InsolitePolitique

ALÈS Max Roustan offre un caillou à Geneviève Blanc

Max Roustan, maire dAlès (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Max Roustan lors de la visite du chantier du Train à Vapeur. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Max Roustan lors de la visite du chantier du Train à Vapeur. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Lors de la présentation de l'avancée des travaux du Train à vapeur des Cévennes par les partenaires et les collectivités, Max Roustan n'a pas hésité à offrir un caillou à son opposante Geneviève Blanc (EELV), absente de la cérémonie.

Fraîchement élue vice-présidente du conseil départemental du Gard, l'élue écologiste du canton d'Alès 1 et conseillère municipale de la commune d'Anduze, Geneviève Blanc, s'était farouchement opposée au projet de réhabilitation du train à Vapeur en 2013, dont la compétence a été remise à Alès Agglomération. Lors d'une précédente visite du chantier, une manifestation avait alors quelque peu dégénéré : jets de cailloux sur les élus, déversement sur la voie… Une altercation qui s'était terminée au tribunal. En offrant ce symbolique caillou à Geneviève Blanc lors d'une visite à mi-parcours de l'avancement des travaux, Max Roustan n'a pas mâché ses mots : "Tous les branleurs qui nous emmerdent sur tous les projets, le Train à vapeur est la preuve qu'il ne faut pas les écouter". 

Une phrase qui aura eu le mérite de faire sourire l'assemblée. Le maire d'Alès et président d'Alès Agglomération a donc fini par remettre un caillou en main propre au représentant du Département en l'absence de Geneviève Blanc.

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Il est dommage que l’article donne du crédit aux propos mensongers de Roustan toujours aussi affabulateur et grossier. La réalité c’est que la manif d’Anduze s’opposait non au train mais à l’annexion de la communauté de communes autour d’Anduze à l’Agglo d’Alès. Roustan a fait dégénérer la manif en passant en force et en ordonnant en douce au gendarme gradé de gazer les opposants pacifistes.
    Roustan fait comme dans son habitude dans l’amalgame, la caricature et dans l’insulte. Il est dommage que les représentants de l’Etat et autres élus cautionnent son comportement d’Ubu…. roi de l’Agglo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité