A la uneActualité générale.ActualitésSanté.Société

PONT-ST-ESPRIT « Aider les malades d’Alzheimer à vivre dans la dignité »

Martine Pilate, Giulia Salvatori et Pascal le Rouzic, hier matin à Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Martine Pilate, Giulia Salvatori et Pascal le Rouzic, hier matin à Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le 3rd American Bike n’Roll Road bat son plein ce week-end à Pont-Saint-Esprit. Un événement festif, qui revêt également une dimension caritative puisque les fonds collectés seront reversés à la lutte contre la maladie d’Alzheimer.

Une cause qui tient à cœur à Giulia Salvatori : sa mère, l’actrice Annie Girardot, a été touchée par cette maladie à la fin de sa vie.

Un chien pour les malades

Aujourd’hui à la tête de l’association Agir Pour Alzheimer, la marraine de l’événement a insisté hier sur le fait qu’il fallait « aider et former les familles » : « Quand j’ai été obligée de placer maman, la décision a été très très dure à prendre. »

Pour elle, les malades « doivent garder les gestes du quotidien le plus longtemps possible. Il faut créer des lieux de vie. » Son association mène des actions en ce sens, et a récemment placé un golden retriever dans un centre privé spécialisé du Puy-de-Dôme : « Les résultats sont étonnants. Grâce à ce chien, des personnes qui étaient recroquevillées s’ouvrent, avancent. » Une initiative « malheureusement impossible dans les établissements publics pour l’instant, ils considèrent qu’il y a trop de risques au niveau de l’hygiène. »

« Faire ici un village dédié »

L’auteure Martine Pilate, dont le père a été « lourdement atteint » par Alzheimer, a rappelé qu’« aucun de nous n’est à l’abri de cette maladie » et qu’il faut donc « aider les malades à vivre dans la dignité. »

Quant à Pascal Le Rouzic de l’association Spirit Bridge Riders, organisateur de l’événement, il ambitionne à terme « de faire ici une sorte de village dédié aux malades, un lieu de vie encadré, ouvert à tous et qui serait une première en France. »

Il reconnaît cependant qu’il s’agit d’« un énorme chantier. On n’a pas encore mis la première pierre, mais on est en train de la fabriquer. On a déjà derrière nous les 42 communes de l’agglo pour l’American Bike. » Un bon début…

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité