A la uneActualité générale.ActualitésPolémique.PolitiquePolitique.

FAIT DU JOUR Après un coup de Trafalgar, le maire de Vauvert veut claquer la porte de Petite Camargue

Le maire PS de Vauvert Jean Denat et sa premier adjointe Katy Guyot. Photo : Objectif Gard.
Le maire PS de Vauvert Jean Denat et sa premier adjointe Katy Guyot. Photo : Objectif Gard.

Sur les quatre postes réservés à Vauvert dans le bureau communautaire de Petite Camargue, la majorité PS de la ville n'a obtenu qu'une seule place. 

"Toute les décisions ont des conséquences". Cette citation n'est pas de Confucius mais bien de Katy Guyot, première adjointe PS de Vauvert et vice-présidente de la communauté de communes Petite Camargue. Depuis l'élection du maire d'Aimargues Jean-Paul Franc* à la présidence, la gauche vauverdoise est meurtrie. Et pour cause :  sur les quatre postes du bureau communautaire attribués à la ville de Vauvert, Katy Guyot est la seule candidate de la majorité à avoir été élue, au profit de ses opposants UMP et FN à la mairie…

Accords politiques non respectés 

Retour en arrière : soir du 31 mars, second tour des municipales. Le candidat socialiste et vice-président du conseil général du Gard, Jean Denat, vient à bout d'une triangulaire PS/FN/UMP. Une victoire assez rare par les mauvais temps qui courent pour les socialistes... Quelques jours plus tard, place au "troisième tour des municipales" : les élections communautaires. Réunis en session, les 37 délégués de Petite Camargue élisent comme président Jean-Paul Franc. Le séance est suspendue. "Jean-Paul Franc a alors reçu les maires dans son bureau et la décision a été prise d'élire les candidats des majorités (des partis arrivés en tête aux municipales, NDLR) au poste de vice-président et délégué ", assure Katy Guyot.

Jean-Paul Franc, le jour où il a reçu la Marianne d'Or des mains de son député Gilbert Collard. Photo : Tony Duret / Objectif Gard
Jean-Paul Franc, le jour où il a reçu la Marianne d'Or des mains de son député Gilbert Collard. Photo : Tony Duret / Objectif Gard

Selon une délibération de 2010, deux postes de vice-présidents et trois de délégués reviennent à la ville de Vauvert. De retour dans l'hémicycle, c'est la douche froide : seule Katy Guyot est élue au poste de vice-présidente avec… Une voix d'avance ! L'autre poste est attribué à Jean-Louis Meizonnet qui n'est autre que l'ancien candidat FN à la mairie de Vauvert, par ailleurs proche du député de la circonscription Gilbert Collard. Pour l'équipe de Jean Denat, c'est "une gifle". Alors, après ce coup de Trafalgar, la municipalité réfléchit quant à un éventuel retrait de la communauté de communes de Vauvert.

Vers un rapprochement avec Nîmes Métropole ?

"Je ne remets pas en cause la légitimité des élections, mais j'en prends acte. Ce n'est pas possible que la ville la plus importante de la collectivité (18 000 habitants, NDLR), celle qui apporte le principal des ressources en fiscalité n'ait qu'un représentant ! Cela ne va pas dans l'intérêt de la ville et des Vauverdois", s'indigne Jean Denat qui scrute à présent différents collectivités comme le Pays de Sommières ou la communauté d'agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette".

Récemment le maire de Vauvert a rencontré Yvan Lachaud. Le président de Nîmes Métropole qui ne serait pas contre une éventuelle adhésion de Vauvert : "Si Vauvert entre à Nîmes Métropole, la collectivité se transformera en communauté urbaine. Cela signifie davantage d'argent et de compétences…", ne manque pas de pointer Jean Denat.

Reste à savoir si une telle immigration territoriale est possible ? "Nous comptons sur la nouvelle réforme territoriale qui devrait rebattre les cartes de l'organisation du territoire", avance Jean Denat, proche de Manuel Valls. Les amitiés peuvent s'avérer parfois utiles... 

* Contacté par nos soins, Objectifgard n'est pas parvenu à joindre Jean-Paul Franc. 

Lire aussi :

FAIT DU JOUR Le maire de Vauvert, Jean Denat, reçu par François Hollande

Coralie Mollaret

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

4 réactions sur “FAIT DU JOUR Après un coup de Trafalgar, le maire de Vauvert veut claquer la porte de Petite Camargue”

  1. Et sois disant le maire d’Aimargues est sans étiquette…. il serait tant qu’il assume son engouement envers le Fn!!
    Il enleve le pain de la bouche a 1 mois de la fête au café de France. C’est une honte, rien que pour ca, ca se voit qu’il ne sait pas ce que sait de se bouger pour travailler!
    « Maire de tous les aimarguois »…. plutôt maire dictateur.

  2. Le maire de St Hilaire de Brethmas second contributeur à l’Agglo d’Alès devrait aussi sortir de cette agglo puisqu’il n’est ni vice-président, ni au conseil communautaire qui regroupe tous les maires. Tout cela pour avoir oser présenter sa candidature à la Présidence contre le seigneur Roustan.

  3. roustan EST un dictateur( ou tu m’écoutes ou tu dégage
    le maire de st hilaire de brethmas en supportte les conséquence ainsi que l’association du foot qui a était puni de bodega par ce que l’ancien président n’a pas voulu parti aus second tour, avec Cheyrezy le grand patron d’un secte
    ce cheyrezy n’habite pas la commune mais se présente comme maire
    attention Alain que tu ne tombes pas dans le filet avec roux et bueno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité