Faits Divers

MARCOULE Un anomalie « sans conséquences » constatée à Mélox

Le site Areva Mélox, à Marcoule (Photo d'archives / DR)
Le site Areva Mélox, à Marcoule (Photo d'archives / DR)

L’usine Areva Mélox indique qu’« une anomalie a été constatée dans une boîte à gant (l’enceinte étanche permettant de manipuler la matière radioactive, ndlr) le samedi 22 novembre à l’occasion d’une opération de maintenance. »

« Un équipement neuf avait été introduit le matin dans cette boîte sans que l'équipe en charge de l’opération n’ait préalablement signalé la présence d’un produit lubrifiant dans l’équipement, explique Areva Mélox. Ce type de produit doit être répertorié avant son introduction dans une boîte à gant. »

Quant au déroulé des faits, le communiqué rapporte que « Dès le constat de l’anomalie, à l’arrivée de l’équipe opérant l’après-midi, l’intervenant en charge de la manutention des matériels a prévenu le chef d’équipe. Un inventaire a démontré que la quantité de produit lubrifiant présente dans la boîte à gant était inférieure au niveau maximal autorisé. »

Areva précise que « Cet événement n’a eu aucune conséquence sur le personnel et l’environnement », et qu’elle a « proposé à l’Autorité de sûreté un classement de niveau 1 sur l’échelle INES, graduée jusqu’à 7. »

Pour information, l’échelle INES démarre au niveau 0 (« écart ») et culmine au niveau 7 (« accident majeur »). Le niveau 1 correspond à une « anomalie ».

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité