A la uneActualité générale.Actualités

INSOLITE DE L’ÉTÉ Comme le vin, les huiles d’olives se dégustent aussi

Dégustation d'huiles d'olives au Soleil des Capitelles. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Dégustation d'huiles d'olives au Soleil des Capitelles. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Si les dégustations de vins se multiplient dans le département pendant l'été, les séances d'initiation aux huiles d'olives, elles, se font plus rares. À Castelnau-Valence, Célia et Laurent Ribot, oléiculteurs, accueillent eux aussi le public pour faire découvrir leurs "cuvées".

Beaucoup pensent - à tort -, que les huiles d'olives sont toutes les mêmes. Pourtant, comme le vin, il existe de nombreuses variétés d'olives aux saveurs différentes et aux arômes parfois surprenants. Les oléiculteurs gardois Célia et Laurent Ribot ont eu envie de l'expliquer aux néophytes par la pratique. Au cœur de leur propriété, baptisée Soleil des Capitelles, ils proposent la découverte d'une "olivette", petite parcelle de terre plantée d'oliviers, suivie d'une séance de dégustation.

Cinq variétés d'huiles d'olives

"Il n'existe pas de l'huile d'olive mais des huiles d'olives", soutient Laurent Ribot, pour qui la production d'huile d'olive n'était encore qu'une "activité annexe" il y a deux ans. Aujourd'hui, il a fait de sa passion un métier et se plaît à faire partager son amour de l'olivier avec ses visiteurs. Sur les 1 800 oliviers répartis sur une dizaine d'hectares depuis 50 ans, naissent plusieurs sortes d'olives : Négrette, Picholine, Bouteillan, Aglandau, Cailletier ainsi qu'une typicité exclusivement française appelée "Fruité noir". Pour celle-ci, le couple Ribot propose une huile "façon grand-mère", dont les olives maturées offrent un goût délicat et parfumé, dénué d'amertume. "Cette variété fait appel à ce que faisait nos grands-parents et arrières grands-parents", commente Laurent Ribot.

Les oliviers du Soleil des Capitelles.
Les oliviers du Soleil des Capitelles.

Déguster à cru ou avec du pain

Pour ceux qui préfèrent les notes plus herbacées, d'autres parfums sont en bouteille. La dégustation est l'occasion idéale pour reconnaître les divers arômes, "que l'on peut retrouver dans des fruits verts, rouges ou secs. Parfois les gens ne s'attendent pas à identifier certains goûts dans les huiles d'olives". Servie dans un petit verre, les huiles peuvent aussi se savourer sur un morceau de pain ou avec une tomate fraîche. Pour les groupes plus nombreux, Célia et Laurent confectionnent quelques plats et même des desserts à base d'huile d'olive. "Nous préparons parfois une mousse au chocolat ou une tarte ou framboise dont la crème pâtissière a été remplacée par de l'huile d'olive", explique Laurent. Lorsque les visiteurs repartent, ils en savent généralement un peu plus sur les variétés à adopter pour accommoder leurs diverses recettes estivales !

Les visites de l'olivette et les séances de dégustation sont proposées tous les mercredis et vendredis, du 16 juillet au 3 octobre, à partir de 10 heures. Informations, renseignements et inscriptions par téléphone au 04 66 43 04 65.

Lire aussi

SAINT-MAXIMIN On ira tous au Moulin Paradis

Elodie Boschet

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité