pas uniquement sur un terrain vague !

    1. Monsieur Procida vous semblez oublier que les « travailleurs qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts, les retraités qui ne peuvent plus manger à leur faim, les femmes seules qui n’arrivent plus à élever leurs enfants, les chefs d’entreprises qui mettent la clé sous la porte, et la jeunesse qui n’a plus d’espoir » ne relèvent pas de la responsabilité de la seule année d’exercice du gouvernement actuel mais se trouvent être le résultat de la politique menée ces 10 dernières années par vos amis politiques. Si la misère est désormais à chaque coin de rue vous en portez, vous aussi, une part de responsabilité, monsieur Procida.

  2. A Véritas :
    Pour voir les réelles déclarations du FN lors de ce point de presse :
    http://fngard.com/2013/06/08/gard-gauche-et-ump-aux-petits-soins-pour-les-roms-le-fn-30-reagit/

    Quant à M. Procida, son parti est totalement soumis à l’Union Européenne qui nous impose toujours plus d’immigration alors arrêtez de grâce de prendre les Français pour des veaux…
    M. Procida n’a fait que répéter ce que Gilbert Collard a dit ici le 2 juin :

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5VUdO5fGhYU#!

  3. Polo Lacoste, guitar, veste en cuir.. Il fait bon d’être « Roms » ces temps-ci dit donc….
    Alors, tout cela vient des aides faramineuses de l’état ou de vole ?

  4. Depuis quand sommes nous redevable envers ces gens là ?
    Je pense que ces défenseurs des droits de l’homme, devaient en prendre une famille chez eux afin de nous prouver qu’ils sont de vraie républicain

  5. Avant de vouloir aider les autres, il serait judicieux de se renseigner, comment se portent les Français ? Il y en a beaucoup qui n’ont pas de voiture, de polo Lacoste, ni de guitare et qui sont plus pauvres que ces gens-là, mais de ceux-là, nous n’en parlons pas. Des familles entières sans abri, des retraités qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, des jeunes diplômés, qui se retrouvent à pôle emploi sans n’avoir jamais travaillés, de ceux qui travaillent dont le CDI ne veux plus rien dire et vivent dans la peur du lendemain. Ça ! ce sont les Français. La priorité et le devoir du gouvernement sont de s’en occuper (ce pour quoi ils ont été élus). Alors, arrêtés de vous lamenter sur la misère du monde, alors qu’elle a passé nos frontières et s’est installée sur notre sol depuis des lustres.

  6. Les richesses accaparées par le CAC 40 permettraient à tous de vivre. Le PIB de la France a quasi doublé depuis la deuxième guerre mondiale et c’est dernières années, même avec une croissance même de 1% c’est toujours un point de plus qui représentent des milliards d’euros qui pourraient améliorer le sort des travailleurs, retraités, jeunes et des Roms bien entendu. Mais force est de constater que le capitalisme ravage tout et détruit les individus. Il pousse les gens à fuir leur pays à cause des guerres, de la sécheresse ou de la haine… (Roms partout en Europe, Tchétchène en Russie…). Paradoxalement ce sont souvent des pays soumis à des puissants pays du capitalisme. De nombreux partis politiques soutiennent le capitalisme, comme le FN et les derniers qui se sont suivis ces précédents décennies au gouvernement se disant au passage républicain. Diviser les gens au tour du nationalisme ou contre l’Europe est bien simpliste. Fermer les frontières d’un pays n’a jamais réglé les problèmes de quelque pays que ce soit sauf à l’isoler, donc sur-taxer les produits d’import n’aggravera que le sort des peuples des pays aux frontières fermées. Le pays qui ont des frontières fermés sont soit des dictatures ou alors des paradis fiscaux qui voient des milliards d’euros d’argent  »sale » se planquer grâce à une fiscalité avantageuse pour la bourgeoisie… Les grands défenseurs de la nation profitent allègrement de l’Europe en siégeant à Bruxelles et d’ailleurs je crois que leur absence régulière à ces instances montrent leur vraie visage de soit disant défenseur. Les racistes devraient essayer d’aller vivre dans un pays aux frontières fermées… Le problème ce n’est pas les Roms c’est le racisme (piliers du capitalisme).

    1. Pitié! Bon sens et sagesse sont les deux mamelles de l’intelligence. L’intelligence du « savoir vivre tous ensembles. Hélas … La Ligue des droits de l’Homme qui appelle au respect des droits des Roms oublie le respect dû à nos ancêtres qui ont sués sang et eau pour faire de la France ce pays de la Fraternité qu’elle est aujourd’hui.Le racisme est peut-être le pilier du capitalisme pour certains, mais le véritable problème ce sont les différences de mentalités entre les groupes de genre humain.On demande à nos chômeurs de faire des efforts pour leur « insertion » professionnelle. Et certes, Les Roms – que je connais très bien pour les avoir côtoyé des années durant, sont des gens comme tout le monde, gentils et pas gentils, qui ont le droit de vivre dans la dignité. Hélas, là où le bat blesse, c’est qu’ils ne font aucun effort pour s’insérer ( en ce qui concerne les adultes= la moindre des choses, ce serait de faire les mêmes efforts d’insertion professionnelle que nos chômeurs en commençant par apprendre le français avec les associations qui le leurs proposent; heureusement que certains de leurs enfants sont scolarisés, ça nous laisse un espoir), ils ne respectent rien ni personne, revendiquent toutes les aides comme un dû sans donner une once de respect ( envers les autres ou des règles de vie en communauté) en retour. Et certes, ils n’ont pas le monopole de l’irrespect, de la tricherie, du vol, de la prostitution. Mais dites moi, comment voulez vous qu’on ne ressente pas de l’ « animosité » envers quelqu’un qui vous chie dessus en guise de remerciement pour l’avoir aider à faire ses papiers afin qu’il obtienne ce dont il a besoin pour vivre dignement. C’est le droit de tout le monde de demander à ce qu’on le respecte et qu’on l’aide mais encore faut-il savoir s’en montrer digne.Je viens d’utiliser le terme « animosité ». Je suis français mais mon père est un immigré né dans un autre pays. A cause de cela, j’ai eu à subir le « racisme » de mes camarades d’école et des gens de mon village. C’est pourquoi je sais faire la différence entre le sentiment légitime de quelqu’un qu’on a blessé en lui manquant de respect et celui appelé « racisme » qui procède de la peur de ce qui est différent, de ce qu’on ne connaît pas. Ma famille paternelle s’est insérée dans la société en respectant ses voisins et les règles de vie en communauté, et en travaillant dur pour gagner de quoi vivre dignement.Ce n’est hélas pas le cas pour certains groupes de personnes qui viennent en France parce qu’il y est justement trop facile d’obtenir de quoi vivre sans travailler. Question de mentalité… Mais le sujet est beaucoup plus complexe que cela, à l’image de l’âme humaine. La liberté ( de faire ce que l’on veut) des uns commence là où s’arrête celle des autres, et s’arrête là où commence celle des autres. Bon sens et sagesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité