ActualitésPolitique

DÉPARTEMENT Licra : le FN renvoyé dans ses cordes par le communiste Malavieille

Patrick Malavieille, conseiller départemental PCF, réélu dès le premier tour dans le canton de la GrandCombe. Photo : C.M/O.G
Patrick Malavieille, conseiller départemental PCF, réélu dès le premier tour dans le canton de la Grand'Combe aux cotés de la vice-président EELV Geneviève Blanc. Photo : C.M/O.G

Vendredi dernier, les élus départementaux réunis en séance publique étaient appelés à attribuer une subvention de 6 300 euros à la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme). Un rapport qui a fait tomber de sa chaise le président du groupe FN, Nicolas Meizonnet : "nous voterons contre. Nous refusons que la Licra, une association hautement sectaire et politisée au service des partis de gauche, soit financée avec l'argent public".

Vraisemblablement agacé après l'indignation des frontistes sur les conditions d'attribution du RSA ou la "discrimination positive" des contrats de ville, le communiste Patrick Malavieille bat en brèche : "modérez un peu votre expression ! Cette somme va servir à financer une action pour sensibiliser les jeunes au génocide de la Shoah". Et de tacler - en référence à la condamnation de Jean-Marie Le Pen pour avoir dit que les chambres à gaz nazies était "un détail de l'histoire" - "chassez le naturel, il revient au galop ! ".

Plus tard dans l'après-midi, le leader du groupe FN a envoyé un communiqué aux rédactions. Nicolas Meizonnet estime qu'il est nécessaire de préciser : "nous soutenons toute démarche visant à faire vivre la mémoire collective, lorsque celle-ci est portée par une association dont la neutralité politique et intellectuelle n'est pas à démontrer !". Tout en faisant valoir : "je condamne fermement les tentatives de manipulation de la part des élus communistes, au regard de mon histoire familiale, par respect pour les membres de ma famille morts pour la France pendant la première et seconde guerre mondiale, dont les noms ornent le monument aux morts de Vauvert".

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

12 réactions sur “DÉPARTEMENT Licra : le FN renvoyé dans ses cordes par le communiste Malavieille”

  1. Le racisme et l’antisémitisme se développent au rythme de l’immigration et de l’islamisation des sociétés Européennes. La LICRA serait bien inspirée de militer avec détermination contre les politiques qui favorisent cela. Il suffit de voir qui défilent dans les manifestations BDS et pro-hamas pour comprendre certaines complicités.

    1. Pas mal… Justifier le racisme et l’antisémitisme par la présence d’étrangers… D’ailleurs heureux que vous connaissiez du monde dans les manif pro-palestinienne je ne vous y ai jamais vu !

      Il suffit aussi de voir les membres, les amitiés et les fondateurs (Un membre des Waffen-SS, de l’OAS, d’Occident…) de votre parti pour comprendre certaines complicités !

  2. Abjecte tentative de manipulation de la part des élus communistes !
    Le FN n’a pas voté, lui, les pleins pouvoirs à Pétain. Le FN n’a pas signé, lui, le pacte germano-soviétique.
    Laval, Déat, Doriot, Bousquet… n’étaient pas au Front National. Et « tonton Mitterrand », décoré de la Francisque, non plus !
    Il est tellement facile de déconstruire l’Histoire, de la tripatouiller et de la reconstruire à son avantage.
    Nous sommes en 2015, les partis politiques évoluent. Les idées aussi. Que les choses soient claires, nous soutenons toute démarche visant à faire vivre la mémoire collective, notamment à travers la commémoration de la Shoah, lorsque celle-ci est portée par une association dont la neutralité politique et intellectuelle n’est pas à démontrer.
    Mais le devoir de mémoire ne doit pas être pris en otage par une association politique !

    1. Ah bon parce que le PCF a voté les pleins pouvoir a Pétain ?

      Bizarre quand on sait que les 60 députés communistes ne pouvait pas siéger, enfin tout cela est peut-être un « point de détail » de l’histoire ?

      Pour le pacte germano-soviétique, il me semble que cela permis a l’URSS de reculer son front industriel et de se reconstruire une armée et des officiers (après l’éxécution de la plupart des généraux) ce qui a entre autre, permis la victoire a Stalingrad, puis la victoire finale.

      Il faut rappeler que le FN, c’est la lutte contre la commémoration de la Shoah quand c’est organisé par la LICRA, mais aussi par exemple dans le Nord-Pas De Calais la lutte contre un festival contre le racisme organisé par l’UNEF (que la présidente du FN qualifie de « Racaille »).

      Enfin je vous citerais, car vous êtes votre meilleur contradicteur et la personne qui vous décrédibilisé le plus : « Il est tellement facile de déconstruire l’Histoire, de la tripatouiller et de la reconstruire à son avantage. »

  3. Visiblement Nicolas M a une vision assez déformé de l’histoire. Les communistes ont été interdits dès la signature du pacte par Daladier et Cie. Quant au FN version extrême-droite, il n’existait pas puisque le Front National qui est apparu sous l’occupation était une organisation résistante proche du PCF. Ironie de l’histoire Le Pen a capté ce sigle FN, non protégé par les communistes.
    Par contre les ancêtres du Front National Lepéniste étaient pour la plupart dans la collaboration active et pour cause c’était leur programme que Pétain et Laval essayaient de mettre en oeuvre. La débâcle de la France en 1940 a été une aubaine pour eux, une « divine surprise ». La Libération a permis de les réduire durant environ 30 ans mais la crise a réveillé la bête « immonde » comme disait Brecht. Seule différence l’arabe, l’immigré, le réfugié a remplacé le juif apatride, cosmopolite..comme bouc-émissaire.

  4. A tous ceux qui viennent déverser, leur fiel de haine et de racisme, ici, et faire leur publicité gratuite, pour attiser les braises de leurs politiques d’exclusion, sachez que si dans notre département, il y avait seulement 10 personnes responsables, élues, comme le conseiller départemental Patrick MALAVIEILLE, ainsi que dans chaque coin de notre pays, ce serait un vrai bonheur d’y vivre.

    La plus part de ceux qui s’expriment, ne connaissent rien de lui, de ses actions au quotidien, de son humanisme, de son aide et sa présence pour TOUS, sans évoquer de couleur politique.

    Être un homme simple, disponible, aimé de ses électeurs, respecté pour son intégrité et sa justesse de choix, sa main tendu aux plus faibles, en ont fait depuis 20 ans, celui qui sort vainqueur des élections, par les votes de TOUTES tendances.
    Ses détracteurs pourront toujours « japper » très fort pour se faire entendre, ils n’arriveront JAMAIS, à s’élever, à cette hauteur d’honnêteté qu’il a toujours incarné.

    Alors… posez vous la question de savoir, ce que représente Patrick MALAVIEILLE, pour ses électeurs. : Politique ou homme d’exception ?

    1. C’est probablement un politique efficace et un humaniste mais c’est bien dommage qu’il ait sacrifié son intercommunalité pour aller s’accoquiner avec Roustan , le parrain de l’Agglo d’Alès et devenir un petit vassal comme tous les autres maires « cocos » ou pas de l’Agglo.

  5. Mr Malavieille n’a de lecon a donner a personne,car dans sont entourage tous le monde mangent sa part de gateaux et se tait.aller sur le cite code 30 et constatez que la grand combe est autant endetté que nice,ou nimes alors qu’il ni a aucune infrastructure digne de se nom.on dile dans les immeubles pire qu’a ales,st gilles vauvert ou nimes et les cocos en 40 ils étaient pas blanc,blanc

  6. @Patrick
    Vous n’avez que le prénom qui peut ressembler à celui de votre critique, et encore vous n’y pouvez rien car vous ne l’avez pas choisi tout seul.
    Hélas vous n’avez pas pu obtenir par la même occasion, une cervelle identique, qui vous aurait permis de réfléchir un peu.
    En 1940, moi les « cocos » comme vous dites, je ne pouvais pas les connaître…Je n’étais pas né ☺ . Vous oui ?
    Alors vos neurones n’ont pas beaucoup évolués depuis.
    A chacun sa liberté d’avoir son choix politique. Sans cela, vous avez peu de chance d’être élu.
    Ce choix, je le respecte parfaitement. Les responsabilités de la vie politique, et celles de la vie avec des vraies valeurs, sont bien différentes. Il y a ceux, qui comme vous préfèrent, apporter leur aide aux chefs de partis, pour qu’ils en tirent les bénéfices personnels, et ceux, qui comme moi, font la différence, et choisissent l’homme, sa valeur morale, et son engagement au quotidien, avec respect pour ses administrés, en étant au service de tous.
    Hélas pour Patrick MALAVIEILLE il n’est pas dans un camp bien aidé, pour obtenir les finances pour ses communes. Il ne peut que distribuer les quelques miettes arrachées,pour sa ville, mais redistribuées avec dignité et partialité . Et sachez que personnellement, je suis rien en politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité