A la unePolitique

ALÈS Le « oui » des habitants de l’Agglo à Max Roustan

Christophe Rivenq, DGS de la ville d'Alès, et Max Roustan, président de l'agglo d'Alès. EL/OG
Christophe Rivenq, DGS, et Max Roustan, président de l'agglo d'Alès. EL/OG
Christophe Rivenq, DGS, et Max Roustan, président de l’agglo d’Alès. EL/OG

Entre le 7 et le 11 avril dernier, l’agglo lançait sa 13e enquête téléphonique auprès des habitants. 6000 personnes ont répondu au questionnaire pour des résultats plutôt favorables au cabinet de Max Roustan. Même le projet de golf a reçu l’approbation des Alésiens et des St-Hilairois interrogés.

Comme chaque année, le maire et président de l’agglo Max Roustan aime sonder ses concitoyens. Une nouvelle fois, les résultats sont à son avantage. Après plus de deux ans d’existence, 71 % des personnes interrogées se sentent d’appartenir à la communauté d’agglomération. Ce chiffre grimpe à 80 % à St-Privat-des-Vieux. « Les 23,3 % qui ont répondu non à cette question, c’est normal, c’est l’opposition« , se satisfait le maire.

« Oui » pour moins  de ramassage des ordures ménagères

Puis arrivent les sujets plus sensibles. D’abord les ordures ménagères. « Nous faisons face à un déficit de 1,8 millions d’€. Il faut repenser nos services. Augmenter les recettes n’est pas pensable. Nous avons déjà monté la taxe. Reste donc à faire des économies« , annonce Christophe Rivenq, directeur général des services. Un choix conforté puisque 53,2 % des habitants qui ont répondu se sentiraient prêts à accepter que les ordures soient ramassées moins fréquemment. « Ce ne serait pas le cœur de ville qui serait concerné« , rassure le DGS, au détriment des communes alentours.

A Alès, 67,3% des interrogés se disent satisfaits de la propreté de la ville, même si certains scandent contre les mégots, les tags, les déjections canines… Mais ce qui gêne surtout la municipalité, c’est le coût du tri. Deux agents assermentés vont ainsi être embauchés pour verbaliser les récalcitrants. « On trouve des barbecues, des pots de peinture, des bouteilles de gaz et même des restes de fosse sceptiques dans les poubelles noires. Ces déchets toxiques ne sont pas des ordures ménagères. Ils doivent être emmenés en déchetterie. Un seul de ces produits dans un camion de ramassage et c’est l’ensemble de la benne qui part à la décharge. On paye deux fois. Ces refus de tri nous coûtent 1 million d’€ par an« , fustige Christophe Rivenq. Et au maire de prévenir : « Si ça rapporte, on en embauchera plus!« .

« Oui » sur le golf 

Sur le golf, pour favoriser l’approbation, l’Agglo n’a pas demandé aux habitants s’ils étaient pour ou contre. Mais plutôt si « le nouveau projet d' »éco-site » favorisera le développement économique et touristique de l’Agglo ». 59,2% des personnes interrogées par téléphone ont dit oui. A Alès, ils sont même 61 % sur 3130 répondants, à St-Privat-des-Vieux, 67%, et à St-Hilaire-de-Brethmas, 51%, contre 45% défavorables sur 282 répondants. « Nous sommes surpris par ces résultats. Mais ce n’est pas un sondage, ni un référendum. C’est pourquoi on a posé la question sur l’objectif économique du projet. Il y aura une enquête publique« , souligne Christophe Rivenq. A l’inverse, St-Maurice-de-Cazevieille a choisi l’option défavorable à 65%.

« Oui » sur la modernisation de la médiathèque

La médiathèque a été inaugurée il y a 15 ans mais elle est très peu valorisée dans une galerie marchande mal fréquentée en centre ville. La municipalité souhaite la moderniser en l’agrandissant pour un montant total 4 à 5 millions d’€. « On veut créer une activité de passage avec des commerces« , annonce le maire. 57% des alésiens y seraient favorables.

« Oui » au développement des navettes gratuites

« Sur la mobilité, il y a des réflexions à engager« , avance le bras droit de Max Roustan, alors que le multiplexe et le parking de la place des Martyrs de la résistance vont ouvrir en septembre. Ce n’est pas les Alésiens qui vont le contredire. A la question, « Qu’est-ce qui, à votre avis, peut encore dynamiser le centre ville et améliorer la situation des commerces dans les prochaines années », les résidents ont répondu le développement des navettes gratuites à 31,2%, et la piétonnisation du centre ville à 24,2%.

Priorité au développement économique

Parmi les axes de projets de territoire que l’agglo veut développer, le développement économique reçoit l’approbation de 49% des habitants, vient ensuite la qualité du mode de vie (23,6%), l’aménagement durable du territoire (11%), la ruralité et le monde agricole (10%) et le rayonnement et la notoriété du territoire, 6,4%. « Ce dernier chiffre est peu étonnant, c’est l’esprit cévenol de rester sur soi-même« , sourit Max Roustan.

 

 

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

7 commentaires

  1. Ce sondage comme tous les sondages mérite d’être relativisé.
    1/ votre Article et c’est dommage ne donne pas le pourcentage de Personnes qui ont répondu. Je suis allé voir chez un de vos confrères, le chiffre serait de …..6 565 personnes Je crois savoir que la Communauté Alès Agglo compte 100 000 Habitants soit à peu près 25 000 Foyers donc le chiffre de réponses au sondage représente 26 % de la Population et 74 % ne se sont pas exprimés.Donc tous vos résultats sont à rapprocher de ce % et notamment votre Titre car encore une fois 74 % des Habitants de l’Agglo n’apporte pas leur soutien à Max ROUSTAN.
    Warren Buffett disait : “Un sondage n’est pas un substitut à la réflexion.”…..

  2. Ces sondages sont pipés puisque les questions induisent les réponses d’autant que la plupart du temps ce sont les supporters des élus en place dont quelques « alimentaires ou obligés  » qui répondent.
    A Martin a raison quand on prend les chiffres fournis par le Midi Libre on constate que sur les 26000 personnes qui ont décroché le téléphone 76% ont raccroché immédiatement dès qu’ils ont entendu les premiers mots de Max Roustan. C’est un chiffre qui parle. En gros ce sont surtout les fans de Regain et Cie qui répondent. Pour St hilaire , sur 4500 habitants on peut se douter qu’il y a au moins 150 fans de Roustan à commencer par les chefs de la caste golfique et les quelques potiches locales de l’opposition de droite.
    Question : combien coûte ce sondage bidon? Combien a coûté l’aventure Meshnet aux contribuables alésiens? Combien coûte les emprunts de l’Agglo pour financer les études sur le golf et les achats de terre? Combien va coûter la conduite d’eau de 4 km pour pomper l’eau d’une nappe du gardon pour arroser le golf? Pourquoi aucun promoteur, à commencer par ceux d’Alès amis de Roustan, ne veut prendre à sa charge ce golf si rentable? Combien coûte les 23 personnes du service com-propagande de M. Roustan? Pourquoi en exproprier les petits et magouiller avec les 2 gros propriétaires? Pourquoi autant de mensonges sur un journal sensé faire du 100% INFO? Pourquoi les « petits » maires, élus de l’Agglo sont devenus si dociles et avalent , à quelques exceptions près les couleuvres de Roustan : c’est simple par peur des représailles et par petits intérêts.

  3. Comment peut-on titrer le « OUI des habitants » sur une pratique aussi contestable? Un modèle de manipulation dans lequel devrait éviter de chuter tout bon journaliste un tantinet consciencieux. On dirait que c’est Rivenq , l’apparatchik UMP, grand bidouilleur et propagandiste de l’Agglo qui a rédigé l’article. Il en est capable c’est un expert.

    1. Effectivement, je trouve le bandeau « OUI à Max Roustan » très trompeur. J’ai lu par ailleurs les pourcentages de réponse par rapport au panel et on est loin de pouvoir dire que l’agglo alésienne dans son ensemble donne quitus à M. Roustan.
      Attention à l’objectivité d’OBJECTIF GARD » !

  4. ah! les chiffres, quel régal on peut tout leur faire dire.
    Comment 6500 personnes qui ont répondu peuvent-elles être représentatives de l’ensemble des habitants de l’agglo? Sachant que plus de 3000 sont d’Alès!
    Une fois les pourcentages appliqués,les chiffres des « favorables » sont ridiculement bas!
    Manipulation quand tu nous tiens !!!!
    Dommage que les journalistes se fassent complices.

  5. Le rôle d’un(e) journaliste n’est-il pas de rechercher les infos au delà de la communication? Il ne semble pas que cela est été le cas…

  6. Revendiquer un satisfécit, quand 74 % des sondés vous ont raccroché au nez, considérer que les 234 habitants de St Hilaire font l' »opinion » d’une commune de 4300 habitants, c’est pour le moins, faire preuve de ridicule, de bêtise, voire de malhonnêteté, dans son interprétation des chiffres.

    Michel Audiard disait dans les années 70 : » Les cons osent tout, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît. Les politiques ont-ils donc décidé de les imiter ?

    Par ailleurs, ne méritons nous pas cette situation ? Quand 74 % de gens ne se sentent pas concernés par les sujets qui font leur quotidien, c’est bien que nous avons décidé implicitement de leur donner le pouvoir de nous tromper, de nous manipuler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité