Actualités

BAGNOLS Des Enjambées Rhodaniennes contre l’homophobie

Les premiers marcheurs s'élancent, ce matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les premiers marcheurs s'élancent, ce matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les premiers marcheurs s'élancent, ce matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La manifestation sportive, de marche ou course à pied, était organisée ce matin par la Jeune Chambre Economique (JCE) de Bagnols et du Gard rhodanien au profit de l’association le Refuge.

« Le but est de récolter des fonds pour le Refuge et sensibiliser la population à la lutte contre l’homophobie », explique la présidente de la JCE bagnolaise Aurore Jorda, qui attendait « 100 à 150 sportifs. »

« C’est pour une bonne cause »

Parmi eux, Dominique et Corinne, deux amies venues de Pont et Pierrelatte pour marcher : « on fait toutes les courses de la région, encore plus quand c’est pour une bonne cause », lance Dominique. « C’est une occasion de mieux connaître cette cause, le Refuge j’en ai seulement entendu parler une ou deux fois à la télé », poursuit-elle.

Le stand du Refuge (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le stand du Refuge (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’association, fondée en 2003 à Montpellier, vient en aide aux jeunes rejetés de leur famille en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. « A Montpellier on a 14 places d’hébergement en appartements relais, explique Morgane Leroux, de l’antenne montpelliéraine de l’association. Les jeunes restent chez nous 6 mois ou un an, et pendant ce temps là on leur propose un soutien psychologique, un accompagnement vers le travail. »

« Des agressions homophobes il y en a encore »

Outre le Refuge, huit associations avaient fait le déplacement pour faire de la sensibilisation : d’Amnesty International Bagnols à Contact (Montpellier) en passant par Autre Cercle (Languedoc-Roussillon), Face à Face (Saint-Etienne), Energay et Majors Elles (Montélimar), Inform LGBT (Valence) et Des Ils et des Elles (Avignon).

Neuf associations ont fait le déplacement (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Neuf associations ont fait le déplacement (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Cette dernière est « la seule association LGBT qui travaille pour tout le monde, y compris les transsexuels, sur Avignon » affirme Daniel Gineste, ancien président de l’association et toujours bénévole. « Chez nous ils peuvent parler, se rencontrer et en cas de discriminations ou d’agressions on les accompagne pour porter plainte et dans les tribunaux, et on fait de la prévention », explique le bénévole de Des Ils et des Elles, qui revendique « une centaine d’adhérents chaque année. »

Daniel Gineste, sur le stand de l'association Des Ils et des Elles (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Daniel Gineste, sur le stand de l'association Des Ils et des Elles (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Et pour lui, le combat contre l’homophobie n’est pas encore gagné : « c’est surtout des propos, des attitudes, des réflexions, mais des agressions homophobes il y en a encore. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Publicité
Publicité
Publicité

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Dommage! J’ai tout simplement oublié. Même si je n’étais pas très en jambes pour faire une longue course, j’adhère à ces initiatives populaires et festives qui dédramatise des choix de vie personnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité