A la uneFaits DiversSociété

MYSTÈRES DU GARD Un objet lumineux et rond aperçu près de Bessèges

Capture d'écran 2001 L'Odyssée de l'espace. DR
Capture d'écran : 2001 L'Odyssée de l'espace. DR

Le Gard a son lot d'étrangeté, de contes et de légendes qui traversent les époques sans que l'on parvienne à les rationaliser. La rédaction d'Objectif Gard est allé fouillé dans les archives, et vous livre quelques perles dont il vous appartient de croire....ou pas.

Avant de parler d'Ovni - et qu'Objectif Gard ne soit taxé de magazine farfelue fait par des illuminés - entendons-nous bien. "Objet Volant Non Identifié" ne signifie pas nécessairement qu'une créature hybride au crâne protubérant vous attend dans votre jardin pour vous emmener sur une planète lointaine (aux Etats-Unis, on appelle cela une abduction). D'une certaine façon, n'importe quel frisbee lancé au beau milieu de la nuit peut naturellement apparaitre comme un ovni à ceux qui veulent bien se prêter au jeu de l'imaginaire. Pour le très sérieux GEIPAN (Groupe d'Etude et d'Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés appartenant au CNES), 30 % des témoignages récoltés ne trouveraient aucune explication rationnelle.

C'est le cas de ce fait divers étonnant issu d'un article paru initialement dans le journal Le Provençal (puis fusionnée avec Le Méridional pour devenir La Provence) le 27 septembre 1954, une observation étrange est relayée. Titré "Un objet lumineux et rond comme une tomate aurait atterri dans la nuit près de Bessèges" - titre long et évocateur qui laisse perplexe, l'article est un recueil de témoignages de "nombreuses personnes qui, un peu partout en France, ont déclaré avoir vu des soucoupes volantes" dont deux habitants du hameau de Foussignargues, à proximité de Bessèges. À savoir que le 27 septembre 1954 est une date clef pour les ufologues (spécialiste des ovnis), car marquée par de nombreuses observations d'ovnis en Languedoc.

Une lumière rouge dans la nuit

M. Louis Roche, cantonnier à Bessèges, âgé de 62 ans, habite avec son épouse Fernande, une maison de campagne située sur une colline ensoleillée et plantée de châtaigniers, à 200 mètres de la route départementale 51 qui conduit de Bessèges à Saint-Ambroix. C'est tout près de leur domicile, dans un pré appartenant à Camille Soustelle, de Bessèges, qu'ils ont aperçu un mystérieux engin.

Une tomate ressemblant étrangement à celle de Fernande Roche. DR
Une tomate ressemblant étrangement à celle de Fernande Roche. DR

"Ca y était encore." À 2h40, dans la nuit de dimanche à lundi, Fernande ne trouve pas le sommeil et finit par se lever pour prendre l'air sur sa terrasse qui longe la façade de la maison. Soudain, comme prise d'une hallucination, elle aperçoit ce qu'elle décrit d'abord comme "une chose ronde comme une tomate rouge avec cinq ou six tiges se dressant verticalement, grosses comme la moitié de son poignet", à cent mètres de chez elle. Elle témoignera de cette façon : "je me suis passé plusieurs fois la main sur les yeux. Je n'ai pas osé appeler, mais j'ai réveillé mon mari en lui disant "Lève-toi, je crois que je vois une soucoupe volante". Dans la foulée, Louis se lève et fait l'étrange constatation : une lumière rouge en forme d'un bouquet. Il est affirmatif sur ce point. Pendant près de vingt minutes, les deux époux resteront figés malgré le froid. Après un premier abandon, Louis se relève et constate que l'objet est toujours en place. "Ca y était encore" indiquera t-il au journaliste. Au lendemain matin, tout avait disparu.

L'histoire ne dit pas comment Fernande a pu apercevoir un objet "de la taille de (son) poignet" à 100 mètres de sa terrasse, en pleine nuit. Ni pourquoi Louis, un cantonnier probablement robuste et peu impressionnable, ne s'est-il pas approché de l'objet pour y mettre un coup de savate, comme il l'aurait fait un pour un rat sous le frigidère de la cuisine. Et si Fernande avait raison ? Et si, finalement, ce n'était qu'une tomate ?

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

8 réactions sur “MYSTÈRES DU GARD Un objet lumineux et rond aperçu près de Bessèges”

  1. J’habite Branoux avec mon mari nous remontons d’ailes mardi soir 1 juillet moto il etait 22h15 nous avons vu un objet de couleur blanc vif en deux partis cela c’est mis en stationnement au dessus du château de la tour sur le moment on a pas trop capter le truc mais continuant notre route on a retrouver l’objet sur la grand combe pour au final l’avoir jusqu’à Branoux sa se déplacer assez vite et trois jours de suite on a observer la même chose passé au dessus de Branoux on a des photos .

  2. Un objet rond, petit et lumineux si on en croit les témoins : ne serait-ce pas Sarkozy que Juppé et Bayrou auraient mis sur orbite pour reprendre la citation d’Audiard?
    A la réflexion, c’est impossible….puisqu’il s’agit de quelque chose de lumineux.

  3. Je vois pas l’intérêt d’écrire des inepties qui non rien à voir avec le sujet ci dessus .
    La politique n’a pas sa place dans cette discutions .

  4. Hollande correspond aussi à la description …avec la lumière en moins. Faut arrêter de plaisanter cela pourrait ennuyer E T avant qu’il retourne à sa …maison secondaire à Bugarach.

  5. Cherchez pas: c’est l’étoile rouge qui montre à Edouard et son pote Paquo la voie du bolchévisme…pourtant elle est bien connue l’étoile de Bessèges!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité