Culture

BAGNOLS/PONT En images : entrez dans les coulisses du patrimoine

Les trésors cachés de la réserve du musée d'art sacré (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les trésors cachés de la réserve du musée d'art sacré (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les 32e Journées européennes du patrimoine battent leur plein ce week-end. Petit tour d’horizon des immanquables sur Bagnols et Pont-Saint-Esprit.

A Bagnols, on retrouve les mêmes points d’intérêts que chaque année. Petite variante, dans la tour de l’Horloge, bâtie au XIVe siècle sous Philippe Le Bel et ouverte au public uniquement à l’occasion des Journées du patrimoine, un atelier propose de reproduire la tour par le biais du jeu vidéo Minecraft.

Dans la tour de l'horloge de Bagnols, on joue à refaire la tour avec Minecraft (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Dans la tour de l'horloge de Bagnols, on joue à refaire la tour avec Minecraft (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Zoom sur Pont-Saint-Esprit, où la chapelle de l’Hôtel-Dieu, une des seules chapelles baroques de la région, est ouverte au public. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir ce monument fermé depuis des années.

La chapelle de l'Hôtel-Dieu de Pont, exceptionnellement ouverte (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La chapelle de l'Hôtel-Dieu de Pont, exceptionnellement ouverte (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Plus impressionnant, surtout par jour de grand vent, la visite des travaux du Prieuré Saint-Pierre, assurée par l’architecte en charge des travaux Michaël Chaix. Bâti au XIIe siècle, plusieurs fois endommagé puis reconstruit au XVIIIe, le prieuré subit depuis quelques mois et jusqu’au printemps prochain d’importants travaux de restauration de sa couverture et de sa façade sud.

L'architecte Michaël Chaix présente les travaux du Prieuré (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'architecte Michaël Chaix présente les travaux du Prieuré (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Et si c’est impressionnant, c’est parce qu’on peut exceptionnellement grimper tout en haut de l’imposant échafaudage qui surplombe le monument. Outre la vue incroyable, le public peut voir de près les travaux en cours.

Les travaux vus d'en haut (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les travaux vus d'en haut (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

On reste dans le centre ancien de Pont, au musée départemental d’art sacré, pour une visite quelque peu originale, puisqu’il s’agit de découvrir les réserves du musée. Il faut savoir que sur les 17 000 objets du musée, seuls 1 000 sont exposés d’une manière permanente.

Les trésors cachés de la réserve du musée d'art sacré (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les trésors cachés de la réserve du musée d'art sacré (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Et parmi tous ces objets placés en réserve, on retrouve de véritables pépites, comme trois tableaux de Renoir, dont une représentation de Laudun, peinte par le maître en vacances chez son ami Albert André.

Un des Renoir de la réserve du musée, représentant Laudun  (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Un des Renoir de la réserve du musée, représentant Laudun (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les Journées du patrimoine continuent jusqu’à ce soir. Retrouvez le programme complet ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité