L'AgendaNîmes

NÎMES Le pianiste Bobby Few en concert au Domaine du Prieuré d’Estagel, ce dimanche !

Bobby Few

 

Le pianiste Bobby Few sera l’invité pour la première séance de « Jazz au Prieuré » ce dimanche 24 mai à 21h au Domaine du Prieuré d’Estagel, un nouveau lieu pour Le jazz estla, dans un cadre exceptionnel entre vignoble et manade, aux portes de la Camargue.

Vous pourrez avant le concert faire une promenade,  flâner dans ce domaine qui offre plusieurs espaces extérieurs en pleine nature, admirer les pierres du IXème siècle, vous restaurer (tapas…) et finir par un piano solo dans un salon jazz-club avec un pianiste qui a toute l’histoire du jazz dans les doigts !

Ce pianiste,  né à Cleveland, a derrière lui une longue carrière qui l’a placé dans ses débuts aux côtés du chanteur Brook Brenton. Tout jeune, il eut même l’occasion d’être appelé sur la scène, très intimidé bien sûr, avec Ella Fitzgerald ou Miles Davis. Il enregistre en 1968 pour le label Blue Note aux côtés du saxophoniste Booker Ervin le thème qu’il se plaît toujours à interpréter « The In Between ». Deux albums suivent  dont le célèbre « Music is the Healing Force of the Universe » (chez Impulse) avec son ami d’enfance, Albert Ayler qui l’incite à aller à New-York, puis en Europe. C’est avec le quartet de Frank Whright qu’il arrive à Paris en 1969. Leur musique est gravée sur leur propre label, historique : « The Center of the World ». Plus tard il tourne plus de 10 ans dans le monde au sein du quintet de Steve Lacy. Il participe à de nombreux albums (plus de 70), collaborant avec la plupart des musiciens de l’avant-garde américaine de cette époque. Mais son avant-gardisme ne le prive pas d’une grande connaissance de la tradition qui imprègne son jeu. Il a dans les doigts toute l’histoire du jazz, passant des envolées les plus libres au blues dans la plus pure tradition ou aux standards toujours magnifiquement interprétés avec un style et une sonorité qui lui sont propres. C’est d’ailleurs avec « Blues of the Vagabond » qu’il fait une courte apparition dans  le film « L’écume des jours » de Michel Gondry. Il s’est bien entendu déjà confronté à plusieurs reprises au cours de sa carrière à l’exercice difficile du solo : 1977  « Comin’ Thru », 1992 « Mysteries », 2004 « Light and Shadows ». C’est donc une chance de pouvoir écouter en direct ce pianiste qui à 79 ans pourrait bien encore nous étonner.

 

Participation aux frais : 10€/8€ (adhér/-25ans) grand parking (à noter qu’il y a aussi un bel espace voûté réservé aux enfants).

Accès : Estagel est entre Nîmes et St Gilles. Après avoir longé le terrain militaire de Garons, au Rond-Point avec une butte Costières de Nîmes, il faut tourner à droite (Prieuré indiqué), puis suivre les indications). 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité