A la uneActualitésNîmes OlympiquePolémique.

NÎMES OLYMPIQUE Attaqué sur différents points, Jean-Marc Conrad répond aux critiques

Jean-Marc Conrad, président du Nîmes Olympique TD
Jean-Marc Conrad, président du Nîmes Olympique TD

Un article publié samedi par nos confrères de Midi Libre a manifestement perturbé le week-end de Jean-Marc Conrad et de son staff. A la lecture des nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, cet article semble avoir également étonné beaucoup de lecteurs du quotidien peu habitués à tant de virulence sous l’ère Gazeau (lire ici).  Attaqué « d’une manière acerbe et acide », comme il l’a fait savoir ce matin à l’occasion d’une conférence  de presse, mais sans néanmoins contester la véracité des informations de Midi Libre, le jeune président du Nîmes Olympique est revenu sur tous les points évoqués par notre confrère. Extraits…

Retoqué devant la DNCG

« Notre passage devant la DNCG s’est globalement bien passé mais, effectivement, pour employer un terme argotique, on a été retoqué. Comme il y a eu un changement de propriétaire, ils ont regardé de plus près. (…) Ce que souhaite la DNCG, c’est que les résultats soient structurels et non exceptionnels comme par le passé. On va donc renforcer nos fonds propres dans l’attente de la notification qui devrait arriver cette semaine ».

Des arrivées contestées

« Il ne faut pas rabaisser les décisions qui peuvent être prises. Rudy Garcia, vous savez l’entraîneur de l’AS Rome, c’est un entraîneur de CFA. Jean-Luc Vannuchi, qui vient de sauver Auxerre, il vient de CFA tout comme Stéphane Moulin, entraîneur d’Angers, qui joue la montée en L1 tous les ans. Il faut respecter le travail des gens », répond Jean-Marc Conrad à nos confrères qui s’interrogeaient sur l’arrivée d’Hakim Malek, « entraîneur du… Pontet, 12e du groupe C de CFA, avec deux points d’avance sur le premier relégable »

La gestion humaine pointée du doigt

« Pour l’arrivée d’un deuxième adjoint, je réponds aux demandes de René Marsiglia. Pour Michel Benezet, je souhaite en rediscuter avec le coach. Personne n’a été évincé comme ça se passe dans d’autres clubs. (…) Rien n’a été décidé concernant Julien Redon mais pour le moment il est prévu qu’il reste ».

Les cas Merville et Poulain

« On ne reconduit personne hormis Merville et Poulain à qui on a fait une proposition. Pour Merville, il a 32 ans, on lui a proposé deux ans avec une légère correction de salaire à la baisse. Pour l’instant, la jonction n’est pas faite  mais ma patience a des limites. A un moment, il faudra des réponses. Benoit Poulain est quelqu’un que tout le monde aime. On lui propose quatre ans, certes avec une correction à la baisse, mais avec une reconversion à la clé. Lui, il a des prétentions salariales plus proches de la Ligue 1 que de la Ligue 2. Mais pour l’instant, on est en Ligue 2 ».

Les recrues

« On est sur deux prêts de clubs de Ligue 1 mais les dossiers ne sont pas terminés. Il y a de la discrétion à avoir. Pour Kris Boyd, c’est en discussion mais il y a encore des problèmes à régler avec sa famille. C’est un vrai buteur, un phénomène, un avant-centre combattif. (…) On travaille aussi sur un défenseur central. On est sur le point d’aboutir avec César Arzo qui joue en Ligue 2 espagnole. Il a 136 matches en Liga. C’est un joueur de 28 ans, d’1,86m qui a beaucoup d’expérience. (…) On est bien avancés sur Pedro Galvan qui joue en Israël et sur Akim Orinel, passé par Fréjus. »

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité