Faits Divers

NÎMES Le directeur du centre l’Œuvre Argaud mis en examen pour des faits de viol et agression sexuelle sur mineur

jpg_oeuvred_argaud-23bc2
Photo DR

On apprend ce matin par nos confrères de Midi Libre que les parents d'une enfant âgée de 11 ans ont porté plainte le 6 juillet dernier contre le directeur du centre de loisirs dédié aux jeunes enfants, l'Œuvre Argaud à Nîmes. La procureure de Nîmes, Laure Beccuau confirme à la rédaction d'ObjectifGard cette information et précise que le présumé coupable a été mis en examen le 10 juillet dernier soit quatre jours seulement après la plainte.

L'homme en question, qui a pris ses fonctions il y a un an est soupçonné de viol sur mineur de moins de 15 ans et agression sexuelle imposé à un mineur de moins de 15 ans. Il s'agit d'ailleurs des qualifications qui ont conduit à sa mise en examen. En détention provisoire depuis le 10 juillet, l'homme aurait, selon les confirmations de la procureure, reconnu partiellement les faits, à ce stade.

Cette histoire dramatique vient donc entacher la réputation de ce centre de loisirs qui accueille chaque année, de nombreux jeunes Nîmois, à l'Avenue Général Leclerc. Fondée par le Père d'Alzon en 1837, l'établissement était géré par des prêtres jusque là, la direction de l'institution avait changé de mains depuis quelques années et est dirigé depuis par des anciens pensionnaires.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité