A la uneActualité générale.ActualitésSantéSociété

CHIFFRE DU JOUR 3 000 tracts distribués à la population par les agents hospitaliers à Alès

En blouse blanche ou en tenue de ville, les soignants ont distribué leurs tracts aux automobilistes sur la rocade. Photo DR/EB
En blouse blanche ou en tenue de ville, les soignants ont distribué leurs tracts aux automobilistes sur la rocade. Photo DR/EB
En blouse blanche ou en tenue de ville, les soignants ont distribué leurs tracts aux automobilistes sur la rocade. Photo DR/EB

Nouvelle mobilisation cet après-midi pour les soignants en gériatrie du centre hospitalier d'Alès. Plus de 80 agents se sont éparpillés sur les quatre sorties du rond-point de la grange de Nathalie pour distribuer 3 000 tracts estampillés des logos CGT et FO. Les revendications restent les mêmes, à savoir "un retour à nos effectifs cibles et l'application des votes sur nos organisations de travail" explique Lionel Rouché, représentant du collectif de soignants. Car à partir du 1er mars, les salariés du Pôle personnes âgées devront travailler sur un roulement de 7h40 alors que la majorité d'entre eux souhaitent conserver le rythme expérimental de 12 heures établi jusqu'à lors. "La direction ne souhaite pas revenir sur sa décision mais serait ouverte au dialogue. Nous attendons que ça !" commente Lionel Rouché. Et d'ajouter : "Dans dix jours, 90 mamans vont devoir revoir l'organisation de leur emploi du temps avec leurs enfants". Espérant encore repousser l'échéance, les agents continuent de se battre aujourd'hui en informant la population "de ce qui se passe à l'hôpital". Des collègues des autres services de l'établissement hospitalier, "qui partagent les mêmes préoccupations", sont venus leur prêter main forte sur la rocade.

Photo DR/EB
Photo DR/EB

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité