Actualité générale.Actualités

PONT-DU-GARD. Le conseil communautaire plaide pour la gratuité

À la demande générale, une visite retraçant l'histoire du pain maudit de Pont-Saint-Esprit sera proposée cet été pour la première fois. (photo mairie de Pont-Saint-Esprit)
Le Pont du Gard. Photo DR/
Le Pont du Gard. Photo DR/

Hier les élus du conseil communautaire du Pont-du-Gard ont débattu durant trois heures… Au centre des discussions, l'accès payant au site du Pont-du-Gard. 

Lundi, les élus de la communauté de communes du Pont-du-Gard ont mis près de trois heures à débattre autour des "dossiers chauds" du moment. Au coeur des débats : la demande au site - un EPCC établissement public de coopération culturelle - de rendre gratuit l'accès au site du Pont-du-Gard. Une question à laquelle les administrés sont particulièrement sensibles. "Le vœu proposé par Raymond Aparis, maire de Collias et Vice-président délégué au tourisme de demander au site de rendre l’accès gratuit a été approuvé par la majorité des élus moins un vote contre et trois abstentions", a expliqué la collectivité à travers un communiqué.

Pour le Président de la communauté de communes, Gérard Pedro : « il est important de ne pas oublier tous les services d’accueil, d’entretien et de sécurité proposés par le site propose et qui sont exigés par le label « Grand Site ». Et d'ajouter que « le site apporte énormément à l’économie locale » et que le « travail de rapprochement nécessaire entre la Communauté de communes et le site du Pont du Gard doit absolument se poursuivre ». Une nouvelle rencontre entre les deux entités est prévue.

 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

5 commentaires

  1. Espérons que l’EPCC ait des yeux et des oreilles pour voir et entendre cette juste et honnête demande d’accès gratuit pour tous ceux qui ne souhaitent pas utiliser parkings, musées, boutiques, buvettes et autres infrastructures plus ou moins pertinentes.
    Souhaitons aussi que ceux qui viennent en voiture juste pour passer une heure (et ils sont nombreux) puissent le faire à un plus juste prix que celui d’aujourd’hui :
    le parking à 18 € forfaitairement en fait fuire plus d’un et il n’est pas sûr que ce soit moins rentable d’établir un tarif horaire. Ce serait en tous cas mieux accepté et moins préjudiciable à la réputation de ce site exceptionnel et, par la même occasion, au département du Gard.

  2. J’ai assisté au débat de la CC lundi 15 juillet et constaté avec plaisir que les politiques aspiraient à reprendre en mains un dossier mal engagé par l’EPCC.

    Que ceux qui s’inquiètent pour la gratuité de la carte d’accès concédée à la légère aux Gardois, en « contrepartie » de la suppression de l’accès piétons libre et gratuit dont bénéficiaient jusqu’à présent TOUS les visiteurs se rassurent:

    Les très nombreuses conventions passées par des communes gardoises avec l’EPCC et publiées dans la presse à grand renfort de pleines pages de publicité sont valables 3 ans: les habitants de ces communes pourront donc en profiter jusqu’en 2015 au moins. Ils auraient tort de se priver d’un avantage qui leur a été donné alors que personne ne le réclamait.

    Mais au fait, cela coûtera combien aux contribuables gardois, cette générosité avec leur argent?

    En tous les cas, bravo et merci aux élus communautaires!

  3. C’est vraiment totalement ridicule et anti économique Si on aime le Gard et l’uzege on est d’accord pour que les touristes payent pour visiter le pont Ces élus qui demandent la gratuite sont les mêmes qui ont déjà passé des accors avec le pont pour la gratuite pour leur habitants Veulent ils s’il n’y à plus de moyens au pont condamner la gratuite pour les Gardois Ils doivent répondre à cette question ! En plus celui qui est a l’origine de cette nouvelle proposition est maire d’un village ou il fait payer un parking très cher même aux Gardois juste pour ce baigner au gardon Et les autres maires ils peuvent nous dire ce qu’ils font de gratuit eux pour leur citoyen et pour les autres Gardois Tout cela est foutaise et combines politiques lamentables et c’est bien cela qui fait rire de nous au plan national Pitoyable !!

  4. La proposition de LMP a déjà était essayée par la CCI de Nîmes et même après Elle a mener le pont au désastre On va tout de même pas recommencer les mêmes erreurs ! Aujourd’huin tous les Gardois ont l’accès gratuit au site pour toute l’année et j’ai moi même pu déjeuner y amener mes amis sans ririen payer Toutes les écoles ,collèges et lycées ont aussi la gratuite ce qui n’était pas le cas jusqu a présent c’est déjà un sacre avantage et nous dans l’uzege on en profite sacrément et on est pas du tout d’accord pour payer pour les touristes ,puis quoi encore . Même mes collègues des campings profitent de l’aide du pont du Gard et les restaurants on sacrément travaillé grâce aux spectacles qu’ils ont fait Alors chez nous on est vraiment pas d’accord pour tout casser La chaleur rend fou ces élus il leur faut vite des vacances

  5. Il est bon de rappeler que ce n’est pas le Pont du Gard qui coûte cher et qui est responsable du déficit chronique de la gestion du site.
    C’est la nullité des études qui ont amenées à créer des infrastructures surdimensionnées avec des prévisions de visite largement surestimées (quelqu’un pourrait-il nous dire qui a fait ces brillantes études ?).
    Ce sont ces infrastructures qui nécessitent un budget de 10 millions d’euros par an (dont la moitié pour la masse salariale) ! Sur ces 10 M€, quelle somme est allouée à l’entretien et à la préservation du Pont en lui-même ?… 10 % ? 20 % ?
    La solution de vouloir faire payer à tout prix (c’est le terme !), les visiteurs qui n’utilisent pas ces infrastructures me semble pour le moins critiquable et juridiquement contestable.
    L’EPCC demande aux visiteurs de payer non pas pour le Pont du Gard mais bel et bien pour l’incompétence de ceux (quels qu’ils soient) qui sont à l’origine de cet échec.

    Quant à la gratuité pour les gardois, outre qu’elle est en infraction avec le droit (discrimination géographique), la manière dont elle a été mise en place sent le clientélisme à plein nez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité