A la uneMunicipales 2014.PolitiquePolitique.

NÎMES 2014. Liste d’union : « pour dimanche chacun ira voter comme il le souhaite », décide Jean-Paul Boré

D.R/C.M
D.R/C.M

Réunion de crise, ce midi, rue de la République au sein de la permanence de campagne de Jean-Paul Boré. Entouré de ses colistiers, le candidat de l'association Tous Pour Nîmes aux municipales nîmoises est déçu : " hier soir, nous avons fait des propositions au parti socialiste pour un ralliement au second tour. Je viens d'apprendre par voie de presse que la candidate PS Françoise Dumas les refusait".

Hier soir sur la table des négociations de la gauche, l'équipe de TPNA avait conditionné son ralliement à la reprise par le PS "de son programme axé sur le développement économique et le tourisme ; la charte éthique aux élus (avec la limitation du cumul des mandats, NDLR) ; 10 élus au conseil municipal dont trois en position éligible". Jean-Paul Boré a aussi fait part de son envie d'être n°2 sur la liste et d'obtenir la présidence de l'agglomération.

Evoquant son passé politique et le nombre de campagnes menées et dirigées, le communiste de coeur (lire ici) explique : " il y a différentes conditions à afficher pour dire que l’on veut gagner dans une élection, quand différentes listes fusionnent on s’assure que chaque partenaire occupe la première place de la liste et obtiennent un groupe (conseil municipal, NDLR) Avec quatre partenaires, Françoise Dumas fait 14%. Seule, sans ministre ni partenaires politiques, notre association citoyenne en réalise 9%". 

Sous les applaudissements fournis de la petite foule de colistiers, Jean-Paul boré lance sans détour : "ce matin, le Premier fédéral PS Stéphane Tortajada a dit à Sophie Carrière que pour eux, ce n’était pas la gagne qui comptait pour ces municipales, mais que l’on recomposait notre formation et qu’on placé des gens pour l’avenir. Je ne rentre pas dans ces tripatouillages politiques !  C'est la dure réalité de la vérité : hier, le PS et Front de gauche se sont mis d'accords sur le fait qu'ils ne pourraient pas gagner ". L'assistance plébiscite de nouveau ces paroles. Au milieu, quelques militants commentent même ces propres : "et c'est eux qui nous gouvernent ?!", lance l'un. "C'est la politique de la terre brûlée", lâche un autre.

"Municipaliser les cantonales".

Relatant leur aventure associative, Jean-Boré assure que ses efforts "leurs efforts" ne resteront pas vains : "en 2015, nous allons placer des candidats dans tous les cantons, nous municipaliserons les élections ! Notre enracinement est prometteur ". Balayant d'un revers de main les rumeurs quand à une négociation avec le PS sur les régionales, celui qui est aussi vice-présidente de la région délégué à la jeunesse et au handicap scande de nouveau : "je m'en tape d'être sur la liste pour les régionales. Nous ne négocierons pas dans le secret des positions pour l'avenir (…) Nous avons un autre concept de la vie politique et je ne vais pas revenir sur ce que je porte avec vous depuis des mois (…) Alors, pour dimanche, chacun ira voter comme il le souhaite".

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

22 réactions sur “NÎMES 2014. Liste d’union : « pour dimanche chacun ira voter comme il le souhaite », décide Jean-Paul Boré”

  1. L’égo de Jean-Paul Boré et de ses colistiers est tel qu’ils refusent de se rassembler avec la gauche. Avant le premier tour, ils l’avaient aussi refusé en posant comme préalable le fait d’être le tête de liste devant Françoise Dumas. Aujourd’hui, la liste Boré n’accepte pas le résultat des urnes qui le place en 3ème force de la gauche. Ils revendiquent la deuxième place ou RIEN.

    C’est ignoble et irresponsable !

    1. Pour rappel, avant le premier tour, un accord avait été trouvé avec Damien Alary tête de liste avant son retrait. Des négociations ont été reprises dès septembre 2013 avec le PS pour une liste d’union au 1er tour. La tête de liste pour Jean-Paul Boré n’a jamais été un préalable!
      Comment expliquer vous que le PS soit d’accord avec la mise en oeuvre de points clés du programme (charte éthique comprenant le non cumul des mandats, politique des quartiers, politique de développement économique avec base frêt à Garons), pour la présidence de l’agglo proposée et non imposée, avec le fait d’accepter une dizaine de colistiers de Tous Pour Nîmes sur la liste dont 6 ou 7 éligibles en cas de victoire ET ne soit pas d’accord avec le fait de mettre Jean-Paul Boré 2ème de la liste (ce qui se fait en cas d’union de plusieurs listes de mettre les têtes de liste au 1ers rangs et je rappelle que Sylvette Fayet étant une femme elle ne peut pas être 2ème) et de laisser Tous Pour Nîmes 3 colistiers éligibles dans les 10 premiers pour constituer un groupe politique (nombre d’élus en cas de défaite)? En bref, les conditions posées en cas de victoire sont acceptables pour le PS et le FDG mais pas en cas de défaite.
      Le PS et le FDG partent perdants, ils préparent juste les élections futures.
      Pour finir, Tous pour Nîmes sera présent à ces futures élections et va poursuivre le travail engagé depuis 3 ans, le temps des citoyens est arrivé!

  2. Bravo Jean-Paul

    Vous êtes un parfait honnête homme.

    Françoise Dumas est foutue.

    Il ne faut pas oublier qu’elle avait envisagé de rejoindre la liste Fournier lors de la municipale précédente.

    L’apparatchik chef de cabinet de Manuel Valls ne voulait pas de vous, coimme il ne voulait pas de Christophe Cavard.

    Jean-Paul, c’est vous qui aviez raison, et l’avenir vous appartient.

    La bataille du second tour se réduira donc à un face à face Fournier Gillet.

  3. JP Boré ne sera pas conseiller municipal.

    Pour les régionales, va-t-il créer l’association « Tous pour le Languedoc-Roussillon » ?

    1. Mais les objectifs pour Nîmes ne changent pas ! Ce n’est pas parce qu’on n’est pas à la mairie qu’on , ne peut pas travailler au bien-être des Nimois, à travers des projets de longue date préparés. Il est bien dommage que Jean-Paul BORE ne soit pas au conseil municipal pour faire peu à peu une autre politique. Mais, vous nous donnez une bonne idée pourquoi ne pas élargir cette belle association … Merci.

  4. La ligne de conduite est claire et correspondant à une logique et l’intégrité d’un homme politique qui, seul avec son équipe, approche les 10 % ! Bravo Monsieur Boré et présentez-vous en 2020. La victoire vous y sera assurée.

  5. Moi j’irai voter Fournier parcequ’avec Boré ceux sont les 2 seuls candidats qui ont proposé un vrai programme. Pour les autres c’est du vide, du vide , et encore du vide. Nîmes mérite mieux que du vide pour les 6 ans à venir. Votons pour un candidat qui a un vrai programme. Le seul qui en un et qui est présent au 2nd tour c’est Jean Paul FOURNIER. Alors oui ne regardons pas les clivages politiques de droite ou de gauche votons pour un maire capable de gérer la ville et de proposer un vrai programme, d’autant que le bilan, il faut bien l’avouer n’est quand même pas si mauvais que ça, il est même plutôt bon. Je sais que chez Boré y’ en a beaucoup qui pense comme moi……alors Allons voter pour le seul candidat qui a une vrai chance d’être élu et qui en capacité de la gérer convenablement. VOTONS pour un maire PAssionnément Nîmois VOTONS pou JEAN PAUL FOURNIER.

    1. Avec Fournier, le vide ce sera l’état des caisses à la fin de son mandat qui devra financer un musée de la romanité on ne sait toujours pas comment plus quelques babioles comme un « vrai » tram en plus du dram’bus et de ses dégâts économiques avérés.

  6. La gauche nîmoise est la plus bête de France. Avec de tels adversaires, Jean-Paul Fournier peut dormir tranquille et il n’a même pas besoin de faire campagne.

    1. Vous riez de choses bien graves! Votre ça péjoratif, c’est presque 10% des électeurs et il faut les respecter. D’autant qu’ils émanent d’une association et pas d’un parti! Quand on compare ce résultat et ceux des partis de gauche 12… et 14… ce n’est pas JP Boré qui fait rire!

    2. Je laisse à Michel Noël le soin de respecter les plus de 20 % d’électeurs FN sous prétexte qu’ils ont fait 20 %. Mais ils n’auront certes pas le mien.

  7. Si Jean-paul Boré s’était rallié au PS et au Front de Gauche, c’était donner raison à ceux qui le soupçonnait de ne s’intéresser qu’à sa seule ambition personnelle… Maintenant qu’il laisse ses électeurs choisir en fonction de leur conscience… il sera accusé de diviser la gauche et d’être à l’origine de l’échec (probable mais pas certain) de la gauche… dur, dur, la politique.

    Il ne reste qu’à souhaiter qu’il continue le chemin qu’il s’est tracé pour tenter de faire du citoyen le centre de son action plutôt que de jouer le jeu des partis stérilisants… Ca prendra du temps mais c’est là que l’on reconnaît les hommes de valeur.

    Bon courage Mr Boré et à la prochaine !

  8. Une équipe citoyenne partie de 0% et arrivée à 10% en 2 ans c’est plutôt pas mal par rapport aux appareils politiques en place qui bénéficient de toute la logistique de leur parti, d’argent, de visites ministérielles, …. pour se maintenir coûte que coûte.
    Les partis traditionnels composés de personnes qui ne pensent qu’à leur siège et n’ont aucun programme ont bien du soucis à se faire, et c’est valable pour la droite et la gauche actuelle qui génèrent le dégoût et le rejet et malheureusement la mise en place de partis d’exclusion.

  9.  » la place de n° 2 et la présidence de l’agglo sinon je joue plus  » !!!
    soyons serieux, on est plus à la maternelle !
    c’est cela faire de la politique ???? petit arrangement entre amis..
    aujourd’hui on se crache dessus et a la région on s’embrasse …

  10. Merci et bravo pour cette décision M. Boré…

    Voici une liste et un homme qui tiennent parole.. Les yeux vont s’ouvrir devant l’honnêteté et l’intégrité que vous représentez..

  11. Faudrait peut-être rappeler à Emmanuel Carrière avec qui il a été élu conseiller municipal d’opposition en 2008. Tout comme à sa femme, au fond politique quasi inexistant. Ces gens osent réclamer 3 postes dans les 10, et la 2e place, en n’ayant été qu’en 3e position des listes de gauche. Et refusent de « rentrer » dans le tripatouillage que Boré a toujours pratiqué.
    Non seulement j’irai voter Dumas dimanche, mais ils me donnent presque envie d’y aller avec le sourire pour enterrer leur mouvement aux couleurs de la manif pour tous

  12. Émile Jourdan doit se retourner dans sa tombe…Et Alain Clary qui a tant fait pour le rassemblement des communistes et de la gauche…
    Quand on voit ce spectacle affligeant…Jean Paul jusqu’au boutiste, Catherine perdue, et Sylvette radicalisée à l’extrême…pauvre famille communiste dont les enfants se détestent et s’insultent.
    Émile reviens,ils sont devenus fous!

  13. Pour moi le PCF c’est le Parti de la Connerie Française surtout car personne n’a eu la tête de Jean Paul Boré. Ils ont tous eu peur plutôt. A voir si ses politiciens de bas étages sont capables de se défendre seul comme l’a si bien fait cette association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité