A la uneFaits DiversFaits divers.

NÎMES Opération GAZ 789 : l’impressionnant dispositif des forces de l’ordre sur les autoroutes

Opération Gaz 789 au péage de Grand Gallargues. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Opération Gaz 789 au péage de Grand Gallargues. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Depuis ce matin, l’opération GAZ 789 est menée par la police et la gendarmerie de huit départements (Alpes-Maritimes, Aude, Bouches-du-Rhône, Gard, Hérault, Pyrénées-Orientales, Var, Vaucluse) du sud de la France (lire notre article sur les caves du Mas de Mingue).

Cet impressionnant dispositif a plusieurs objectifs comme l’explique Christophe Borgus, directeur de cabinet du Préfet du Gard : « On veut lutter contre l’économie souterraine, le trafic de stupéfiants et les cambriolages parce que l’on constate de plus en plus une délinquance itinérante, notamment le long des axes routiers ». C’est donc au péage de Grand Gallargues sur l’autoroute A9 que gendarmes, policiers, douaniers et quelques hommes de la police aux frontières se sont retrouvés une bonne partie de la matinée pour contrôler tous les véhicules suspects.

Opération Gaz 789 au péage de Grand Gallargues. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Opération Gaz 789 au péage de Grand Gallargues. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Une mère de famille, contrôlée par les gendarmes, est invitée à sortir de son voiture. Elle sursaute en découvrant le chien des militaires bondir dans la voiture et chercher de la drogue ou des grosses quantités d’argent : « C’est très impressionnant, avoue la conductrice, mais il faut s’y plier ». Le chien, rompu à l’exercice, ne trouvera rien dans ce véhicule et la mère de famille repartira aussi vite.

Opération Gaz 789 au péage de Grand Gallargues. Ici, Jean-René Vacher. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Opération Gaz 789 au péage de Grand Gallargues. Ici, Jean-René Vacher. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Depuis le début de la matinée, comme le fait savoir Jean-René Vacher, secrétaire général de la zone de défense et de sécurité sud, « 103 personnes ont été interpellées à midi. Principalement des auteurs de cambriolages, pour des faits de stupéfiants, de port d’arme ou des revendeurs d’or…  ». Constatant que la collaboration entre les différents services semble excellente, Jean-René Vacher confie : « On a l’ambition de rendre cet événement plus fréquent ».  Au total, 1 800 personnes ont été engagées dans cette opération.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité