ActualitésPolitique

DÉPARTEMENT Pont du Gard : les élus d’opposition font le point

De gauche à droite : . Photo : Coralie Mollaret.
De gauche à droite : . Photo : Coralie Mollaret.
De gauche à droite : Frédéric Gras conseiller départemental sur le canton d'Alès 3 ; Laurent Burgoa, président du Bon Sens Républicain ;  Muriel Dherbecourt et Gérard Blanc, élus sur le canton de Redessan. Photo : Coralie Mollaret.

Muriel Dherbecourt et Gérard Blanc, candidats victorieux du Bon Sens Gardois en mars, siègent aujourd'hui dans deux groupes d'opposition distincts. Ce matin, le binôme a évoqué les grands dossiers du canton de Redessan, dont celui de la gestion du Pont du Gard.

C'est depuis Castillon-du-Gard, au coeur de la Toscane gardoise, que les deux élus  d'opposition Muriel Dherbecourt (groupe Bon Sens Républicains) et Gérard Blanc (groupe UDI et Indépendants)* ont souhaité communiquer sur les dossiers de leur territoire. Constituée de 21 communes, la circonscription comprend le Pont-du-Gard, joyau touristique du Département. Aux côtés de Laurent Burgoa, président du groupe Le Bon Sens Républicain et ancien candidat à la présidence de Département, les élus ont annoncé "discuter" en ce moment avec le président PS du Département Denis Bouad, pour diminuer la participation financière de la collectivité (2,5 millions d'euros) à l'EPCC (Établissement Public de Coopération Culturelle). L'objectif du conseil départemental est de dénicher des économies puisqu'il "manque 45 millions d'euros pour boucler le prochain exercice budgétaire", relève Laurent Burgoa.

Pont-du-Gard : l'opposition préfère une nouvelle tarification

"Je n'ai jamais remis en cause la gestion du Pont du Gard sous la forme d'un EPPC", se distingue Gérard Blanc. S'il a fait campagne sous la bannière du Bon Sens Gardois, l'élu non encarté n'a visiblement jamais partagé l'avis de Laurent Burgoa sur une gestion du site en DSP (relire ici). Pour argumenter sa position, Gérard Blanc pointe : "l'autofinancement du fonctionnement de l'EPCC Pont du Gard à hauteur de 70%. Le reste étant subventionné par les collectivités comme la Région et Département". Malgré ces divergences, les élus d'opposition se réjouissent des déclarations de Denis Bouad sur la délégation de certains services à des entreprises privées comme la restauration (source : Midi Libre).

Pour compenser une diminution de la subvention, Muriel Dherbecourt se fait également force de proposition : "il faut multiplier les visites guidées en différentes langues. On peut aussi développer les audiotel puisqu'aujourd'hui, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir connaître le patrimoine que l'on visite".

Cependant, pour la droite, plus question de plaider pour la gratuité totale de l'accès au Pont-du-Gard. Ce matin, Laurent Burgoa a assuré avoir été "mal compris" : "nous n'avons jamais été pour une gratuité totale mais pour une nouvelle tarification. Ce n'est pas normal qu'un piéton paie 7 euros pour accéder au site alors qu'une voiture, avec cinq personnes à l'intérieur, ne paie que 18 euros". Si ce dernier raisonnement s'entend, Laurent Burgoa a-t-il oublié sa participation à la grande manifestation de juin 2013 où il réclamait à corps et à cris : "C’est simple (…) le Pont-du-Gard doit être gratuit pour tous les Gardois". 

En juin 2013, 500 personnes se sont réunies sur la rive droite du Pont-du-Gard pour manifester contre le passage à un tarif payant pour les piétons et les cyclistes. Photo : Tony Duret.
En juin 2013, 500 personnes se sont réunies sur la rive droite du Pont-du-Gard pour manifester contre le passage à un tarif payant pour les piétons et les cyclistes. Photo : Tony Duret.

Reconstruction du collège de Remoulins

Si la droite tergiverse, la gauche n'a pas été en reste sur la reconstruction du collège de Remoulins (dont la maquette est disponible en mairie) qui doit enfin démarrer fin 2017 pour s'achever en 2020. Le nouvel établissement se situera sur les terrains de tennis de la mairie. De quoi permettre à 700 élèves d'étudier dans de meilleures conditions puisque leurs locaux actuels ne sont prévus que pour 500 élèves.

Coralie Mollaret

*Muriel Dherbecourt (groupe Bon Sens Républicains), Gérard Blanc (groupe UDI et Indépendants) et les deux présidents de ces groupes Laurent Burgoa et Thierry Procida sont membres du conseil d'administration du Pont-du-Gard. Muriel Dherbecourt est également membre de la commission des collèges.

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

2 commentaires

  1. Bravo à Monsieur Blanc et Madame Dherbecourt. Ils font tous les deux du bon travail. Quant à Monsieur Burgoa, il ne sait plus ce qu’il dit…

  2. Très grosse surprise lors de notre dernière visite aux ponts du Gard, depuis le 1er janvier 2017, les cartes misent en place par les mairies pour les gardois ne fonctionnent plus, un system individuel doit les substituer. Pour le moment l’accueil laisse passer les propriétaires de cartes. J’ai été très triste de voir notre pont déserté au mois de mars et j’imagine les futurs relations encore plus violentes avec les gardois, contre la privatisation du pont. Un libre accès et une simple facturation du parking pour tout le monde auraient pourtant était la meilleur des solutions (comme avant), mais l’entêtement de l’EPCC rend l’affaire non viable financièrement et sera responsable de l’effondrement de la fréquentation du site. Sachez que le code de l’environnement (article L361-1) rend totalement illégal la facturation des piétons pour aller voir le pont, mais des agents ont pour mission de vous bloquer le passage, difficile de faire valoir ses droits dans ces conditions.
    L’histoire est loin d’être fini et les prochaines élections vont étre tendu pour les responsables de ce scandale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité