A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE – MARSEILLE 2 – 2 Un match nul sans pression

Nîmes Olympique - Marseille au stade des Costières; (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Nîmes Olympique - Marseille au stade des Costières; (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Nîmes Olympique – Marseille au stade des Costières; (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Quelques minutes d’absence de la part des marseillais auront suffit aux crocos pour reprendre l’avantage, et finir sur un match nul. Au final, des buts, des phases de jeu intéressantes, mais aussi beaucoup d’erreurs d’inattention.

Au coup de sifflet, le match à l’air de tout sauf d’un match amical. Engagement physique, vitesse, l’ancien olympien Toifilou Maoulida profite d’une perte de ballon des marseillais pour mettre à l’épreuve le portier Samba, qui remplace Mandanda. Réponse de l’autre côté du terrain avec une tête d’Ocampos qui finit sur la transversale de Mathieu Michel. Les marseillais font d’étonnante erreur défensive, probablement dûes au manque d’expérience du 11 de départ aligné par Marcelo Bielsa qui utilise cette rencontre pour donner du temps à son effectif de remplaçants. Mais sur le terrain, Gignac, Thauvin et Ocampos font toutefois le jeu. Thauvin ouvre le score (18 ème mn) sur une passe de Lemina. 0 – 1. Preuve, une fois n’est pas coutume, du mental nîmois : Maoulida ira chercher l’égalisation en tentant une frappe à l’extérieur de la surface de séparation. Samba est trompé. 1 – 1 (22ème mn).  Et l’avantage sera également prit quelques minutes plus tard grâce à une première réalisation de Vlachodimos après avoir éliminé deux joueurs (29 ème mn) 2 – 1. Un dernier coup d’accélérateur des marseillais avant la mi-temps, Ocampos décroche une frappe après une passe de Gignac, mais elle est contrée par la défense nîmoise qui a eu le temps de se regrouper.

André-Pierre Gignac dans les couloirs du stade des Costières. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
André-Pierre Gignac dans les couloirs du stade des Costières. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Six joueurs côté nîmois font leur apparition pour la seconde période. Du sang neuf qui va apporter une impulsivité dès les premières minutes, L’Olympique de Marseille, mené au score par une équipe nîmoise pensionnaire de L2 (National peut-être bientôt). Mais l’horloge tourne et les phocéens reprennent du poil de la bête. André-Pierre Gignac, qui livre ici un match d’un excellent niveau, entre replis défensifs et phases d’attaque bien senties, égalise (60 ème mn) avec un tire croisé que Gallon n’interceptera pas 2 – 2, et envoie le ballon sur la barre transversale une nouvelle fois (83 ème). Contraints à jouer très bas, en pénétrant le camp adverse qu’à quelques exceptions près, Nîmes Olympique subit une fin de match douloureuse mais parvient à s’accrocher à ce match nul. Histoire de rester invaincu. Le week-end prochain, place au championnat qui va redémarrer sur les chapeaux de roues avec un premier déplacement à l’AJ Auxerre pour les crocos, et un match clef pour les phocéens face au leader, le PSG. Il leur faudra, par ailleurs, une bien meilleure performance sportive.

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité