A la uneActualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

ALÈS Un nouveau campus de l’École des Mines va voir le jour

Bruno Goubet et Max Roustan signent la convention de partenariat. Photo Élodie Boschet/Objectig Gard
Bruno Goubet et Max Roustan signent la convention de partenariat. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Ce matin, l'École des Mines et l'agglomération d'Alès ont signé une convention de partenariat pour la construction d'un nouveau campus scientifique à Croupillac.

Le projet a été voté à l'unanimité lors du dernier conseil de communauté, le 24 juin dernier. Aujourd'hui, l’École des Mines et l'agglomération d'Alès sont désormais partenaires pour le mettre en route. Il s'agit, à l'horizon 2017, de créer un campus de formation et de recherche sur le site de Croupillac, permettant le transfert de 200 étudiants, 45 chercheurs et 25 personnels administratifs actuellement sur Nîmes. Ce matin, le directeur de l’École, Bruno Goubet, a présenté avec grand enthousiasme le futur établissement. "Je rêve d'un campus à l'américaine, sans voitures, avec une vraie pelouse et une grande zone de rencontres au milieu. Le tout dans le respect des facteurs environnementaux".

Un premier bâtiment de 3 300 m², dédié à l'apprentissage, accueillera plusieurs formations d'ingénieurs dans les domaines de l'informatique et de la mécatronique. Une seconde bâtisse de 1 500 m² abritera un "hub" de créativité, c'est à dire un noyau consacré à des actions de recherche innovantes. "Cela n'existe nulle part ailleurs, souligne Bruno Goubet. Ce sera un lieu ouvert aux chercheurs, ingénieurs et créateurs d'entreprises en faveur de l'émergence de projets nouveaux". Ensuite, un espace central d'échanges sera aménagé et certains locaux existants seront réhabilités pour l'accueil des activités de génie civil, matériaux et construction.

Selon le directeur de l'établissement, cette opération "assure le rebond de l’École des Mines car elle permet de se projeter à 10-15 ans et d'aller beaucoup plus loin dans le développement de ses activités". Le coût de ce nouveau campus scientifique s'élève à 18 millions d'euros, co-financés par l'agglomération d'Alès, l’École des Mines, le Programme d'investissement d'avenir, le Conseil régional et l’État.

D'autres actions de développement économique

Au-delà de la réalisation matérielle du campus de Croupillac, l'agglomération et l’École des Mines s'engagent, à travers cette convention, à mener en commun des actions de développement économique issues du projet de territoire. Cinq axes de travail ont été identifiés autour de la création d'une université virtuelle ; l'amplification des actions de recherche, d'innovation et de soutien au PME du territoire ; la création d'entreprises technologiques ; l'assistance à l'émergence de projets innovants et de l'implication de l’École dans les dynamiques du territoire.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité