A la uneActualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

CHIFFRE DU JOUR. 360.000 euros, le prix d’achat de 8.000 m2 à Mitra

D.R/CM. Au premier plan le directeur délégué .
D.R/CM. Au premier plan, Vincent Bastide le directeur général délégué de l'entreprise Bastide. Au deuxième : Jean-Paul Fournier, président de Nîmes Métropole et Franck Proust, vice-président de Nîmes Métropole .

Bastide, le fournisseur de matériel médical pour le maintien à domicile vient d'acquérir 8.000m2 sur la zone d'activité économique Mitra à Garons. 

Une bonne nouvelle pour les caisses de Nîmes Métropole. La communauté de communes, par le biais de la SAT (Société d'Aménagement des Territoires), et la société Bastide viennent de signer un compromis de vente, pour l'achat de 8.000 m2 dans la zone Mitra d'une valeur de 360.000 euros.

Le fabriquant de matériel médical pour le maintien à domicile devrait y créer un pôle centralisé composé d'une cinquantaine de collaborateurs. "L'objectif est de centraliser des sites déjà existants dans la région, comme ceux d'Alès et de Montpellier, afin de mieux servir nos clients, des professionnels dans le secteur des maisons de retraites. il y aura des transferts de collaborateurs mais aussi des créations de postes", explique Vincent Bastide, directeur général délégué de Bastide.

Avec un chiffre d'affaires de 150 millions sur l'année 2013/2014 et 10 % de croissance par an, l'entreprise est un fleuron dans le paysage économique nîmois. "Nous sommes fiers d'avoir une société comme Bastide qui rayonne", explique Jean-Paul Founrier, maire de Nîmes et président de Nîmes Métropole. "C'est vrai qu'il y a des problèmes de communication. Les Nîmois ne savent pas assez de quoi se compose le tissu économique local", ajoute Franck Proust.

Municipales. Cette nouvelle vente fut l'occasion de faire un petit récapitulatif de la zone Mitra. Un pôle d'activité économique situé à proximité de l'aéroport et de l'autoroute A54. Sur les 160 hectares disponibles, 80 sont encore commercialisables. "L'entreprise Locarchives s'est installée sur 35.000 m2, la blanchisserie Anet, 20.000m2. 20 hectares ont été pris par La Compagnie du vent (…) Au total le site compte 543 emplois", énumère fièrement le maire, candidat pour un troisième mandat à la mairie de Nîmes. Reste à savoir si les 543 postes ont été créés ou si les compétences des entreprises ont été transférées.

Aujourd'hui la municipalité nîmoise et Nîmes Métropole se dises satisfaites et envisagent d'étendre ce type de zone économique, notamment en élargissant Mitra mais aussi "en créant de nouvelles zones". Pour savoir quels secteurs seront concernés, il faudra attendre le programme de l'UMP/UDI pour les municipales… Patience, donc.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “CHIFFRE DU JOUR. 360.000 euros, le prix d’achat de 8.000 m2 à Mitra”

  1. Enfin de bonnes nouvelles il nous en faudrait plus souvent des comme celle-ci !
    un manque d’information réel sur ces zones on ne sait pas vraiment ce qu’il s’y passe – c’est pourtant un axe majeur de l’avenir de la ville et sa métropole – économiquement parlant il va de soi que l’implantation d’entreprises ne pourra que nous être bénéfique qu’elles soient créatrices d’emploi ou pas au motif de transfert c’est toujours bon à prendre : il faut favoriser la venue de nos potentiels créateurs et générateurs d’emploi ce dont nous avons bien besoin et diversifier les activités de ces zones là ! les retombées économiques sont toujours favorables à un secteur donné !

  2. Espérons seulement que BASTIDE ne délocalisera pas comme beaucoup d’entrepreneurs rachetés par des financiers. Le Gard subit suffisamment cette politique ultralibérale made in Bruxelles (Jallatte, Shelbox, Call-expert, Tamaris, Vitembal, Moncigale…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité