Culture

VILLENEUVE « Absolument Cabaret » revient au Castel plus rythmé et plus sexy

(Photo : Franck Rozet / Le Castel)
(Photo : Franck Rozet / Le Castel)
(Photo : Franck Rozet / Le Castel)

Le spectacle mis en scène et chorégraphié par Stéphane Loras revient à partir du samedi 3 octobre au cabaret le Castel, à Villeneuve, pour une seconde saison. Si le casting reste le même, le spectacle a pas mal évolué.

« Le spectacle évolue, l’an dernier nous avons fait quasiment 70 dates, on se rend compte des faiblesses », explique Stéphane Loras.

« Une touche supplémentaire de nudité »

Pour le chorégraphe et metteur en scène, « les faiblesses étaient plus dans le rythme, avec un début un peu trop lent, qu’il fallait redynamiser. Après nous avons fait des ajustements sur les costumes, notamment sur le tableau sur la Rome antique. Maintenant ils sont plus modernes et plus cabaret, beaucoup plus sexy qu’avant. On veut rappeler la Rome antique et ses orgies, on reste soft, mais on veut rappeler ça. » « Il y aura une touche supplémentaire de nudité », dévoile la costumière Sandra Laguerre.

Ainsi, les tableaux du début du spectacle ont donc été entièrement remaniés, de la musique à la chorégraphie en passant donc par les costumes. Et ils ne sont pas les seuls : « on a complètement remanié le french-cancan, annonce Stéphane Loras. On a refait tous les costumes, les décors, et on a rajouté un garçon, un Valentin qui part sur des portées. Le visuel est entièrement refait à neuf. »

Sandra Laguerre poursuit : « le french-cancan a été refait dans sa globalité, et je me suis inspirée des peintres de l’époque, comme Toulouse-Lautrec, du Moulin-Rouge et du film Un Américain à Paris et de son final. »

« C’est du spectacle, on fait rêver »

« Absolument Cabaret » s’apprête donc à démarrer sa seconde et dernière saison au Castel. Avant de s’exporter ? « Il irait très bien dans un petit théâtre, mais on a beaucoup de mal à rentrer dans les théâtres, regrette Stéphane Loras. Les programmateurs vont vers le subventionnée et jamais vers le privé. »

Et pour l’année prochaine, le chorégraphe admet avoir le prochain spectacle « dans la tête, même si c’est encore un peu tôt. » Une chose est sûre, le leitmotiv de Stéphane Loras reste le même : « c’est du spectacle, on fait rêver. »

Plus d’infos ici.

Lire aussi :

VILLENEUVE-LÈZ-AVIGNON « Rendre ses lettres de noblesse au cabaret »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité