Actualité générale.Actualités

AGRESSIONS. La police prodigue des conseils aux personnes âgées

D.R/C.M
D.R/C.M
D.R/C.M

Cet après-midi, au centre social André Malraux, le Directeur Départemental de la Sécurité Publique du Gard, Gil Andreau, est allé à la rencontre des seniors du quartier du Chemin Bas pour prodiguer quelques conseils afin d'éviter les agressions. Ces désagréments du quotidien qui, "bien qu'en baisse, nous pourrissent la vie", rappelle en prémices Gil Andreau. Dans le cadre de la ZSP (Zone de Sécurité Prioritaire), la police de Nîmes a mis en place une série de réunions. "La sécurité est l'affaire de tous. La police a besoin des citoyens et les citoyens de la police".

Peu de personnes étaient présentes cet après-midi dans la salle polyvalente du centre social… Dans l'unique rang central, des dames font part de leurs tristes et traumatisantes expériences : "l'année dernière on m'a abimé ma voiture à sept reprises", explique une sexagénaire. "Moi on m'a arraché mon collier en or, on m'a pris mon sac… Et c'est aussi arrivée à deux de mes voisines", lance sa voisine.

Vols, cambriolages, agressions : l'attitude à adopter

Les personnes âgées sont un public particulièrement vulnérable. Pour minimiser les chances de se faire agresser ou voler, quatre citoyens volontaires ont abordé différents thèmes et prodiguer quelques conseils. Il y a d'abord ces incontournables : gardez un téléphone à proximité de soi et en cas de problème composer le 17 (Police), 15 (Samu), 18 (Pompiers) ou le 112. Pour éviter les cambriolages, la police conseille d'installer un judas ou un entrebâilleur à la porte. Une porte qui doit être fermée à double tour, que l'on soit à l'extérieur ou à l'intérieur de l'appartement. A travers le dispositif "voisin vigilant", la police a rappelé les bonnes pratiques à adopter en cas de départ en vacances : éviter de laisser une clef sous un paillasson ou dans un pot de fleur, faire suivre le courrier…

En cas de cambriolages, les autorités appellent vivement à ne rien toucher et à ne pas jouer les "superman" ou "superwoman", si les malfaiteurs sont encore présents. "Votre vie vaut plus que celle de vos biens". Dans la rue, les personnes âgées sont appelées à porter des sacs en bandoulières du côté opposé à celui de la route, réduisant ainsi les risques de vol à l'arraché.

A la fin des préconisations, une habitante du quartier se lève. Visiblement traumatisée par son expérience elle lance :"tout ça c'est du blabla ! Je me suis faite agresser plusieurs fois, on m'a volé mes bijoux… J'ai aussi été victime d'un braquage et personne n'est venu me voir pour m'interroger". Après sa déclaration, la sexagénaire sort de la salle tremblante et visiblement très énervée. "C'est un témoignage poignant qui pousse à réfléchir", réagit Gil Andreau, avant d'ajouter : "il y a beaucoup de gens de bonne volonté. Et si Nîmes reste une ville criminogène, il faut bien se rendre compte que les agresseurs ne sont qu'une minorité. Une fois incarcérés, il y a moins de faits relevés, c'est une réalité".

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

2 commentaires

  1.  » tout ça c’est du blabla  » elle a raison à qui la faute ? :
    à la société de consommation qui nous demande d’acheter et de ne plus etre humains !! , un peu de civisme !! les témoins de ces agressions n’ont qu’a se
    bouger ; faut avoir l’oeil et au moindre comportement bizarre faut alerter .
    Il y a deux mois dans ma rue j’ai remarqué un comportement bizarre , je l’ai
    filmé appeller la police et bam !! . Je ne vous dis pas le reste ça me regarde ,
    depuis qu’on m’a cambriolé je suis devenu un …….. et je rigole plus .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité