A la uneEconomieEnvironnement

ÉNERGIE La Région Languedoc-Roussillon lance le dispositif Renov’LR pour les logements des particuliers

Rénov LR 2013 06 24 (46)

 

Convaincue que la transition énergétique peut être un moteur de la croissance et de l’emploi, la Région a décidé de lancer le dispositif Renov’LR pour financer les projets de rénovation énergétique des logements des particuliers.

Avec le concours de la Banque Populaire du Sud et de Domofinance, la Région entend optimiser l’utilisation de la ressource financière régionale tout en générant de l’activité et de l’emploi dans le secteur du bâtiment.

Le dispositif Renov’LR vise également à apporter un coup de pouce au pouvoir d’achat des habitants du Languedoc-Roussillon, alors que le budget des ménages est de plus en plus impacté par le renchérissement du prix de l’énergie. Ce projet s’inscrit dans la droite lignée de ce que la Région a déjà impulsé avec le Train à 1 € ou LoRdi pour tous les lycéens.

Le prêt Renov’LR s’adresse à tous les particuliers, propriétaires, occupants ou bailleurs d’une résidence principale de plus de deux ans située sur le territoire régional qui souhaitent engager une rénovation énergétique de leur habitation. L’ensemble des travaux programmés doivent respecter des critères de performances et être réalisés par des professionnels engagés dans une démarche qualité type Qualibat, EcoArtisans ou Qualit’EnR.

Le Languedoc-Roussillon compte 700.000 maisons individuelles habitées au titre de résidences principales sur 1,5 million de logements. L’essentiel du parc de logements a été construit après 1975 et une grande majorité des habitations ne sont pas performantes d’un point de vue énergétique. Si la rénovation énergétique des logements est un enjeu clef pour la réduction des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle du territoire régional, c’est également un enjeu économique pour la filière du bâtiment. La Cellule économique de BTPLR a ainsi estimé à 29 milliards d’euros, dont 18 milliards pour le logement, le potentiel de travaux de rénovation énergétique à réaliser pour mettre aux normes le parc existant.

Dans la même lignée, le chiffre d’affaire lié à la rénovation énergétique de ces logements serait de l’ordre de 6milliards d’euros et ce chantier majeur pourrait générer la création de 6400 emplois d’ici 2020.

Dans un premier temps, le montant mobilisé par la Région pour le dispositif Renov’LR sera de 500.000 €, ce qui correspond en moyenne à 1000 prêts accordés.

Le prêtRenov’LR a vocation à financer les projets de rénovation énergétique, selon deux formules :

- Renov’LR Premiers Travaux
Il s’agit du financement à un taux de 1% d’un seul des travaux suivants :
- isolation de toiture,
- isolation des murs,
- équipement d’un chauffe eau solaire individuel,
- installation d’un insert, d’une chaudière ou d’un poêle à bois.

Ce prêt Renov’LRPremiers Travaux est plafonné à 10000 € à un taux de 1% pour une durée maximale de 10 ans.

 

- Renov’LR Performance
Il s’agit d’un financement à 0% d’un ensemble de travaux permettant d’atteindre le niveau Bâtiment Basse Consommation (BBC)-Rénovation Effinergie. Dans le cadre d’une rénovation BBC Effinergie attestée par l’engagement dans une démarche de certification, le particulier obtiendra le prêt Renov’LR Performance qui pourra se cumuler avec l’EcoPrêt à Taux Zéro mis en place par le gouvernement. Le prêt Renov’LR Performance est plafonné à 20 000 € à un taux de 0% sur une durée maximale de 15 ans.

 

L’engagement de la Région en faveur de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables :

> Depuis 2004, plus de 87 M€ ont été mobilisés par la Région pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, soit 34 € par habitant, ce qui en fait le 1er budget régional consacré à ce secteur. 9000 projets d‘efficacité énergétique ou d’énergie renouvelables ont été financés.

> Les crédits engagés par la Région ont participé à générer plus de 650 M€ d’investissement sur le territoire régional, soit en terme d’effet levier un rapport de 1 pour 7.

> Plus de 60 000 ménages ont bénéficié de l’aide de laRégion, dont 15 000 pour l’équipement en chauffe-eau solaire individuel et photovoltaïque et 50 000 dans le cadre d’aides apportées à l’équipement en énergies renouvelables des logements sociaux.

> Grâce au soutien de la Région, 14526 logements sociaux ont été équipés d’eau chaude solaire ou de chauffage au bois, soit 12 M€ de subventions.

> En 2011, laRégion a mis en place le Fonds photovoltaïque régional en partenariat avec la Banque européenne d’investissement (BEI) et trois banques régionales. Doté de 400M€, ce Fonds est destiné à faciliter le financement de projets d’installations photovoltaïques en Languedoc-Roussillon. Il a déjà permis d’accompagner 52 projets représentant 51 M€ d'investissements, 7,4 M€ de garantie Région et une puissance de 16,2 MWc.

Publicité
Publicité
Publicité

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité