A la uneCultureEconomieEconomie.Féria de Nîmes.

NÎMES A l’heure du bilan, Jean-Paul Fournier se réjouit d’une « feria exceptionnelle »

De gauche à droite : Frédéric Pastor, Daniel-Jean Valade, Mary Bourgade et Jean-Paul Fournier. Photo Tony Duret / Objectif Gard
De gauche à droite : Frédéric Pastor, Daniel-Jean Valade, Mary Bourgade et Jean-Paul Fournier. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce matin, le sénateur-maire de Nîmes a fait le bilan de la feria.

« Un grand cru », « une feria exceptionnelle ». Ce matin, alors qu’il présentait le bilan de la feria à la presse, Jean-Paul Fournier n’a pas eu à chercher ses mots pour qualifier la feria de Pentecôte qui vient de s’achever. Selon le sénateur-maire de Nîmes, cet événement majeur du département, qui a attiré près de 900 000 personnes, est d’abord une réussite grâce à la météo clémente dont bénéficie Nîmes depuis quelques jours. Sur ce point, faut-il le rappeler, Jean-Paul Fournier n’y est pas pour grand-chose même si beaucoup aiment à penser qu’il fait la pluie et le beau temps sur Nîmes. Pour le reste, en revanche, il fait savoir qu’il n’est pas complètement étranger au succès de la manifestation.

19% de plaintes en moins

Les chiffres avancés par le maire et ses adjoints sont éloquents : 15% de fréquentation en plus par rapport à une année « normale » ou 20% de fréquentation en plus à l’office de tourisme. Pour ce qui est de la sécurité, gérée par Richard Tibérino, là aussi tout va bien. Les plaintes enregistrées chutent de 19% et ce grâce à la forte mobilisation d’une centaine de policiers municipaux. Jean-Paul Fournier rebondit : « D’ailleurs j’en profite pour dire que l’Etat a été en dessous de tout. On nous a envoyé une compagnie de CRS contre deux d’habitude. Je vais écrire au ministre de l’Intérieur ».

10 000 personnes pour Kool and the Gang

Les autres motifs de satisfaction sont tour à tour évoqués par les adjoints du maire : Mary Bourgade, Pascal Gourdel, Daniel-Jean Valade, Frédéric Pastor et Jean-Marc Soulas. On apprend que plus de 70 000 billets ont été vendus aux Arènes et que la course camarguaise du mercredi soir a attiré près de 2 500 personnes. Pascal Gourdel, lui, se félicite des bonnes affaires réalisées par les commerçants : « entre 20 à 40% de chiffre d’affaires en plus pendant la feria ». Jean-Marc Soulas parle d’un « record d’affluence » pour le concert de Kool and the Gang, le dimanche soir : « J’estime qu’il y avait environ 10 000 personnes sur le parvis des Arènes ». Bref, on l’aura compris, cette feria de Pentecôte aura été un joli succès à tous les niveaux. Comme quoi, les années se suivent et ne se ressemblent pas.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES A l’heure du bilan, Jean-Paul Fournier se réjouit d’une « feria exceptionnelle »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité