A la uneSociété

ALÈS Le centre ville s’agrandit : la construction de 45 logements neufs a démarré

Future résidence des Terrasses des Cévennes. Illustration : BET ERIC, CFL Architecture et AMandCO Architecture
Future résidence des Terrasses des Cévennes. Illustration : BET ERIC, CFL Architecture et AMandCO Architecture
Future résidence des Terrasses des Cévennes. Illustration : BET ERIC, CFL Architecture et AMandCO Architecture

Ce matin, le maire d'Alès Max Roustan a posé la première pierre de la nouvelle résidence "Les Terrasses des Cévennes", qui va voir le jour au 1er semestre 2017 sur la place des Martyrs de la résistance. 45 logements modernes vont être construits et 85 % ont déjà trouvé acquéreur. 

L'élargissement du centre ville d'Alès prend forme. Après la construction du multiplexe - qui attend toujours son ouverture -, et le creusement du parking souterrain, place à la nouvelle tranche de travaux : 45 logements neufs avec terrasses répartis sur trois résidences contemporaines. Certains équipements seront aménagés en bois de châtaignier pour rappeler les Cévennes, et chaque appartement disposera d'une éco-conception RT 2012 pour assurer une parfaite maîtrise des charges.

Du studio au T4, 85% des logements ont déjà été vendus avant même leur construction, à environ 150 000€ pour un 2 pièces à l'étage. "Ça fait longtemps que du neuf n'a pas été bâti dans le centre d'Alès, c'était donc très attendu", commente Gilles Bollard, directeur général de Constructa vente, chargé de la commercialisation des biens. Et d'ajouter : "Les gens achètent un quartier et un mode de vie". De fait, 70% des acheteurs sont originaires d'Alès et sont des séniors qui souhaitent revenir en centre ville.

Huit appartements du 2 au 4 pièces sont encore à vendre sur l'ensemble résidentiel. "Le premier arrivé est le premier servi !" prévient Gilles Bollard. "Les terrasses des Cévennes" seront livrées entre fin 2016 et début 2017. Elles seront suivies d'un hôtel de 72 chambres et d'une résidence sénior de 63 logements.

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

3 commentaires

  1. Avec plein de parkings inondables en sous-sol. Il y avait pourtant matière à faire un beau quartier et on bétonne un peu partout pour le profit de qui? Et ce cinéma catafalque emplâtré sur la Maréchale près du Fort Vauban c’est vraiment n’importe quoi. Béchard sort de ce corps.

  2. Ce cinéma dénature vraiment le Fort Vauban, dommage! Avec tous ces chômeurs à Alès, je ne crois pas qu’ils aient les moyens de s’acheter un appartement? Il y aurait tant à dire, en autre sur la situation de l’emploi dans le bassin Alésien ainsi que celui du logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité