A la uneOG, trait / trait

TRAIT POUR TRAIT Alexandre Pissas retourne sa veste toujours du bon côté

unnamed

En voilà un qui n’a probablement pas réconcilié les Français avec la politique. Cette semaine, les tractations, les négociations de marchand de tapis d’Alexandre Pissas ont écœuré un bon nombre de Gardois. Notre article, qui revient sur la manière dont le conseiller général de Bagnols a fait monter les enchères (lire ici), montre comment du jour au lendemain, l’homme négocie avec sa famille politique, avant de laisser entendre à la droite qu’il pourrait la rejoindre, et de revenir vers la première après un entretien surnaturel avec le Premier ministre Manuel Valls. Si l'on peut comprendre l'amertume du socialiste - privé par les siens de son investiture - Alexandre Pissas aurait pu profiter de sa position centrale pour redonner à la politique ses lettres de noblesse. Il ne l'a pas fait...

Au lieu de ça, en échange de son soutien, la majorité départementale lui a offert d'énormes compensations : la première vice-présidence du conseil général, la présidence d’Habitat du Gard, celle du SDIS, la représentation au département au conseil d’administration du CHU de Nîmes et une mission interministérielle. Jackpot !

Si l’homme a gagné des postes et assuré son avenir pour les prochaines années, il n’en sort pas grandi et donne de solides arguments à ceux qui dénoncent l’UMPS, à ceux qui dénoncent le manque de conviction des hommes politiques, à ceux qui dénoncent les opportunistes. Lewis Carroll disait que « tout a une morale si l’on cherche bien ». Mais là, désolé, on ne trouve pas.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

2 réactions sur “TRAIT POUR TRAIT Alexandre Pissas retourne sa veste toujours du bon côté”

  1. Oui, triste spectacle que celui donné par le PS, l’UMP et leurs complices respectifs mais les Gardois avaient la réponse dans leurs mains à travers leurs bulletins de vote…leur abstention permet tous les petits arrangements entre amis…

  2. voilà tout est dit : « mais là, désolé même en cherchant bien on ne trouve aucune morale ». D’un autre côté est ce si surprenant de la part d’un exemple type du socialiste acquis à l’umpsition avec tous les plus mauvais pretextes à seule fin de garder sa place et en l’occurence la cumuler encore et encore ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité