A la uneActualitésFaits DiversJustice

NÎMES Le cadeau de la justice à Julien Sanchez : 3 000 euros d’amende !

Julien Sanchez applaudit par ses soutiens à la sortie du tribunal
Julien Sanchez applaudit par ses soutiens à la sortie du tribunal
Julien Sanchez applaudit par ses soutiens à la sortie du tribunal

Au moins, Julien Sanchez se souviendra de ses 30 ans. Ce matin, le conseiller régional Front National et candidat à la mairie de Beaucaire est venu entendre le jugement de la Cour d’Appel de Nîmes dans le procès qui l’oppose à Leïla Tellaa (relire ici). Il a été condamné à 3 000 euros d’amende et devra également verser 1 000 euros à son adversaire. Joyeux anniversaire ! S’il n’a pas soufflé ses bougies devant ses partisans, venus encore une fois en grand nombre, Julien Sanchez a soufflé dans les bronches de la Justice et de ses décisions qu’il juge « politiques » : « Il faut résister face à cette mafia. Il est inconcevable que je donne le moindre euro à la compagne ou à la maîtresse de Franck Proust. Mais je suis très fier de cette condamnation, c’est un titre honorifique. Le PS et l’UMP ont voulu faire une cabale contre moi. Nous, on fera une cabale dans les urnes. On va les dégommer, ça c’est clair », prévient Julien Sanchez sous les applaudissements de ses soutiens qui, quelques minutes plus tôt, entonnaient la Marseillaise dans l’enceinte même du tribunal.

Leïla Tellaa et Maître El Baz, souriantes.
Leïla Tellaa et Maître El Baz, souriantes.

Dans le camp d’en face, pourtant celui des vainqueurs, on fait profil bas. Pas d’effusion de joie, pas d’applaudissements. On fait dans la sobriété. Maître El Baz, l’avocat de Leïla Tellaa, se félicite de la décision de justice : « La Cour a déclaré qu’on ne pouvait pas écrire n’importe quoi sur un mur Facebook. C’est l’une des premières jurisprudences en la matière. Je ne retiens pas l’aspect politique. Ce n’était pas une tribune politique ». Julien Sanchez, lui, a déjà prévenu qu’il formerait un pourvoi en cassation.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

8 commentaires

  1. ce Sanchez est quand même un sacré politique. Il semble que Proust emploi de drôles de manières contre lui, avec l’aide d’un avocat PS…

  2. La France est le seul pays au monde acceptant que des juges fassent de la politique en étant syndiqués, ce qui est tout à fait dommageable pour tout le monde.
    Nous avons ainsi l’exemple du syndicat de la magistrature, qui se situant très à gauche, se permet, sans risque de la moindre condamnation, de vilipender des citoyens sur son ignoble mur des cons
    Il en résulte une suspicion permanente qui ôte à la justice toute sa sérénité.

  3. J’ai bien peur pour Proust que sa toute petite carrière politique s’arrête là.
    Détesté par Lachaud, abandonné par Fournier, ennemi juré du FN, où pourrait-il trouver des électeurs dans l’avenir ?
    A moins que le choix de son avocate soit annonciateur de son retournement de veste vers le PS…
    Après tout, peut-être que le PS lui a promis la présidence de l’agglo ?
    A suivre

  4. On a bien compris que le Fhaine veut interdire les syndicats et le droit de grève. C’est écrit dans le programme mais peu de gens le lisent. Un parti contre la classe ouvrière qui relancera la machine capitaliste et développera une monarchie ou le despotisme… juste à voir les gouvernements soutenu par le Fhaine.

  5. Depuis quand peut on passser son temps 24h24 pour lire ce que certains peuvent mettre sur les murs des uns et des autes sur face book, les juges qui ont un face book sans doute,

  6. Pourquoi les pages FB de l’avocate ne font pas l’objet d’une condamnation ? Portant Nadine Morano y est fortement méprisée. Justice à deux vitesse ?
    html/page-fb-m-el-baz-blind1
    html/page-fb-m-el-baz-blind2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité