Culture

FOURQUES Gloire et splendeur pour Andy Younes

Naturelle II

 

Plaza de toros de Fourques. No hay billetes (Plus de billets). Temps d’été indien. Ambiance somnolente. Novillada sans picadors présidée par Gilles Dumas maire de Fourques, assisté de Juan Bautista (matador) et Michel Gallon (ganadero). A l’affiche, Andy Younès en solitaire face à 4 Novillos/erales de présentation inégale qui appartenaient à Málaga, Olivier Fernay Hijas, La Paluna et Roland Durand. Les 3ième et 4ième furent les meilleurs. L’exemplaire de La Paluna effectua une vuelta posthume.

Gaonera

 

Andy Younes a reçu en premier le pequélet colorado de Málaga nº4 par des véroniques bien calibrées, la deuxième série en paron (pieds joints), un joli quite suivra. Brindis au public, ensuite l’apprenti torero se positionne au centre du ruedo (piste) et donne la distance dans ses premiers muletazos, réalisant plusieurs séries à droite de qualité. Avec le côté gauche ce fut plus difficile. Faena un peu longue pour l’animal. Une lame entière atravesada et descabelllo. Oreille.

Devant le pensionnaire de Fernay nº2 laid et massif, Andy démontre de réelles dispositions artistiques avec la percale (cape). Brindis au Maire de Fourques. Il entame sa faena par trois cambios de muleta au centre du ruedo. Viennent des derechazos ajustés comme les naturelles, en musique. En fin de faena, le toro change de comportement en devenant fuyard. Andy finit par 2 dosantinas, un redondo et des manoletinas dans le terrain des tablas (barrières). Avec l’épée vient un pinchazo puis ½ lame. Oreille

Après la merienda (entracte pour goûter), Andy accueille le novillo de la Paluna nº65 par des largas cambiadas à genoux, des lopecinas et chicuelinas qui se terminent par une larga cordobesa. Il laisse le sobresaliente (remplaçant) Folco Julien accomplir quelques capotazos. Brindis à la Présidente de sa Peña Elisa Martinez. Dès le début du 3ième tercio, le novillo galope dans la muleta, Andy avec autorité prend la mesure des bonnes intentions de l’animal et signe une belle faena templada des deux mains ! Il sut exactement exploiter les qualités du novillo. En conclusion une épée entière en bonne place. Deux Oreilles et la Queue. Saluts de l’éleveur Vincent Fare.

Pour clore son itinéraire en solitaire, Andy accueille le novillo de Roland Durand nº 25 à portagayola. Suivent deux largas afaroladas à genoux. Des véroniques templées viennent ensuite. L’arlésien appliqué prend en charge la pose des banderilles, salué par les encouragements du public qui semble (enfin) se réveiller ! Il construit bien le début de sa faena mais par la suite elle s’effrite, il sera désarmé et connaîtra des difficultés avec la rapière. Vuelta

Deux oreilles et la Queue

 

Andy possède des qualités… Le plus dur pour lui reste à faire… Le chemin qui mène à la gloire est long, difficile, parsemé d’embûches… Suerte…

Christian Cartoux

 

Etiquette

Christian Cartoux

L'univers taurin et l'actualité Gardoise autour des aficionados, c'est ce que je vous propose de découvrir dans mes papiers, ouvrez l'oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité