A la uneActualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

GARD Crise à la fédération PS : « rénovateurs mais pas frondeurs! »

Capture d’écran 2014-06-10 à 15.53.59
De gauche à droite : Joseph Ferre, Christophe Geinex, Robert Michenon, Alain Fabre, Gilles Blanc. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard

Opposés à la gestion du chef des socialistes du Gard Stéphane Tortajada, les initiateurs de la pétition "Vous avez le droit de savoir" ont organisé ce matin le premier point presse.

Maintenir le rapport de force. Tel est le credo des frondeurs, ces socialistes gardois opposés depuis des mois à la gestion de leur premier fédéral, Stéphane Tortajada. Au coeur du litige : la non validation des comptes 2013 du parti, la révocation du comptable par le chef des socialistes et le non-respect des statuts du PS dans la convocation des instances fédérales. "Nous ne sommes pas des frondeurs, mais des rénovateurs. On dit qu'il s'agit d'un grief entre le premier fédéral et son trésorier Bernard Casaurang, mais ce n'est pas cela. Nous voulons juste avoir des réponses à nos questions", explique Joseph Ferré, secrétaire de la section PS Villeneuve-lez-Avignon.

Des doutes sur Solférino

Pourtant, l'affaire a bien débuté ainsi : le 14 février jour de Saint-Valentin, Bernard Casaurang trésorier de la fédération, signale au procureur de Nîmes des dysfonctionnements dans la tenue des comptes socialistes. Une belle preuve d'amour que ne tardera pas à lui rendre le premier fédéral, en déposant plainte contre lui après le paiement d'une facture pour des travaux de toiture réalisés en 2007. La tuile !

Après l'affaire Nathalie Bouvet, ex-comptable condamnée pour avoir détourné 377 000 euros, ni la justice ni Solférino ne veulent rester les bras croisés. Le 5 mai, la direction nationale du PS mandate une mission nationale qui opte pour la direction collégiale de la fédération et un audit des comptes. A la question : "Faites vous confiance à la mission nationale du PS ?", les socialistes sont plus que dubitatifs. "Après l'élection de Stéphane Tortajada, j'ai  réalisé un rapport sur la section de Bagnols Campagne, qui a d'ailleurs massivement voté pour lui, concernant l'explosion des cartes", rappelle le secrétaire de section Robert Michenon. Envoyé au national, le rapport est resté lettre morte.

La direction nationale étoufferait-elle les litiges ? "Le bureau national n'a toujours pas examiné la direction collégiale", fait remarquer Christophe Geinex . "On ne sait pas pour qui elle travaille, mais la mission nationale ne travaille pas pour nous", glisse le socialiste Alain Fabre. Selon eux, le choix des 6 ou 7 élus qui devraient intégrer la direction collégiale est un vrai casse-tête : "Certains élus sont d'accords sur les noms de Sébastien Arnaud, Katy Guyot.. Mais lorsque le nom de Joseph Ferrée a été évoqué, certains se sont braqués".

Silence assourdissant des élus PS

Loin de les enthousiasmer, l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet de Nîmes semble avoir fait naître un espoir : "c'est une garantie de transparence", pense Joseph Ferré. Le trésorier quant à lui a fait une demande pour être auditionné.

Dans toute cette affaire, le silence des élus socialistes du Gard devient de plus en plus assourdissant : "certains nous demandent de nous taire à l'approche des nouvelles échéances électorales ! Ils n'ont pas les mêmes priorités que nous (…) Nous, nous voulons la rénovation profonde du parti et eux sont plus occupés par leur réélection ou, avec la réforme territoriale, pensent déjà à se recaser !", critique Gilles Blanc, secrétaire de la section Nîmes Jean-Jaurès. Avant de conclure : "on en a marre, il faut qu'on nous écoute ! Lorsque vous pensez qu'on a même pas fait un débriefing des municipales, des européennes qui ont été catastrophiques… Même lorsque les Français sanctionnent la politique du gouvernement, la ligne est inchangée ". Ce vendredi, les socialistes mécontents organiseront une assemblée générale au siège de la fédération gardoise ouverte à tous les adhérents.

Lire aussi :

PARTI SOCIALISTE. Le Bureau national n’examinera pas la direction collégiale de la fédération gardoise

EN IMAGES. PS : Réunion de crise au sommet de la fédération gardoise

EXCLU OG. Le PS dans la tourmente : détournements de fonds, coups bas et mutinerie…

 

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GARD Crise à la fédération PS : « rénovateurs mais pas frondeurs! »”

  1. La vache !!!

    Ça respire la santé les « rénovateurs » gardois du PS… Que des vieux !

    Hé les papys flingueurs vous pensez pas que le temps de la retraite est venu ?

    Vous n’avez pas mieux à faire, comme vous occuper de vos femmes ou de vos petits enfants ?

    En tout cas, cette belle brochette sent bon la naphtaline, à mon avis ce sont tous des frustrés qui n’ont jamais réussi à se faire élire autre part que dans l’appareil du PS.

  2. Décidement, tous des girouettes au sein de ce PS Gardois et plus particulierement nimois.
    Quand on voit que deux des personnes présentes lors de ce communiqué de presse, on soutenu l’éléction de stephane Tortajada, on se demande bien pourquoi il se retrouve là aujourd’hui.
    Peut-être n’ont-ils pas obtenu la contrepartie attendue!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité