A la unePolitique

ALÈS AGGLO Vœux : Max Roustan veut « faire bouger le territoire »

Max Roustan, en présence des maires des 50 communes sur l'estrade. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Max Roustan, en présence des maires des 50 communes sur l'estrade. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Max Roustan, en présence des maires des 50 communes sur l’estrade. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Après les vœux au personnel de la ville lundi, le Parc des expositions accueillait hier soir la cérémonie des vœux d’Alès agglomération. Environ 2 000 personnes sont venus écouter le long discours du président Max Roustan.

Impossible de débuter ces vœux sans rappeler le drame des attentats terroristes qui ont frappé Paris les 7, 8 et 9 janvier derniers. « En leur rendant hommage ce soir, je pense que nous devons tous, élus, enseignants, bénévoles, religieux ou simple citoyens, nous interroger sur notre rôle dans le vivre ensemble« , a déclaré Max Roustan, avant d’insister sur l’importance de se mobiliser pour « consolider trois piliers fondamentaux de notre société : la famille, l’école républicaine et la laïcité » car « rien de grand n’est possible si nous ne sommes pas unis« .

Après ce préambule, le président de l’agglomération a exprimé son désir de voir se poursuivre le développement du projet de territoire, malgré « les contraintes financières importantes qui vont peser lourdement sur nos finances et sur nos investissements (…) car il faut que vous le sachiez, les prochaines années vont être terribles pour nos collectivités, et je n’exagère pas ». Avec une pointe d’agacement, il a ainsi formé le vœu « que nos grands ‘y’à qu’à’ Parisiens sortent un peu plus de leurs bureaux et tiennent compte de la réalité« .

Après avoir énoncé les travaux menés jusqu’alors par l’agglomération, notamment dans le cadre de la mutualisation de ses services, Max Roustan a enfin affirmé sa détermination à continuer « de faire bouger ce territoire » avec « la ferme volonté de préparer l’avenir de nos enfants« .

Elodie Boschet

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

3 commentaires

  1. La mutualisation pourquoi pas mais à condition qu’elle soit efficace et c’est loin d’être le cas avec l’Agglo. Lourdeur, inconséquence, services minables…sont le lot courant de l’Agglo. Faut pas chercher sur le canard de Rivenq ( le monsieur 100% infos propagande ) pour pointer ces dysfonctionnements graves. Quelques exemples : la collecte et le traitement des ordures ménagères c’est le fiasco sur toute la ligne, les ATSEM c’est le b….. pour les remplacements, les équipements sportifs c’est très lent et cher pour les réparations..etc. Bref avec l’Agglo on perd en démocratie et en efficacité.
    Par contre, la ville principale et surtout son maire omnipotent et ses cadres maison y gagnent beaucoup. Roustan, tel un seigneur, a même la satisfaction de voir de petits maires venir lui quémander quelques subsides pour leurs petits projets. Parce que c’est lui qui tient la bourse que lui ont remis les maires avec le transfert de compétences. Même les banquiers n’osent pas se comporter ainsi.
    Après on peut les aligner bien sagement en rang d’oignons sur une estrade. S’ils ne sont pas sages : attention au retour de bâton.

  2. « Préparer l’avenir de nos enfants »- cette incantation qui se veut sans réplique me laisse toujours très circonspect. Elle sert trop souvent à justifier tout et n’importe quoi et semble dispenser d’argumenter. (c’est bien pratique!)

  3. Y ‘a t-il un politicien qui va dire qu’il ne veut pas préparer l’avenir de nos enfants? Depuis des decennies, ils disent tous cela et pourtant Alès par exemple a un taux de chômage les plus élevés de France. Roustan qui est aux manettes du secteur depuis 20 ans a-t-il vraiment bien préparé cet avenir par chez nous ? A voir les chiffres du chômage des jeunes : la réponse est évidente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité