A la uneActualité générale.Actualités

DEAUX L’aérodrome Alès-Cévennes a soufflé ses 40 bougies

Bertrand Nogaret, membre fondateur de l'aéroclub. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Bertrand Nogaret, membre fondateur de l'aéroclub. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

40 ans que l'aérodrome Alès-Cévennes, situé à Deaux, figure sur la carte des escales aériennes. Pour célébrer cet anniversaire, l'aéroclub et la Chambre de commerce et d'industrie d'Alès, propriétaire des lieux, organisaient ce samedi une journée conviviale.

Que ce soit pour des démonstrations en vol ou des baptêmes de l'air, les avions étaient nombreux aujourd'hui à planer tranquillement au-dessus de l'aérodrome. En redescendant de l'ULM, les enfants qui ont tenté l'expérience avec leurs parents affichaient un sourire jusqu'aux oreilles pendant que d'autres découvraient avec attention l'exposition d'avions historiques stationnés à côté du tarmac. Avions de voltige, avion américain de la seconde guerre mondiale ou avions de construction amateurs offraient une belle panoplie aux visiteurs. Des pilotes de Montélimar, Aix-en-Provence, Avignon ou encore Salon-de-Provence avaient aussi fait le voyage pour présenter leur petit bolide. "On peut découvrir des choses magnifiques, notamment des "Bébé Jodel" qui sont les premiers avions construits par des amateurs à partir des années 60", soulignait un membre de l'aéroclub.

Avion de voltige. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Avion de voltige. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Susciter des vocations

Dans son discours, le président de la Chambre de commerce et d'industrie Francis Cabanat insistait sur sa volonté "de poursuivre le développement de l'attractivité de l'aérodrome en faveur du tourisme et du développement industriel". Pour Bertrand Nogaret, membre fondateur de l'aéroclub, cette célébration était un grand moment d'émotion. "Quand nous avons créé l'aéroclub, nous étions seulement sept. Nous voulions mettre en place une école de pilotage et susciter des vocations aéronautiques. Nous avons réussi le pari avec des jeunes passionnés que l'on retrouve maintenant dans des carrières chez Air France par exemple". Bertrand Nogaret a profité de l'occasion pour rendre hommage aux autres cofondateurs qui ont tiré leur révérence. "Nous ne sommes plus que deux survivants aujourd'hui", disait-il, avec regret. Mais cela ne l'a pas empêché de nous donner rendez-vous pour le cinquantième anniversaire de l'aérodrome, en 2024.

Le député de la circonscription Fabrice Verdier a fait son baptême de l'air. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Le député de la circonscription Fabrice Verdier a fait son baptême de l'air. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Elodie Boschet

 

 

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

22 réactions sur “DEAUX L’aérodrome Alès-Cévennes a soufflé ses 40 bougies”

  1. Cet article fait l’impasse sur les nuisances que supportent les riverains de l’aérodrome. Aucun effort n’est fait pour respecter les tours de piste, pour munir les avions bruyants de « silencieux » ( ce qui est obligatoire dans d’autres pays), pour respecter le repos dominical…etc. Il faut espérer que ce boucan aérien ne va pas se développer surtout avec les tondeuses à gazon volantes que sont certains engins. Le plaisir de quelques uns ne doit pas passer par l’emmerdement des autres, la dévalorisation de leur cadre de vie et accessoirement de leur résidence à Deaux, Vézénobres, Méjannes ou St Hilaire. La CCI qui va abandonner la gestion de cet aérodrome déficitaire, a été incapable de mettre en place une police de l’air.
    Le député devrait être au courant de cette problématique citoyenne ou alors il néglige une partie de ses électeurs excédés par les nuisances sonores non indispensables.

  2. Certains riverains font l’impasse sur l’existence de l’aérodrome ANTERIEUREMENT à leur installation.
    Alors qu’il s’en prennent aux pouvoirs publics, à leur municipalité de l’époque et/ou DDE de les avoir mal informés, voire à eux-mêmes de de pas s’être correctement renseignés.
    Soyez responsables, merci.
    Pour ceux installés avant, je compatis et me désole que votre opposition de l’époque (En a-t-il été question ?) n’ait pas empêché l’ouverture de cette plate-forme.
    Quant aux nuisances sonores non indispensables : il n’est pas indispensable de tondre sa pelouse, il n’est pas indispensable de laisser des adolescents rouler sur des vélomoteurs faisant un bruit insupportable, il n’est pas indispensable de prendre sa voiture pour aller chercher le pain,… mais cela s’appelle la vie et la liberté.

  3. Alex fait semblant de ne pas comprendre. C’est en général le cas quand la personne se sent mal à l’aise alors elle s’égare dans des comparaisons inappropriées.
    Si tous les avions étaient aux normes silencieuses comme en Suisse par exemple : la gêne serait bien plus limitée. S’il y avait une police de l’air et des sanctions adaptées pour les pilotes souvent des récidivistes qui se moquent des zones habitées à éviter …cela serait bien mieux.
    Les engins trafiqués ou pas, au sol ou en l’air qui font un boucan insupportable , devraient être confisqués pour les récidivistes.
    Je signale qu’il y a un arrêté dit « tondeuses » qui limite ou interdit leur usage notamment les dimanches et jours fériés.

  4. Entièrement d’accord avec toi Alex 87!!!
    Certains devrait vraiment se calmer en écrivant leurs commentaires, car parler sans savoir est le meilleur moyen de passer pour un idiot!
    Je m’adresse a spartacus30, qui moi au moin parle en mon vrai nom: sans vouloir me venter j’ai été un des principaux organisateurs de cette journées du 21. Nous avons voulu instaurer cette fête premièrement pour tout les usagers et les visiteurs de l’aérodrome en ce jour d’anniversaire, mais surtout de donner l’occasion à nos riverains voisin de venir découvrir nos activités (certains y sont venus avec le plus grand plaisir!)….
    Mais quand je vois des commentaire tel que le votre, cela provoque plus de colère que d’envi de partager cette magnifique passion si vous ne savez pas ce que c’est! De plus sachez que vos arguments sont absolument « nuls » car le simples fait de nous interdire de voler le weekend et jour férié serait tout simplement irréalisable!
    Car au cas ou vous ne le sauriez pas nous sommes une Association (avec un grand A) de Loisir (avec un grand L) par conséquent une grande partie de nos adhérents travaille en semaine!
    De plus la CCI ne compte absolument pas a abandonner nos installations, Malgrés son coût d’exploitation elle se révèle très utile!! Rien qu’à voir en semaine, des gros investisseurs préfère utiliser notre plateforme que celle de garons, car Malgrés la crises il y a des marchés intéressant sur ales!
    Ensuite vos propos au sujet des « silencieux » me font légèrement rire car ils ne sont pas du tout obligatoire, cependant nos avions (ceux que vous avez l’habitude de voir passer) les « tondeuses » (qui font moin de bruit qu’une moto!!) en sont tout de même munis pour votre confort!
    …donc il faut arrêter de ne penser qu’a vous!! Imaginée vous plutôt en bout de piste de Roissy ou de blagnac!! Contrairement a ce que vous croyez nous prenons en compte le confort des riverains!!
    J’ose au moin espérer que vous étiez la avant l’aérodrome pour écrire des bêtises pareilles!
    Et pour une simple histoire de logique cet article valorise l’aérodrome, il est donc évident qu’il ne vont pas le dévaloriser avec ces propos!
    En ce qui concerne la gendarmerie des transports aériens (la GTA) se montre très présente et nous n’avons jamais eu de blâmes de sa part!! Ce qui veux dire que nous respectons les zones et les réglementations (excitante! Pas celles inventée par ceux que ça arrange!)…
    Mais si vous vous y connaissez si bien en réglementation passez donc a l’aéroclub un de ces jours nous parlerons réglementation! Par contre prenez votre journée car cela risque d’être très long!
    Prenez plutôt exemples sur Alex qui sais faire la part des choses, contrairement à vous, c’est d’ailleur vous qui (je cite) « emmerdez » notre plaisir!
    Merci de votre considération et pardonnez les fautes et les excès de langages.

    En espérant que ça vous fasses réfléchir
    Cordialement Romain Girard

  5. Moi je voulais mettre ca :
    Bonsoir spartacus30,

    Pour répondre a votre commentaire :

    J’ai le regret de vous annoncer que nos avions sont a jour au niveau de la réglementation. Ils sont en effet équipés de silencieux, comme vous l’auriez découvert en venant le 21 Juin dernier (un article de presse relatant la mise en place de pots anti-bruit étant affiché).
    En parlant de police de l’air, la gendarmerie de l’air est passé l’année dernière vérifier que nos avions étaient equipés de silencieux et ils le sont.Si vous ne me croyez pas je vous invite a prendre vos jumelles lors d’un prochain passage d’un ami pilote et de regarder au niveau du pot d’échappement. Si vous trouvez cela compliqué, je vous invite à téléphoner a la gendarmerie de l’air.

    Il se peut que vous entendiez parfois des hélicoptères ou des avions plus bruyant que nos «tondeuse », il s’agit des hélicoptères du SAMU et de l’Armée. Quand aux avions ce sont ceux de la sécurité civile ou parfois de l’armée.

    Sachez aussi que l’aérodrome a été ouvert en 1974, et que la plupart des habitations a proximité de la piste ont été construites plus tard.

    Je précise que je parle en mon nom et en aucun cas en celui de l’aéroclub, de la CCI ou de tout autre organnisme.

    Cordialement,

  6. Spartacus30 vous parlez vraisemblablement de ce que vous ne connaissez ABSOLUMENT pas, et c’est bien navrant ! Pas un seul de vos argument ne tiens la route … Je vous invite à vous renseigner avant d’écrire de telles absurdités; voir mieux, de rendre visite à cet aérodrome, et plutôt que de voir le verre à moitié vide, voir ce qui est fait pour améliorer la cohabitation entre l’aéronautique et les
    riverains.

    « Mettre en place une police de l’air » mais elle existe cher Monsieur, et si les avions d’Alès volent toujours, force est de constater qu’ils doivent être en règle !
    « Des engins trafiqués, des récidivistes » la encore, on voit bien que vous êtes sur une autre planète et que vous n’y connaissez rien, tant sur la formation d’un pilote, que sur l’entretient drastique d’un avion … Nous ne faisons pas de la mobylette !

    Offrez-vous donc un baptême de l’air dans ces appareils en règles et parfaitement entretenus, et je suis certains que vous verrez cette activité sous un autre œil, et au moins, vous serez en capacité d’écrire des commentaires plus sensés qui ne vous feront pas passer pour un imbécile !

    Cordialement

  7. il y a 40 ans les collectivités faisaient ce quelles voulaient donc lorsque vous compatissez pour les anciens propiétaires , sachez qu’il n’y avait pas de commissions d’enquûetes publiques s’il elle avait exister adieu l’aerodrome
    d’

  8. re;
    celui qui écris qu’il existe une association pour l’aérodrome alos garde le et ne le faites pas payer par les contribuables du grand ales avec la c.. de roustan
    quand a spartacus il me semble qu’il en connait beaucoup sur cet aérodrome
    il doit faire parti des habitants de Vezenobres de st hil

  9. erreur de ma part pur les doublons
    celuis qui ecris que l’aérodrome a une association il n’ a qu’a garder son aérodrome et ne pas le vendre au gentil Roustan et pourquoi vous le vendez?
    spartacus est très convaicant et je le soutiens car les habitans de Vézenobre et ceux de st hilaire subissent des nuisances sonores très élevèes
    vous ignorer que pour porter plaint lorsque un avion ne respecte pas la règlementation il faut prouver le N° de l’avion
    a part spartacus tpous les autres regardent passer les moutons deRoustan Monsieur tout vas bien bis

  10. Messieurs ,
    L’aérodrome d’Alès est une des infrastructures de la CCI dirigée par Mr Cabanna.
    L’aéroclub d’Alès n’est qu’un des usagers de la plateforme , il utilise la plateforme comme n’importe quel avion de passage et n’en est en aucun cas le propriétaire ! Cet aéroclub est source de revenue pour les locaux , nous avons 1 employé , nous utilisons des prestataires tel que des traiteurs/informaticiens/maçons…
    Je pense que vous savez que depuis 3 ans il n’y a plus de salarié employé par la CCI pour la gestion de cet aérodrome (contrôleur …) donc le coût pour vous riverain est plus que limité , en sachant que l’aérodrome n’est pas propriété d’une collectivité territoriale !

    Au lieu de nous faire la guerre il faudrait essayer de travailler ensemble pour que chacun puisse mieux vivre ! Les pilotes de l’aéroclub ont pris en considération les riverains et nous y faisons attention au maximum.
    L’aérodrome est la pour aider au développement de notre région , grace à la création d’emploi , au tourisme aérien …

  11. Qui de vous est capable de dire si un avion ne respecte pas les règlementations!?
    Est-ce qu’un de vous les connais au moins!!??
    Déjà, c’est l’immatriculation qui est demandé pour porter plainte, et elle est largement visible surtout si vous habitez en dessous!
    L’aérodrome n’est pas géré par une association, elle l’occupe juste! et vous avez du mal comprendre car l’aérodrome n’est pas du tout a vendre, il va juste passer a l’agglo…
    C’est bien triste pour les anciens, eux ont peut comprendre qu’ils revendiquent, mais maintenant l’aérodrome existe, et avec lui est arrivé une flopée de maisons, apparues comme des champignons! et maintenant leurs propriétaires ne savent que râler! pourtant en connaissance de cause…
    il faut arrêter avec ces conneries de nuisance sonores: il y a largement pire!!
    Pour une foie essayer de nous comprendre! tout les usagers font de leur possible, se complique même la vie, pour vous gêner le moins que possible car nous prenons en compte votre confort, alors s’il vous plait un peu de COMPASSION!
    On se limite, alors limitez vous… C’est donnant/donnant!
    Pourquoi ne pas vivre en harmonie comme sur la pluparts des autres terrains!?

  12. « vous ignorer que pour porter plainte lorsque un avion ne respecte pas la règlementation il faut prouver le N° de l’avion »

    Ha oui nous ignorions ça, nous faisons partit du milieu aéronautique et au sein de l’association nous cotoyons des pilotes de ligne et de chasse mais visiblement vous vous y connaissez mieux que nous.Vous devriez songer a venir nous donner des cours de réglementation avec votre collègue spartacus, vous avez surement des tas de choses a nous apprendre.Et puis si vous êtes incapable de déchiffrer le n° d’un appareil en vol c’est qu’il ne doit pas être si bas et que les zones interdites de survol comme les villages sont respectés,contrairement a ce que vous avancez.

    Puisque vous souhaitez tellement nous voir fermer l’aérodrome depuis tant d’années et que vous n’y arrivez pas, c’est qu’il doit surement y avoir une raison.
    Il ne suffit pas d’affirmer pour que vous suppositions soient juste. Nous nous souçions du bien être des riverains en installant, comme d’autres avant moi l’ont dit, des silencieux et en respectant la réglementation en vigueur sur notre aérodrome.Nous avons organiser les 40 ans de l’aérodrome où vous auriez pu venir et discuter directement avec nous. Cela ne suffit pas car votre seul but est de fermer l’aérodrome et non de trouver un terrain d’entente.Cela ne nous sert au final a rien de débattre, vous chercherez toujours un moyen pour raler. Nous avons beau vous répétez à chaque fois les efforts fait de notre côté vous faites la sourde oreille.

    « quand a spartacus il me semble qu’il en connait beaucoup sur cet aérodrome
    il doit faire parti des habitants de Vezenobres »

    Il ne s’agit pas d’habiter a côté d’un aérodrome pour le connaître contrairement a ce que vous souhaiter nous faire croire.Si j’habite a côté d’un garagiste, est ce que je vais m’y connaitre en voiture ?

    « celuis qui ecris que l’aérodrome a une association il n’ a qu’a garder son aérodrome et ne pas le vendre au gentil Roustan et pourquoi vous le vendez? »

    Et voici un scoop pour vous, c’est la CCI qui est l’actuel propriétaire de l’aérodrome et en aucun cas l’aéroclub.L’association n’a donc aucun droit sur la vente ou non du terrain.

    Cordialement

  13. Pour info, TOUS les avions de l’Aéroclub d’Ales et des Cévennes sont équipés de pots « silencieux ». Ne confondez pas l’aérodrome, qui est géré par la CCI et l’Aéroclub, qui est une association, et qui, de mémoire, ne bénéficie pas des largesses de Mr ROUSTAND ou de qui que ce soit d’autre.

    Pas plus tard que le 21 juin, jour où nous avons fêté les 40 ans de la plateforme, la Gendarmerie de l’Air (arrivant tout droit de Montpellier) était là et a contrôlé TOUS les avions présents à cette manifestation, sans rien découvrir d’anormal ou de prohibé.

    Maintenant, j’encourage les personnes désireuses d’entendre moins de bruit à se rapprocher de la CCI qui est gestionnaire du terrain et à lui demander d’interdire les tours de piste et les touch and go aux aéronefs non basés et provenant de terrains non voisins, comme celà se pratique déjà à beaucoup d’autres endroits. Honnêtement, du point de vue de l’aéroclub, dont je suis secrétaire, cela ne nous dérangerait en rien que l’aérodrome soit en usage restreint.

    S’il arrive que certains jets « privés » fassent un peu plus de bruit que nos petits coucous, libre à vous d’envoyer vos récriminations à l’Etat Major des Armées(qui dépose régulièrement généraux et autres chez nous), ainsi qu’à la Protection Civile qui réalise régulièrement des entraînements « bruyants » avec leurs Canadairs et Trackers sur la plateforme, qui je le rappelle, compte un pélicandrome.

    Mais bon, force est aussi de constater que, malgré nos efforts, certaines personnes se plaignent encore…même sur une île déserte, il y a le bruit des vagues…

    Cordialement à tous,

    Fanny Deridder

  14. Quand on lit les arguments de tous ses pilotes : on se demande bien pourquoi l’association de défense des riverains (ADIRAA ) existe et a déposé autant de plaintes à la gendarmerie. En plus, il n’existe plus d’agent à la tour de contrôle pour faire un minimum de police locale tout en sachant que dans le pire des cas il s’agit de remontrances.
    Qu’ils demandent aux habitants de Deaux et de Vézénobres voire de St Hilaire ceux qu’ils en pensent. S’ils ont des doutes , ils peuvent organiser un référendum sur le sujet.

    Merci pour ce numéro collectif de mauvaise foi…

    PS : Chacun sait que l’aérodrome est déficitaire et que la CCI, appelée à disparaître, va refiler cet investissement à l’Agglo.

  15. Le problème de l’aérodrome, de ses nuisances et les plaintes des riverains proviennent principalement de l’incivisme de certains pilotes mais aussi de la négligence de la CCI de maintenir un agent AFIS sur le site.

    Les mouvements sur l’aérodrome ne sont aujourd’hui pas si nombreux que cela et pas tellement gênants. Ce qui a mis le feu il y a quelques années, c’est le projet de PEB (Plan d’Exposition au Bruits) qui prévoyait une augmentation de mouvement conséquents par rapport à ce que l’on constate actuellement. (passage de 9000 mvts par an en 2009 à 31000).
    Ce PEB mettait sérieusement en péril la sérénité des habitants et risquait d’accroître les nuisances aux populations existantes et à venir par la mise en œuvre de normes acoustiques dans les constructions nouvelles et par la dévalorisation du foncier sur la commune.
    Je souligne que si l’enquête publique diligentée en 2011 n’a pas aboutit, c’est que les plaintes déposées par les riverains auprès du commissaire enquêteur ont été jugées recevables et ont largement pesées sur le jugement final.

    Bien entendu le problème des aéronefs qui ne respectent pas les trajectoires, les tours de piste et les altitudes de survol a été soulevé et là, cela tient uniquement au gestionnaire de l’aérodrome de faire le gendarme chez lui.
    Imaginez un seul instant que du jour au lendemain il n’y ait plus de képi sur les routes, je ne vous dis pas la jungle dans laquelle on se trouverait.

    Pourtant, en 2008, plusieurs membres de la CCI (président, aéro-club, pilotes..) s’étaient engagés lors d’une réunion à Deaux à faire respecter ces règles élémentaires auprès des membres de l’aéroclub. Depuis le temps est passé, l’agent AFIS a été supprimé en 2010 et il s’en est suivi ce que l’on constate régulièrement : c’est la totale liberté : survol des villages, trajectoires et tours de piste méprisés, altitudes de vol non respectées.
    Je termine en soulignant qu’un des appareils, le piper tient à lui seul le pompon, il est insupportablement bruyant et survole régulièrement les habitations à basse altitude et en total mépris des trajectoires recommandées.
    C’est principalement à cause de tels comportements que les gens râlent, c’est quand que vous mettez un peu d’ordre dans vos rangs ??

    Tant qu’un certain nombre de pilotes ne seront pas plus scrupuleux sur la réglementation, le respect des cartes VAC, il ne faudra pas attendre à ce que les populations des villages riverains acceptent le mépris de ceux qui les survolent.

  16. Si l’association existe et a déposé plainte maintes fois c’est a cause de gens comme vous, qui partez du principe que nos avions volent bas, alors que vous n’avez aucune connaissance en la matière.
    Il est facile de porter plainte, mais combien de vos plaintes ont aboutis ?

    C’est une bonne idée le référendum, mais si cela marche comme nous dialoguons en ce moment il ne va aboutir a rien.Vous refusez de prendre en compte nos efforts et vous vous cachez derrière de la « mauvaise foi ».

    Je ne vois de la mauvaise fois que dans vos réponses. En quoi les nôtres seraient-elles de la mauvaise fois ? Parce que l’on va à l’encontre de vos opinions ?

    Si l’on doit voir de la mauvaise fois, c’est bien chez vous. On vous l’a dit et redit, nous avons fait des efforts pour les riverains et avons pris en compte leurs remarques.Vous nous ressortez les même arguments a chaque fois, a des sauces différentes.Vous vous bornez et refuser de constater nos efforts.Comme je l’ai dit plus haut, vous ne voulez pas trouver de terrain d’entente, vous voulez juste fermer l’aérodrome…

  17. La fermeture de l’aérodrome n’a jamais été à l’ordre du jour de l’ADIRAA d’autant qu’il y a la sécurité civile et les canadairs.
    Les plaintes n’ont pas abouti parce qu’il n’y a pas de véritable police de l’air et que les responsables du club n’ont pas envie de faire eux mêmes la police. Il existe des « loubards » aériens comme des loubards de la route. C’est parce qu’ils ne veulent pas les voir , qu’un jour l’aérodrome sera sur la sellette pour l’aviation de loisirs…. pas pour la sécurité civile ou les voyages d’affaires ( eux respectent les règles aériennes).
    Que ceux qui nient les évidences aillent interroger les habitants de Deaux notamment ceux qui habitent vers Campagnac. Les avions passent après décollage sur leur maison alors que s’ils restaient dans l’axe de la piste avant de virer , bien plus haut, la gêne serait limitée. Mais même cela , certains pilotes ne le respectent pas.

  18. Il me semble vous avoir invité à faire le ménage chez vous, l’espace aérien n’est pas un lieu de totale liberté comme nombre d’entre-vous se l’imaginent.
    Si nous en sommes là aujourd’hui, qui en est donc responsable ? le clampin dans son jardin ou le pilote ivre de toute puissance et d’impunité ?

    Vous affirmez avoir fait des efforts, je ne le nie pas, mais poursuivez vos actions correctives en faisant le ménage, vous ne faites que supporter les conséquences de ceux qui ne respectent la réglementation, ça aussi on vous l’a dit et écrit.

    Vous verrez que le jour où l’agglo aura repris « les commandes » et qu’un arbitre sera nommé, peut être comprendrez-vous enfin que les règles ne sont pas là pour être contournées.

    Finalement, je constate que vous souhaitez avoir le dernier mot et vous persistez dans votre assurance d’avoir raison, poursuivez ainsi et nous serons appelés à nous rencontrer.

    1. Nous considérons avoir fait pas mal d’effort déjà!
      Essayez d’en faire de votre côtés et nous trouverons un terrain d’entente! Si nous sommes amené à nous rencontrer pour débattre de nos droits il n’y a aucun problème, tant que ça se passe calmement… Passez donc!
      En tout cas, nous prendrons la défense de l’aérodrome! Car de notre côtés nous sommes irréprochable (les autres usagers, c’est une autre affaire!), par contre revoyez bien vos propos, qui comme les nôtres soit irréprochable et justifié, car c’est facile de sortir « tour de piste », « agent AFIS » ou encore « carte VAC » mais il faudrait surtout savoir ce que c’est et a quoi ça sert!
      Car un agent AFIS n’est en aucun cas un « policier » ce n’est pas lui qui décide des zones, c’est juste un contrôleur… ( la CCI n’a pas voulu continuer cette activité car le trafic était trop minime pour son coûts).
      Cependant l’activité sur le terrain fonctionne parfaitement bien …
      Et il ne faut pas oublier que le seul maître à bord d’un avion c’est son pilote! C’est d’abord lui qui prend ses initiatives, c’est lui qui agit! S’il juge de se poser dans votre jardin, il est parfaitement. Dans son droit si cela est (vraiment) nécessaire…
      Il faut juste que ses faits soit justifiées, ensuite viennent les réglementations qu’il doit appliquer! Le pilote est responsable de ses actes! Il est normal qu’il charge s’il fait une connerie, mais c’est une personne habilité qui doit s’en occuper, pas les riverains…
      Et comme je l’ai dit plus haut, quand un sort des clous, il passe très rarement inaperçu des autorités!
      Je vous rassure donc que si un gars fait le clown au dessus de vos maisons ça n’arrivera plus!
      Par contre si vous voyez régulièrement un de nos avions, il doit Forcément être dans son droit! Même si ça vous dérange, Malgrés le bruit qu’il puisse faire (il est tout de même évident que certain avions font plus de bruit que d’autre: les avions anciens par exemple).
      Mais tout reste légal et désolé si vous dérange mais nous sommes dans notre droit!

  19. Calmons nous, je tiens tout de même à rappeler que la GTA se montre très présente!
    Ensuite il et possible que certains pilotes s’amusent a voler a basse altitude, seulement au dessus des installations…
    Il est vrai que c’est déjà arrivé! Mais en aucun cas sur vos village ou or zone de l’aérodrome!
    Par contre Édouard il y a un point où vous faites erreurs, notre administration veille bien au respect des règles et cela tout les jours! De plus, les pilotes de nos avions connaissent obligatoirement les règles de notre aérodrome, ce qui prouve qu’il ne peuvent pas se permettre de survoler certaines zones (Vezenobres par exemple), la ou vous vous trompez: les Canadairs et gros avion d’affaire sont parfois forcés de survoler certaines zones fautes de maneouvre,
    Mais il ne s’agira en aucun cas de nos appareils!
    Ou cas similaire, d’un petit coucou (rare et souvent venu de loin) mais c’est le pilote qui est fautif car il n’a pas pris connaissance des règles de notre aérodrome! Dans ce cas nous nous permettons de le rappeler a l’ordre, même si ce n’est pas a nous de le faire et que ça nous est interdit, nous nous le permettons pour votre confort!!
    Ensuite il est vrai que certain pilote ont un caractère un peu négligeant sur certaines choses, mais en aucun cas sur ces arguments la (et sur la sécurité biensur),
    Comme dit plus haut par un pilote de l’armée de l’air, « nous pilotons des avions, nous ne faisons pas de la mobylettes!! »
    Les loubards des airs ça n’existe pas, les têtes brûlées c’était une émissions TV! Si ce genre d’individu existait il y a belle lurette qu’i serait sur les verous!
    Car contrairement aux sol, la haut nous passons difficilement inaperçu!

  20. Toutes ces remarques ont été prises en considération, par les uns et peut être par les autres.
    Comme dit plus haut, nous ne sommes pas pour la fermeture de l’aéro tant que son usage est fait normalement sans abus ni provocations.
    Cependant, nous observons, nous sommes attentifs et saurons vous rencontrer si le besoin devait se manifester.

  21. Bonjour,

    Je suis bien triste de lire tous ces commentaires. Pour vous dire, je me suis arrêté bien avant la fin.
    Je suis pilote des ces  »tondeuses » comme certains riverains appellent nos avions. Cependant, je ne vole pas à Alès, mais à Nîmes Courbessac, où je retrouve les mêmes raleries, les mêmes arguments et surtouts les mêmes Conneries, avec un grand C. (Excusez moi du mot, mais appelons un chat, un chat).
    Reprenons.

    Messieurs Riverains,
    Vous habitez à coté d’un AERODROME ! Qu’il soit à pierre philippe ou paul, il y aura des avions !
    A plusieurs reprises, j’ai posé mes roues sur le terrain d’Alès, à chaque fois en respectant, Altitude de survol et en veillant à ne pas survoler les villages, pour VOTRE BIEN !
    Si nous ne respectons pas ca, la GTA, la Gendarmerie des Transports Aériens nous tombent dessus et peut nous faire sauter notre licence de pilote.
    Tout ca pour dire que des mesures sont prises, à l’échelle du Pilote, à l’échelle de l’Etat. Mais a l’échelle du Riverain qu’est ce qui est fait ? Il n’y aurai pas de réglementation pour vous calmer, vous dire poliment de fermer votre clapet et faire taire votre connerie ?!
    Non, suis je bête ?! C’est ce qu’on appelle le Respect d’autrui. Vosu savez ce qui est à mettre dans les VALEURS HUMAINES !
    Je suis vraiment froid et blessant dans mes propos, mais il est devenu de dire STOP.
    Nous sommes pilotes, nous sommes des personnes Humaines qui méritent du respect et nous agissons dans les régles, en faisant attention à vous malgrés vos aboiements incessants malgré vos manques de respect et considération.

    Cordialement, un pilote enrâgé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité