A la uneActualités

CHIFFRE DU JOUR Le nombre de tués sur les routes du Gard en hausse de 140 % sur un an

Photo d'illustration. DR
Photo d'illustration. DR

« Les résultats de 2014 étaient encourageants, mais depuis le début de l’année 2015 c’est dramatique » : le directeur de cabinet du préfet du Gard Christophe Borgus n’y va pas par quatre chemins pour qualifier la situation actuelle sur les routes du département.

Depuis le 1er janvier, 36 personnes ont perdu la vie sur les routes du département, contre 15 l’an passé à la même époque, soit une augmentation de… 140 % ! Alors certes, « il y a une tendance nationale, rappelle Christophe Borgus. Mais le Gard est particulièrement touché. »

Un accident sur deux dû à l’alcool

Et dans le Gard plus qu’ailleurs, l’alcool au volant est un vrai problème : « un accident sur deux dans le département est dû à l’alcool, alors que la moyenne nationale c’est un sur trois », note Christophe Borgus, qui précise que « la vitesse est impliquée dans 90 % des accidents, puis les fautes comportementales. »

Que faire face à cette hécatombe ? « Nous déployons un triptyque communication, prévention, avec 100 000 euros par an pour soutenir des actions, et répression. Malheureusement, certains usagers ne comprennent que la répression », regrette le directeur de cabinet du préfet.

« Le préfet appelle à un sursaut »

Faut il comprendre qu’il y aura encore plus contrôles sur les routes du Gard ? « Les forces de l’ordre sont déjà extrêmement mobilisées sur le territoire, on va maintenir le niveau actuel, annonce Christophe Borgus. Le nombre de contrôles est en hausse, les infractions et le nombre de tués aussi. Le préfet appelle à un sursaut, à la responsabilité de chacun. »

Car là, « 36 personnes tuées, c’est quasiment autant que sur toute l’année dernière, alerte Christophe Borgus. Et on n’a pas passé l’été, c’est extrêmement inquiétant et c’est l’affaire de tous. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “CHIFFRE DU JOUR Le nombre de tués sur les routes du Gard en hausse de 140 % sur un an”

  1. « Christophe Borgus (préfet du Gard), …précise que « la vitesse est impliquée dans 90 % des accidents, puis les fautes comportementales. » » Curieux sophisme que de placer la vitesse comme étant la principale cause des accidents de la route, alors que chacun sait qu’elle n’ est qu’un facteur aggravant ! Les seules causes « déclenchantes » des accidents de la route sont dues aux comportements des usagers: Pour l’essentiel, non respect de la signalisation (horizontale ou verticale), non respect des distances de sécurité, non contrôles (rétroviseurs, angles-mort) lors des changements de direction, non usage des clignotants, utilisation du téléphone au volant (kit main-libres ou pas), etc … (liste non-exhaustive); Ensuite seulement, la vitesse (inadaptée ou excessive) viendra aggraver les conséquences de l’accident qui aura été provoqué par l’une des causes citées précédemment. Si le respect des limitations de vitesses est essentiel, pour autant il ne supprime aucunement le risque de décès sur la route: Sanctionner essentiellement les excès de vitesse en négligeant les vraies causes d’accident ne fera certainement pas disparaitre la mortalité routière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité