Culture

VILLENEUVE Un nouveau directeur artistique et une polémique pour Villeneuve en Scène

Le nouveau directeur artistique de Villeneuve en scène Brice Albernhe et le maire Jean-Marc Roubaud (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le nouveau directeur artistique de Villeneuve en scène Brice Albernhe et le maire Jean-Marc Roubaud (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le nouveau directeur artistique de Villeneuve en scène Brice Albernhe et le maire Jean-Marc Roubaud (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le nouveau directeur artistique du festival de théâtre itinérant Villeneuve en Scène a été présenté ce matin à la médiathèque Saint-Pons par le maire Jean-Marc Roubaud.

Brice Albernhe, 41 ans, est donc l’heureux élu. Originaire de Montpellier, ancien de la Scène Nationale de Cavaillon et de la régie culturelle du Conseil général de Haute-Savoie, il est un fidèle amateur de Villeneuve en Scène. « Je connais très bien ce festival, qui fait partie des grandes figures festivalières qui m’ont donné envie de faire ce métier. C’est pour moi un honneur de servir les destinées de ce festival », a-t-il affirmé ce matin.

Qui dit nouveau directeur dit également évolutions, notamment « ouvrir le cadre de la programmation aux arts de la rue, au cirque contemporain ou encore à la danse et faire vivre d’une manière plus visible le festival dans son rapport à la ville et au centre ancien. » Pour autant, Brice Albernhe se voit « en continuateur du festival. Le changer radicalement serait une erreur. »

« Une procédure scandaleuse qui visait à m’évincer »

L’héritage laissé par Frédéric Poty ­— qui a passé dix ans à la direction artistique du festival — serait donc entre de bonnes mains, mais cette succession laisse un goût amer au désormais ex-directeur artistique. Contacté ce matin, il a expliqué que « la mairie a mis en place une procédure scandaleuse qui visait à (l’) évincer. » Lors de la conférence de presse de ce matin, Jean-Marc Roubaud s’est contenté de dire que « les exigences de Frédéric Poty ont fait qu’on n’a pas pu continuer avec lui. »

Frédéric Poty estime pour sa part qu’il était « gênant parce-que libre » et qu’il paye « le fait d’avoir dit non à plusieurs reprises à l’administration, et que l’administration n’était pas faite pour diriger un événement artistique », Villeneuve en Scène étant géré par une régie autonome municipale depuis l’année dernière. Jean-Marc Roubaud a essayé de déminer la polémique en estimant que « c’est le genre de situations où on peut avoir toutes les interprétations. Je lui rend hommage (à Frédéric Poty, ndlr), il a su développer le festival, mais aujourd’hui la page est tournée. »

Sur le couac de la vraie-fausse nomination de la directrice de la Chartreuse Catherine Dan à la direction artistique du festival, Jean-Marc Roubaud a confirmé que « la régie a eu l’idée de travailler avec elle, une idée qui a été abandonnée. » Sur ce point, l’adjoint à la culture Jacques Bertrand a assuré n’avoir « jamais proposé le poste à Catherine Dan. »

« Je ne suis pas un administratif. Je suis un homme de culture »

Quant à son successeur, si Frédéric Poty assure n’avoir « rien contre lui », il lance que la mairie « est allé chercher son dossier de candidature dans la corbeille à papier. » Pour lui, Brice Albernhe « est un administratif. Je ne vois pas comment il va tenir une ligne artistique, il doit savoir dire non. »

Sur ce point, Brice Albernhe s’est défendu ce matin : « je suis un homme de terrain, cela fait plus de 15 ans que j’accompagne les artistes, que je réfléchis à porter leur parole. Je ne suis pas un administratif. Je suis un homme de culture. »

Visiblement affecté par la polémique, Brice Albernhe a estimé qu’il y a eu « des trous d’air dans le recrutement. Mais je ne suis pas là par hasard, j’ai défendu mon projet, et le maire est souverain dans cette décision », avant de citer René Char : « Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. »

Et aussi :

Une pétition lancée sur internet : Frédéric Poty a lancé une pétition en ligne intitulée « Pour des procédures de nomination transparentes dans le cadre du festival Villeneuve en Scène ! » Mise en ligne mardi, elle comptait cet après-midi 179 signatures.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité