Culture

INTERVIEW Malik Bentalha : « Laudun, c’est une partie de moi »

Malik Bentalha (DR)
Malik Bentalha (DR)

L’humoriste et comédien révélé par le Jamel Comedy Club entame une nouvelle tournée avec son one-man show « Malik Bentalha se la raconte », une tournée qui passera par le Pasino de la Grande-Motte le jeudi 12 novembre.

Le sudiste, originaire de Laudun à côté de Bagnols, a une actualité bien remplie, entre retour sur scène, écriture et cinéma.

Objectif Gard : Après une première tournée, un DVD et une diffusion sur W9, vous voici de retour pour une tournée avec votre spectacle. A-t-il évolué entretemps ?

Malik Bentalha : Oui, il y a pas mal de nouveautés, j’essaie de l’actualiser chaque jour. Là c’est transitoire, je prépare déjà le prochain.

OG : Quels thèmes abordez-vous ?

Je parle beaucoup de la télé, de l’école, de mon parcours. Comme c’est un premier spectacle je me présente un peu et j’aborde plein de choses, avec beaucoup d’impro, donc ça change tout le temps, je le fais évoluer un maximum.

OG : Vous avez joué dans plusieurs films, et le prochain sort en 2016, il s’agit de Pattaya, réalisé par Franck Gastambide. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre rôle ?

J’ai la chance de jouer le premier rôle, c’est un film écrit pour moi et j’en remercie Franck Gastambide. Ça a été un vrai kiff de tourner à Bangkok et Pattaya, avec un gros casting (notamment Omar Sy, Gad Elmaleh ou encore Ramzy Bedia, ndlr). Ce sera un Very Bad Trip à la française, une grosse comédie.

OG : Avez-vous d’autres projets de cinéma en cours ou à venir ?

J’ai plusieurs projets en cours, et j’écris un film en ce moment que j’espère tourner l’an prochain, puis j’espère revenir sur scène très vite. L’année prochaine sera également une année de rodage de mon nouveau spectacle.

OG : En ayant maintenant l’expérience des deux, préférez-vous la scène ou le cinéma ?

C’est complémentaire, le spectacle vivant c’est immédiat, libre, désordonné. Le cinéma c’est contrôlé, avec un cadre bien défini. J’aime beaucoup l’improvisation, je suis instinctif donc je préfère la scène mais si je peux continuer à faire les deux encore longtemps, ça m’ira très bien !

OG : Vous êtes un grand passionné de foot, et supporter du PSG. Pas trop dur à vivre quand on est un sudiste ?

Disons qu’au jour d’aujourd’hui il est plus dur d’être supporter de l’OM ! Mais dans le sud, on m’a pas mal fait galérer. J’ai vécu les années noires du PSG, j’ai toujours été supporter, je n’ai pas attendu les qataris. J’aime le PSG, et je pense qu’en ce moment, le club le rend bien à ses supporters.

OG : Vous êtes originaire de Laudun, quel lien gardez-vous avec le Gard rhodanien ? Vous y revenez souvent ?

J’y viens pour voir mes parents, c’est une partie de moi. Après j’ai pas mal voyagé, j’ai été à l’école à Avignon, au lycée à Bagnols et puis très vite je suis parti à Paris. Donc Laudun fait partie de moi comme Avignon, Bagnols et maintenant Paris. Mais c’est mes souvenirs d’enfance, des souvenirs incroyables, et j’essaie de venir un maximum.

« Malik Bentalha se la raconte », le jeudi 12 novembre à 20h30 au Pasino de la Grande-Motte, salle Enrico Macias. Restez connectés, vous pourrez gagner vos places dans quelques jours sur Objectif Gard !

Propos recueillis par Thierry ALLARD

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité