ActualitésSociété

ALÈS La vente à domicile, une activité en pleine expansion

Karine Angot, président de VDI Sud-Est Event, organise l'événement. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Karine Angot, président de VDI Sud-Est Event, organise l'événement. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

L'association VDI Sud-Est Event, basée à Vézénobres, organise ce week-end à Alès le premier salon de la vente à domicile. 25 travailleurs indépendants y présentent tout un ensemble de produits, vendus directement à domicile.

Renouveler sa garde-robe, acheter de nouvelles chaussures, essayer des cosmétiques lors d'une après-midi à la maison entre copines : tel est le service proposé par les vendeuses à domicile. De plus en plus de consommateurs - surtout des consommatrices -, choisissent aujourd'hui de faire leurs achats ainsi. Pour faire connaître davantage ce mode de vente, Karine Angot, présidente de VDI Sud Est Event, a décidé d'organiser un événement dédié à la vente directe. Des travailleuses indépendantes de sociétés de vente directe du Languedoc-Roussillon et de la région Paca sont venus présenter les marques dont elles sont les "ambassadrices".

Compléter ses revenus

Les avantages de la vente directe ne sont pas uniquement pour les clientes. Les vendeuses, elles-aussi, y trouvent leur intérêt. C'est aussi ce que Karine Angot souhaite mettre en avant sur ce salon. "Pour les femmes qui souhaitent compléter leurs revenus ou travailler à temps partiel, c'est l'activité idéale", assure la présidente de l'association. "Elles ne sont pas soumises à des exigences de formation, elles peuvent organiser leur temps de travail comme elles le souhaitent et n'ont pas d'obligation de résultats comme les VRP", ajoute t-elle. En une après-midi, une vendeuse peut gagner entre 100 et 150 euros en moyenne. Et généralement, c'est dans la convivialité et la bonne humeur que les ventes se déroulent.

En 2013, la vente à domicile a généré 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires. 34 900 emplois ont été créés à travers la France dans ce secteur, dont 35 à 40 % à temps plein.

Le salon est ouvert de 10 à 18 heures ce dimanche, avec un défilé à 15 heures.

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité