A la uneEconomieSociété

NÎMES Accueil « très enthousiaste » pour le parc d’attraction dédié aux jeux

Image d'illustration. DR
Image d'illustration. DR
Image d'illustration. DR

Ce matin, le président de la chambre de commerce de Nîmes, Henry Douais, et Frédéric Pierret, expert en tourisme international, ont présenté l’étude de préfaisabilité du projet Action 7, le potentiel parc d’attraction de la région nîmoise dédié à l’univers du jeu.

Le projet Action 7, c’est le nom provisoire donné au projet de resort touristique consacré aux jeux, s’affine toujours un peu plus. L’idée du casino ayant été abandonnée - car « ces établissements sont en perte de vitesse et extrêmement compliqués à mettre en place notamment au niveau de la législation », précise Frédéric Pierret - c’est désormais un grand parc de loisirs, comprenant une foultitude de jeux (jeux vidéos, de société, de rôle, télévisé…), qui est à l’étude.

Deux lieux ont déjà été ciblés par les membres de la CCI : le bois de Minteau, au nord de Vergèze, et un autre site à proximité de la future gare TGV de Manduel. En termes d’espace nécessaire, l’expert en tourisme table sur 20 à 25 hectares et mise sur un volume d’investissement de 180 millions d’euros pour espérer avoir une fréquentation initiale de 1,2 million de visiteurs par an. « Des chiffres à prendre avec beaucoup de prudence », nuance l’homme.

Henry Douais et Frédéric Pierret. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Henry Douais et Frédéric Pierret. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Si les têtes pensantes de ce projet sont confiantes, c’est en grande partie grâce aux résultats d’une étude financée par la Région, le Département, la CCI et EDF. D’abord parce que le Gard est un département avec un taux de chômage élevé et que le tourisme est un secteur très porteur : entre 2009 et 2014, 48% des emplois créés l’ont été dans le tourisme. Par ailleurs, les parcs d’attractions cartonnent. Entre 2008 et 2014, on note une croissance de 10,4% : 10 millions de visiteurs dans les années 90 et 40 millions en 2013.Enfin, l’univers du jeu, et celui des jeux vidéos en particulier, est en pleine expansion. Le marché mondial de cette dernière catégorie représente 75 milliards d’euros (+300% en 10 ans). Les championnats de jeux vidéo à travers le monde attirent des milliers de personnes dans le public et sont suivis, sur les écrans, par des millions de gens à travers le monde.

Mais ce parc d’attraction de Manduel ou de Vergèze ne se cantonnerait pas aux jeux vidéo. Les jeux de table, comme le Bridge, les échecs (…) seraient de la partie et pourraient faire venir des communautés entières de joueurs du monde entier. Les jeux traditionnels comme le Sudoku et les jeux de rôle (Guerre des étoiles…) aussi. Mais avant de se projeter davantage, Henry Douais et son équipe vont tenter de convaincre le Préfet du Gard Didier Martin ainsi que les collectivités territoriales pour qu’elles aussi - c’est le cas de le dire - jouent le jeu. Et si celui-ci en vaut la chandelle, comme semblent le croire Henry Douais et Frédéric Pierret, elles n’hésiteront probablement pas longtemps.

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

4 commentaires

  1. Et pendant ce temps là, le projet de plateforme multimodale de frêt à Garons sur la base travaux d’Oc Via porteur de centaine d’emplois ne fait l’objet d’aucune suite de la part de Nîmes Métropole et n’est pas appuyé par la CCI. C’est sur que ce projet de parc d’attraction du jeu vidéo semble tellement réaliste. Pfff, j’ai l’impression que l’emploi n’est toujours pas la priorité de nos élus.

  2. Bien sûr qu’il s’en f… des emplois nos élus, à commencer par le maire et son conseil municipal. On annonce toujours des milliers d’emplois pour faire passer le projet, et puis après, à l’usage, il s’avère que ce ne sont que quelques dizaines ou quelques centaines d’emplois qui sont créées durablement. Mais peu importe la pilule est passée et le gros joujou de Mrs Douais, Calini (peut être qu’il est toujours dans le coup), Fournier,… est en place, et ça aura évidemment coûté un max de pognon aux Nîmois. Merci au(x) sous-douais !!

  3. Très crédible ce projet. J ai assisté à des présentations du projet de Las Vegas à la nîmoise. J étais à l époque très sceptique et tout ça me paraissait être du « vent » et un acte politique. Aujourd’hui, ce projet a ete abandonne… Ca donne une idee de la credibilite d un tel projet et de la legitimite de ses principaux acteurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité