ActualitésPolitique

DÉPARTEMENTALES La droite présente les plus jeunes candidats du scrutin sur Quissac

Photo : droits réservés.
Photo : droits réservés.

Pour ces départementales, la palme des plus jeunes candidats revient au Bon Sens Gardois. 

Une fois n'est pas coutume, le Bon Sens Gardois présente la plus jeune équipe - 24 ans de moyenne d'âge - sur le canton de Quissac, détenu historiquement par la famille socialiste. Les jeunes au casse-pipe ? Officiellement, l'UMP ne l'avouera jamais. Sur ce canton, le binôme Granon/Bigot part challenger face à Olivier Gaillard, vice-président en charge des transports et Françoise Laurence Perrigot, par ailleurs ex-sénatrice.

Inès Granon est agent de vente et de productions touristiques tandis que son binôme, Julien Bigot, est chef d'entreprise de deux sociétés (nettoyage industriel et  services à la personne). La jeune équipe, ne manque pas d'audace en taclant ses adversaire: "Nous qui n’étions pas encore nés quand la conseillère générale sortante (Françoise Laurent Perrigot, NDLR)- a été élue (plus de 30 ans de mandat !) nous sommes engagés sous la bannière du Bon sens gardois pour que la voix de la jeunesse résonne dans l’hémicycle départemental, ce qui serait une grande première". Attention à ne pas dégainer trop vite. Comme dit le proverbe africain : un vieux assis voit plus loin qu'un jeune debout.

Lire aussi : FAIT DU JOUR Départementales à Quissac : le FN et le Front de gauche en embuscade

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

4 réactions sur “DÉPARTEMENTALES La droite présente les plus jeunes candidats du scrutin sur Quissac”

  1. Vous pouviez aussi préciser que ce ne sont pas des candidats du coin, ils sont allé chercher ces candidats hors du canton! les habitants apprécieront la connaissance réelle des problématiques locales de ces « jeunes » qu’on envoit pour faire le nombre

  2. Mme Perigot à été élue quand je commençais tout juste ma carrière et elle se présente encore aujourd’hui alors que je suis retraité depuis 7 mois, c’est effrayant.

  3. Cher Jean Luc, la logique de ce binôme est de loin d’essayer d’apporter une touche de fraîcheur et de dynamisme au service de ce canton ! Pourquoi sous prétexte de jeunesse les laisser comme variable d’ajustement militante .. Non les jeunes peuvent prétendre à des responsabilités, au vu de l’accueil reçu on ne peut que encourager une telle initiative. Enfin Julie Jouve fait parti des remplaçants, elle réside sur Quissac ! Du bon sens pour les jeunes.
    Ps ou sont les jeunes de gauche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité